Quand le Maxi(Proxi)bus provoque des désagréments

Lancé en 2008, le service Proxibus de Waterloo connaît un certain succès au point qu'une deuxième boucle a été inaugurée en 2014 

2015_08_06 Proxibus-Plainte à la commune-Photo.jpg

Mais un Waterlootois habitant dans l'avenue d'Argenteuil, entre la chaussée de Tervueren et le ring, a exprimé son mécontentement à la commune à propos des nuisances qu'il subit au quotidien.

Odeurs de fuel, chutes de cadres, verres se déplaçant dans le buffet, fissures dans les murs, ... constituent le lot quotidien de Herman Van de Weyer, expert immobilier de son Etat et ancien conseiller communal MR de Waterloo. Il parle aussi de dégradations de la voirie et des trottoirs.

Maxibus

La cause de ces nuisances est la suivante : au lieu du minibus qui devrait normalement circuler dans les quartiers desservis par le Proxibus, c'est un grand bus surdimensionné qui assure le service plus souvent qu'à son tour.

Plainte et propositions à la commune

La commune avait déjà répondu au plaignant que la mise en circulation d'un gros bus était due au fait que le minibus affecté au service était en panne. Mais Herman Van de Weyer ne s'en satisfait pas et a donc adressé la lettre argumentée ci-dessous à la bourgmestre et au Collège communal : 

2015_08_06 Proxibus-Plainte à la commune.jpg

Cliquez sur la lettre pour la lire en entier

Plus encore que le courroux de ce citoyen, il ne faudrait pas en ordre principal que la situation perdure et porte préjudice à l'utile service Proxibus qui donne satisfaction à un certain nombre d'habitants (articles ici et ). Celui-ci constitue en effet une des solutions à la mobilité compliquée de Waterloo.

Mettre la pression

Sachant que le service Proxibus coûte environ 180 000 euros par an à la commune, on espère et suppose que la commune met suffisamment la pression sur le TEC Brabant wallon et sur la Société régionale wallonne du transport (SRWT) pour recevoir les minibus adaptés à une desserte locale. Il faudrait même, si ce n'est pas encore fait, obtenir une indemnisation financière des entreprises chargées de fournir le bus. Tanguy de Ghellinck, blog Sudinfo Waterloo

10 commentaires Catégories : Dans les quartiers, Politique, Société - Mobilité - Humanitaire Imprimer

Commentaires

  • moi, je prends régulièrement le proxi du chenois vers le centre de Waterlooo
    je précise qu 'il est quasi tout le tps en retars, ce qui me fait rater ma correspondance
    de plus, comme c'est le grand bus , il ne s'arrête plus à l'arrêt maison communale vers chenois, ce qui oblige à chaque fois aller jusqu'à l'Athénée

  • Bonjour, moi j'aimerais que les deux chauffeurs qui ont fait chenois/sucrerie soient plus agréables. Pour le moment c'est une autre chauffeur qui est plus sympa.

  • Je suis en très grande partie d’accord avec Monsieur Herman Van de Weyer mais il me semble qu’en tant qu’expert près les Tribunaux et ancien conseiller communal, la moindre des choses, lorsqu’on écrit au Collège Communal, est de le faire dans un français correct ! Lire cette lettre a été pour moi source de maux de tête tant la syntaxe est mauvaise.

  • Je prends de temps en temps le proxibus Concernant les chauffeurs je constate qu'ils sont accueillants mais pour moi le grand bus a un problème avec ce bruit épouvantable qu'il n'y a pas dans les bus normaux Dès lors pourquoi le TEC BW n'agit-il pas plus vite pour réparer le mini-bus et donner un grand bus au bout de l'essoufflement Est-ce politique ?

