Foot : le Racing de Waterloo découvre la Promotion et apprend

Pour son premier match historique en Promotion nationale, le Royal Racing Club de Waterloo recevait Sterrebeek 

DSC_2173a.jpg

Le KOVC Sterrebeek est un club routinier de la Promotion qu ia terminé 6e la saison passée. Pour les Lions, c'était un adversaire idéal pour se faire les dents dans cette compétition. Dès le coup de sifflet initial, devant environ 220 spectateurs, les Waterlootois prennent le match en main.

 DSC_2166a.jpg

Las, cette domination des joueurs locaux demeure stérile alors qu'ils auraient pu plier le match pendant ce premier 1/4 d'heure. Les Sterrebeekois se contentent d'endiguer les attaques vertes avant de contre-attaquer par de longues balles vers l'avant.

Des contres dangereux

A la 25', Camara, isolé dans la défense adverse, tire à droite du but. Il réitère la même phase à la 43'. Entretemps, Kempeneer est mis à l'ouvrage par Sterrebeek en sortant une tête adverse d'une superbe claquette et en arrêtant joliment un tir à la volée en fin de première mi-temps.

DSC_2183a.jpgLa deuxième mi-temps commence fort : Miceli ouvre la marque pour Waterloo à la 48' (1-0). Mais la joie des Verts sera de courte durée puisque De Geyter égalise pour les visiteurs à la 52'.(1-1). On sent que les joueurs de Waterloo ont la volonté de gagner mais le jeu devient plus confus de part et d'autre. 

DSC_2177a.jpg

Relâchement coupable bis

C'est alors que Villano adresse, depuis la droite du grand rectangle, un centre-tir puissant et vicieux qui trompe le keeper brabançon flamand à la 72' (2-1). Pas encore remis de leur joie, les Racingmen vont de nouveau manquer de rigueur et de lucidité sur un corner de Sterrebeek trois minutes plus tard. Le ballon rebondit sur plusieurs jambes avant d'entrer dans le but de Kempeneer via la transversale (2-2). 

DSC_2190a.jpg

Déçus, les joueurs du RRCW n'ont pourtant pas déçus car ils ont fait montre de talent et d'engagement. Comme le dit le président Pirotte, "Sterrebeek est venu pour prendre un point." 

DSC_2198a.jpg

Le président du RRCW Pierre Pirotte

Débloquer les défenses

Cette analyse était partagée par l'entraîneur des Lions, Peter Mommaert : "Tout le monde croit qu'on est favori et donc toutes les équipes vont venir ici en jouant comme Sterrebeek et en pratiquant le contre. A nous de débloquer les défenses en haussant le rythme pour concrétiser." 

DSC_2213a.jpg

Peter Mommaert

Il ajoute : "Aujourd'hui, on a fait le match mais on a eu du déchet dans la circulation du ballon et dans les longs ballons. On aurait dû marquer dans les 10 premières minutes." Pertinent.

Petit détail en passant : après la récente affaire des maillots du match Lierse-Charleroi, on a été quelque peu surpris de constater que le maillot vert fluo des juges de ligne (voir photo ci-dessous) était étonnamment similaire à celui des joueurs de Waterloo sans que personne ne trouve à y redire... Tanguy de Ghellinck, Sudinfo Waterloo 

DSC_2185.JPG

0 commentaire Catégories : Sport Imprimer

Les commentaires sont fermés.