EXCLU : ignoblement abattu à Waterloo, Benoît était fort apprécié ! Témoignages

Benoît François, surnommé Ben, a été abattu de deux balles dans le dos dans la nuit de mercredi à jeudi dans le bois des Bruyères à Waterloo 

Benoît François-Meurtre 1691540379_B976254793Z_1_20150810094846_000_GQQ50DDO7_1-0.jpg

Source Facebook

Agé de 34 ans, il était originaire de la Martinique (France). Arrivé en Belgique il y a quelques années pour entreprendre des études de vétérinaire à l'université catholique de Louvain (UCL) à Louvain-la-Neuve, il vivait à Schaerbeek.

Mais après deux ou trois ans, tombé amoureux des chevaux, Benoît a décidé de changer d'orientation et d'apprendre la maréchalerie. Il exerçait son métier de maréchal-ferrant depuis plusieurs années à la satisfaction de tous.

"Un homme de bonne moralité"

Selon Rémy, son père, "Ben était un homme de bonne moralité, juste, consciencieux et qui connaissait les vraies valeurs." Toute sa famille s'accorde à dire que "c'est une grosse perte" et espère "sincèrement que l'enquête aboutira rapidement." "Puisse la lumière être faite sur cette énigme qui nous révolte profondément", conclut le papa de la victime.

"Quelqu'un de bien"

Ce qui précède est confirmé et même amplifié par les nombreux témoignages des parents, amis, clients et confrères de Ben. En voici quelques extraits :

  • "C'est vraiment injuste, tu étais quelqu'un de bien"
  • "On t'aura tous en mémoire à vie"
  • "Benoît était devenu pratiquement un ami. Il vient de venir chez nous le 03/08 pour ferrer nos 7 chevaux et m’avait annoncé son départ en vacances"
  • "Quelqu'un de bien s'en va d'une manière tellement insoutenable"
  • "Lui qui était si bon"
  • "Tu seras gravé dans nos coeurs pour l'éternité, mon ami. Tu étais toujours là pour nous, et avec plein d'amour"
  • "Les mots nous manquent pour exprimer notre chagrin et notre révolte"
  • "Benoît venait s'occuper des chevaux de mon patron, toujours souriant et plein de joie de vivre !"
  • "Il devait venir la semaine prochaine pour nos juments ! Nous sommes sous le choc !!!"

Pourquoi ?

Benoît François-Meurtre 404249925_B976254793Z_1_20150810153758_000_G7D500QPN_1-0.jpg

© La Capitale Brabant wallon

On peut lire l'intégralité des commentaires au bas de notre article précédent sur cette affaire. A leur lecture, on s'interroge : pourquoi Benoît François, à la personnalité apparemment si amicale et sympathique, a-t-il été lâchement tué ? Comme son père, on espère que l'enquête permettra de faire rapidement la lumière sur ce meurtre.

Les obsèques auront lieu le jeudi 13 août à 14h30 au crématorium d'Uccle, avenue du Silence 57 à 1180 Bruxelles. Ceux qui l'aimaient se retrouveront ensuite à la campagne, où Benoît aimait être avec ses ânes, pour un pique-nique où chacun amène ce qu'il a envie de partager. Tanguy de Ghellinck, blog Sudinfo Waterloo

0 commentaire Catégories : Dans les quartiers, Faits divers, SCOOP ! Imprimer

Les commentaires sont fermés.