EXCLUSIVITE : impliqué dans un meurtre, un malade mental lance des menaces de mort au CPAS de Waterloo !

La semaine passée, un individu s'est présenté au Centre public d'action sociale de Waterloo où il a proféré des menaces de mort 

CPAS 1 Capture.JPG

Ayant été libéré d'un centre psychiatrique, il aurait réclamé davantage argent que ce qui est prévu. Insatisfait, il s'est énervé et a menacé de mort les employés du CPAS.

Pire, en quittant l'institution, l'individu, prénommé Pierre semble-t-il, aurait lancé qu'il allait tirer sur avec une arme à feu sur les personnes qu'il croiserait. Avertie par téléphone par un employé du CPAS, la police locale de Waterloo est entrée en action.

Intervention de la police de Waterloo

Les policiers se sont rapidement rendus dans le logement (appartenant au CPAS ?) occupé par  l'homme en question dans la rue Coleau à Waterloo. Heureusement, ils n'y ont pas trouvé d'arme à feu mais ils ont appréhendé l'auteur des menaces verbales. 

Coleau 1 Capture.JPG

Rue Coleau à Waterloo

Mêlé à un meurtre

Connu pour ses problèmes de santé mentale et apparemment  impliqué il y a une dizaine d'années dans le meurtre d'une femme pour un butin qui se serait élevé à 50 euros, Pierre aurait été transféré dans un centre de santé mentale à Ottignies comme le veut la procédure dans de tels cas. 

DSC_0239.JPG

Décision aurait été prise d'interner le malade mental potentiellement dangereux dans le Centre hospitalier psychiatrique Jean Titeca à Schaerbeek. Décidément, ça chauffe à Waterloo ces derniers temps. La police de Waterloo ne doit plus savoir où donner de la tête avec les récentes affaires présumées de fugue, de tentative d'enlèvement, de viol et de pseudo-disparition. Tanguy de Ghellinck, Sudinfo Waterloo

1 commentaire Catégories : Dans les quartiers, Faits divers, SCOOP ! Imprimer

Commentaires

  • Une commune calme et verdoyante ou il fait bon vivre en sécurité. ..

Les commentaires sont fermés.