Le Vif/L'Express (1/3) : comment s'occupe la haute société de Waterloo ?

L'hebdomadaire Le Vif/L'Express publie cette semaine un cahier spécial consacré à Waterloo et Braine-l'Alleud 

Le Vif sur Waterloo Capture.JPG

Au départ, il s'agissait d'évoquer la présence des grandes familles d'hier et d'aujourd'hui - les Janssen, les Snoy et d'Oppuers, les Solvay entre autres - dans les deux communes. Mais au fil des articles, on apprend bien des choses dans d'autres domaines. Commençons par les sagas locales.

Extraits du newsmagazine Le Vif/L'Express du 11 avril 2014 :

La politique pour remplacer le pouvoir de la terre

(Les grandes familles du Brabant wallon) se sont séparées de leurs terrains pour y aménager des lotissements. C'est le cas notamment des Washer à Waterloo.

Mécénat : de la culture à l'entrepreneuriat 

Chapelle musicale extension 23d202a0d8f43bc4af787cdaba037c38-1381324752.jpg

 La Chapelle musicale Reine Elisabeth

Un rendez-vous fait office de grand rassemblement (de ces grandes familles) : le concert annuel de la Chapelle musicale Reine Elisabeth, début janvier à Waterloo. (...) Les de Launoit sont très liés à la Chapelle musicale. (...) A Waterloo, il ne faut pas négliger l'importante communauté israélite, notamment la famille Kandiyoti, qui soutient massivement le festival international de musique de chambre Musica Mundi. Cette association projette également de construire la première école primaire destinée à de jeunes musiciens. Un terrain a déjà été acheté dans le domaine d'Argenteuil grâce à de généreux donateurs. (...) John Martin, actif dans le domaine hôtelier (...) soutient activement Musica Mundi (et) le festival du film de Waterloo (...).

Portraits de famille

Au milieu des années 1990, Paul Washer a loti une dizaine des 45 hectares de sa propriété de Waterloo, située le long du ring 0 en face d'Argenteuil. Le manoir est une des dernières grandes propriétés privées du coin. Elle appartient toujours à l'arrière-petit-fils d'Ernest Solvay.

Fortune faite et en fin de carrière, (Jean-Marie Delwart) l'ancien patron du groupe chimique Floridienne, a racheté en septembre 2004 les 136 hectares de l'ex-domaine royal d'Argenteuil, pour la somme de 7,8 millions d'euros. Un domaine dans lequel ont habité Léopold III et la princesse Lilian (...). Le domaine est fermé au public et cet arrière-petit-neveu d'Ernest Solvay n'influence pas la vie waterlootoise. (Les cousins Jean-Marie et Jean-Pierre Delwart) sont d'actifs mécènes de la Chapelle musicale Reine Elisabeth. 

Le Vif 1 sans-titre.png

 Le domaine royal d'Argenteuil

(Paul de Launoit) rêvait de transformer le château d'Argenteuil, situé à Waterloo, en village d'artistes. Il financera en partie la construction de la Chapelle Reine Elisabeth en mettant notamment le terrain à disposition.

DSC_0896a.jpg

Le château d'Argenteuil construit par la famille de Meeûs

(Jean-Pierre de Launoit), avec son frère, sera très impliqué dans le développement de la Chapelle Reine Elisaberth et dans le concours musical du même nom. Notons que le fils (de Jean-Pierre), Bernard, est également impliqué dans le fonctionnement de la Chapelle, dont il est actuellement le président du comité exécutif. 

Le Vif 2975462759.jpg

Jean-Pierre de Launoit à gauche de la Reine Fabiola

La famille de Meeüs (...) a mis la main à la fin du XIXe siècle sur un domaine de 265 ha en bordure de la forêt de Soignes. (...) Il ne lui reste qu'une poignée de terres à Argenteuil. La suite prochainement. Tanguy de Ghellinck, blog Sudinfo Waterloo (d'après Le Vif/L'Express)

Pour en savoir plus, achetez et lisez Le Vif/L'Express du 11 avril 2014.

0 commentaire Catégories : Culture et histoire, Entreprendre - Immobilier, Société - Mobilité - Humanitaire, WIP - Waterloo's Important Persons Imprimer

Les commentaires sont fermés.