  • Bonjour,

    Il ne faut pas être expert pour deviner les excès contenus dans la lettre de monsieur Van de Weyer, notamment au sujet des objets qui se déplaceraient dans sa maison. D'ailleurs, toute la plainte de monsieur Van de Weyer est empreinte d'exagérations et de termes qui font peut-être leur effet lorsqu'ils sont utilisés auprès des tribunaux ?
    Les vibrations dont la lettre se fait l'écho me semblent assez peu plausibles, vu la distance séparant la route empruntée par le bus et les fondations des habitations concernées : entre les deux il y a un large accotement, un trottoir ainsi qu'une large bande privée non construite.
    Cette plaidoirie me fait penser à quelqu'un qui se fixe sur une "nuisance" : celle-ci ne peut que s'aggraver dans son esprit au fil des jours. L'avenue d'Argenteuil jouirait-elle d'un privilège ?
    Comme le fait remarquer un lecteur, la syntaxe de la lettre ne facilite pas la compréhension du problème.
    De même, les dates mentionnées sur les photos se réfèrent à l'année... 2016 !
    Dès lors, il me semblerait préférable de mentionner dans l'en-tête de la lettre "expert retraité".

    Il est regrettable que certaines réactions jugent le comportement des chauffeurs de la ligne. Ce n'est pas l'objet de ce fil.

  • Permettez-moi, Messieurs, de m’adresser à mes pourfendeurs : De relever une focalisation de quelques personnes (toujours les mêmes, du copié collé) sur ma personne, plutôt que sur le problème, largement justifié, d’un débat réaliste. Des attaques Insignifiantes, du type bac à sable, défouloir primaire, avec un « Langage, suranné et obsolète ». Vous n’avez, a priori, que très peu de supporters. Permettez-moi cette familiarité de vous dire que vous venez de démontrer la réalité de l’adage selon lequel « On est toujours noirci par un noir pot » ! Elle est facile la critique du langage rédactionnel de l’expertise, qui étant classique, unanimement admise et je l’assume. A Monsieur Demeulenaere je vous invite personnellement à mon domicile, afin d’effectuer les constations contradictoires lors du passage d’un bus et voici mon n° de téléphone 0475/375028. J’insiste vraiment, pour autant que vous assumiez vos explications, idem pour la date sur les photos, j’ai quelques doutes !

    H. Van de Weyer.

  • Mon dieu que de remous pour un bus qui passe aussi 2x/j devant mon domicile sans pour autant y générer un tremblement de terre... Certains autres véhicules sont bien plus ennuyeux et n'ont quant à eux aucune utilité publique.

  • Désolé pour ceux qui estiment qu'il faut tout accepter sous prétexte que ce n'est pas important.... Habitant av des combattants, force est de constater que depuis des mois ne passe plus que....cet immense bus au lieu du minibus. Je confirme les nuisances de bruit et vibrations (plus besoin de réveil matin, ce bus s'en charge), ainsi que des dégâts (affaissement de la chaussée dans le tournant rue ste anne) ; et je confirme surtout qu'il n'y a que 2 pelés 3 tondus dans ce bus ! Alors quand on parle de succès je souhaiterais avoir plus de précisions et connaître les fréquentations par ligne et par horaire. Maintenant quoiqu'il en soit, ce grand bus en lieu et place du minibus est un gaspillage et une hérésie !

  • la pelée et tondue vous remercie - je prends ce proxibus régulièrement petite course et rendre visite à une amie
    les chauffeurs sont trész aimables attendent toujours que je suis bien descendue (sans tomber)
    vous dites bonjour et merci à ces chauffeurs ?
    vous qui avez des voitures pour nous c'est le seul moyen de bouger
    quant aux grand bus là je suis d'accord difficile de monter et de tenir en équilibre
    aux heures d'école et des retours (train) ce bus a beaucoup de monde
    arretez de tout critiquer - ma rue est un vrai autoroute - déménager ? ou à quel prix j'habite Waterloo depuis 50 ans
    merci au proxibus (le petit) et merci aux chauffeurs

  • Fort bien Aurélie, et tant mieux pour vous que vous puissiez bénéficier de ce service provenant du budget communal (et donc des impôts communaux...dont vous et moi). Néanmoins je constate que vous êtes d'accord avec le fait que le grand bus est une ineptie totale. Si vous dites qu'aux heures de pointe il y a du monde, certes...Mais pas celui qui passe devant chez moi.... Ce serait donc bien, je répète, de connaître les fréquentations par ligne et par horaire, afin d'optimiser ce service... ( et je n'ai même pas parlé des dégâts provoqués à ma cloture "normande" (barres en bétons) par les " 2 pelés" qui s'assoient dessus...eh oui en plus je "bénéficie" d'un arrêt de bus juste devant chez moi....un vrai plaisir comme réveil matin... :(

Les commentaires sont fermés.