15 août : sainte Marie et saint... Napoléon !

Le 15 août, les catholiques célèbrent la Vierge Marie. Mais certains fêtent ce jour-là un autre "saint"

Saint napoleon vitrail_neopolius.jpg

Il est né dans une famille de la petite noblesse d'Aiacciu. Alors qu'il ne parlait même pas la langue de la France durant sa petite enfance, il en prendra la tête, la transformera en empire et en élargira les frontières comme jamais dans son histoire.

Le 15 août 1769 naissait Napoleone di Buonaparte sur l'île de Corse. Celle-ci venait d'être cédée à la royale France par la République de Gênes. Napoléon est donc né Français de justesse.

On ne va pas retracer ici l'histoire de ce petit grand homme ou de ce grand petit homme, c'est selon. Toujours est-il qu'il a été un personnage qui a marqué et même bouleversé l'Europe entière à la croisée des 18e et 19e siècles.

Monarque réformateur

Il a réalisé ses conquêtes au prix de centaines de milliers de morts. Cependant, on ne peut fermer les yeux sur les réformes civiles structurelles qu'il a introduites dans les contrées occupées. Pensons à la justice, l'administration ou la science entre autres. On en ressent encore les effets aujourd'hui.

Saint Napoléon454785_1.jpg

Par mégalomanie et pour asseoir son pouvoir, l'empereur Napoléon Ier décida d'instaurer la fête de saint-Napoléon. La date du 15 août fut choisie parce qu'elle correspondait au concordat de 1801 réorganisant les relations entre l'Eglise et l'Etat français. Mais aussi parce que c'était le jour de la naissance de Napoléon...

Un saint, vraiment ?

Pour la petite histoire, retenons qu'un cardinal participa à la justification de l'artificielle saint-Napoléon. Il retrouva dans les  archives du Vatican l'existence (contestée) d'un saint Neopolis. Au cours du temps, son nom se serait soi-disant transformé en Napoleo puis en Napoleone. La boucle était bouclée.

saint-napoleon-le-chesnay-O-Chauvelin.jpg

Napoléon, un stratège, un despote, un réformateur, soit, mais un saint...? Tanguy de Ghellinck, correspondant Sudinfo Waterloo

2 commentaires Catégories : Bataille de Waterloo, Culture et histoire Imprimer

Commentaires

  • Cher Tanguy,
    La première phrase de votre communication concernant la France pourrait prêter à confusion: " Il (Napoléon) .. la transformera en empire et en élargira les frontières comme jamais dans son histoire." Beaucoup de pays ont élargi leurs frontières sans pouvoir les conserver !
    En fait, avec le second traité de Paris (après Waterloo), la France fut réduite à ses frontières de 1790, signifiant la perte de terres qui étaient françaises depuis longtemps.

  • Vous n'avez rien compris. Napoléon n'a jamais prétendu être saint et le saint Napoléon n'est pas Napoléon Bonaparte, mais un saint imaginaire -comme beaucoup d'autres- (comme vous le signalez à la fin) du 4e siècle.
    Autre chose, pourquoi toujours ridiculement parler de Napoléon comme petit, alors qu'il a été démontré qu'il avait une taille supérieure à la moyenne de l'époque.

Les commentaires sont fermés.