Waterloo 2015 : expo et reconstitution hospitalières dans l'église Saint-Etienne à Braine-l'Alleud

A deux mois du bicentenaire de la bataille de Waterloo, Braine-l'Alleud se place de plus en plus dans le programme des manifestations 

DSC_5058a.jpg

Vincent Scourneau, bourgmestre brainois et administrateur délégué de l'ASBL Bataille de Waterloo 1815, a réaffirmé que  "cet événement est aussi l'occasion de remettre en valeur le patrimoine de Braine-l'Alleud", ajoutant par ailleurs que "l'organisation du bicentenaire représente vraiment beaucoup de travail."

DSC_5048.JPG

Le bourgmestre Vincent Scourneau

Dans l'église Saint-Etienne située dans l'hyper centre de la cité brainoise se tiendra du 6 juin au 6 septembre une intéressante exposition qui sortira des sentiers militaires et stratégiques.

Le rôle des civils, pas des militaires

Loin de commémorer une guerre, il s'agit en effet de présenter les événements sous un aspect pédagogique et le rôle des civils après la bataille. Les autorités de la plus grande ville du Brabant wallon ont voulu mettre en exergue le côté humain et fraternel de la bataille.

L'exposition gratuite Braine-l’Alleud 1815 : au chevet des blessés s'étalera le long du déambulatoire autour du chœur de l'église. Selon son scénographe Frédéric Desmet, "elle se composera de trois parties : des objets médicaux provenant de plusieurs collections publiques, muséales et privées (dont celle du Dr Crumplin), l'organisation du service de santé dans les armées et les différents soins et techniques selon le type de blessure."

Beaucoup d'amputations 

DSC_5049.JPG

Alain Lacroix des Guides 1815

Pourquoi cette exposition dans l'église Saint-Etienne ? Alain Lacroix, membre de l'association des Guides 1815 et grand connaisseur de la bataille de Waterloo, y répond : "C'est monsieur Panqin, bourgmestre de l'époque et lui-même médecin, qui a décidé de transformer l'église en hôpital de campagne. Et ce sont les blessés français (et un seul Anglais) qui s'y sont fait soigner par des médecins locaux. Ceux-ci amputaient beaucoup, en 3-4 minutes et avec 70% de réussite."

Nathalie du Parc, présidente de l'intercommunale Bataille de Waterloo 1815, a insisté sur le rôle de la commission bicentenaire de la commune. Composée entre autres d'Alain Lacroix, de madame Brassine, du regretté Claude Van Hoorebeke et de Guides 1815 , elle a été très active dans la recherche de documents. 

DSC_5078.JPG

Nathalie du Parc, présidente de l'intercommunale Bataille de Waterloo 1815

Reconstitution de l'hôpital des Français

Autre grand moment qui se déroulera le 21 juin dans la même église : après la messe de 11 heures concélébrée par Mgr Hudsyn, évêque auxiliaire du Brabant wallon, l'abbé Alain de Maere, doyen de Braine-l'Alleud, et retransmise en Eurovision, il y aura une reconstitution de l'hôpital français mobilisant des reconstitueurs et le service des travaux brainois. 

DSC_5057a.jpgDSC_5065a.jpgDSC_5067a.jpgDSC_5088a.jpg

Soigner les blessures morales

L'abbé de Maere précise que la messe aura pour thème une phrase du pape François : Je vois l'Eglise comme un hôpital de campagne après une bataille. Il faut soigner les blessures. Deux autres expositions parallèles porteront sur la parabole du bon samaritain et sur les blessés moraux d'aujourd'hui. 

DSC_5085.JPG

L'abbé Alain de Maere

Ces activités dans l'église de Braine-l'Alleud ne sont qu'une partie du programme que prépare la commune dans le cadre du bicentenaire de la bataille de Waterloo. On les présentera ou relatera dans ces colonnes. Tanguy de Ghellinck, blog Sudinfo Waterloo

0 commentaire Catégories : Bataille de Waterloo, Culture et histoire, Evénements Imprimer

Les commentaires sont fermés.