Rififi dans le Proxibus de Waterloo !

Mardi, vers 13h10, une dispute a éclaté entre un passager et le chauffeur du Proxibus de Waterloo

DSC_0014a.jpg

Les faits nous sont relatés par un témoin précis et digne de foi. Alors que le Proxibus se trouvait aux alentours de la maison communale de Waterloo avec quatre personnes à son bord, une dame appuye sur le bouton de demande d’arrêt pour descendre du véhicule.

Le panneau à l’avant du bus s’est bien allumé mais le chauffeur n’a pas réagi et s’est arrêté au-delà de la halte en s’excusant. Plus loin, une autre femme fait la même opération et le chauffeur dépasse encore l’arrêt. S’excusant de nouveau, celui-ci explique que la sonnerie de demande d’arrêt ne fonctionne pas. 

C’est alors qu’un autre passager, entre la soixantaine et la septantaine, est intervenu sur un ton désinvolte mais ferme : 

"Hé, m’ fi, faut faire attention, hein ! Deux fois déjà que tu rates un arrêt.

- Pourquoi tu cries ?", réplique le chauffeur du Proxibus. 

Tutoiement de sourds 

DSC_0017a.jpg

Une dispute éclate. Le conducteur se lève et se dirige vers le passager, tous les deux criant à qui mieux mieux. Dur d’oreille, le voyageur ne comprend pas bien ce que le chauffeur lui dit, ce qui conduit à un dialogue de sourds avec tutoiement de vigueur : 

"Je ne sais pas que tu existes", lance le chauffeur en retournant à sa place. 

"Comment, tu crois que je suis raciste (NDLR : le chauffeur du Proxibus est noir) rétorque le voyageur. Je ne comprends rien à ce que tu dis. 

- Heureusement que tu ne comprends pas", conclut le conducteur. 

Craintifs, indifférents ou ne voulant pas jeter de l’huile sur le feu, les deux autres passagers présents dans le Proxibus ne sont pas intervenus pendant la discussion. 

C'est si simple

Cette altercation malheureuse appelle deux suggestions : 

  • que l’amabilité et la convivialité prédominent en toute circonstance dans les transports en commun

  • que l’échevin de la mobilité Cédric Tumelaire presse le TEC Brabant wallon de réparer au plus vite la sonnette de demande d’arrêt du Proxibus en question (et exiger le remplacement de l'autre gros Proxibus par un minibus. Voir article ici) 

DSC_0021a.jpg

Le transport public étant clairement une des solutions futures à la mobilité, il convient de tout faire pour le favoriser et ne surtout pas lui mettre des bâtons - même petits - dans les roues. Tanguy de Ghellinck, blog Sudinfo Waterloo

8 commentaires Catégories : Dans les quartiers, Société - Mobilité - Humanitaire Imprimer

Commentaires

  • Je prends de temps en temps le proxibus et ce même chauffeur n'est vraiment pas agréable.

  • Si il s'agit du chauffeur " de couleur " je confirme le comportement non approprié ! Av des combattants il ignore la priorité de droite en me klaxonnant ! Sans parler de sa vitesse excessive dans ces quartiers ruraux !

  • il serait grand temps d' exiger le retour du petit bus
    avec le grand bus, que ds retards , à certains arrêts ( comme celui de la maison communale ....) il ne passe même plus
    oui, j'admets que certains chauffeurs sont très antipathiques

  • Mon fils prend ce bus tous les jours et n'a jamais eu de soucis. Par ailleurs le chauffeur en question est toujours charmant...

  • Ma fille prend le proxi tous les jours,quand il y a des problèmes c'est toujours avec le chauffeur concerné.Il ne s'arrête pas à l'arrêt si on ne lui fait pas signe,bien sûr c'est la règle, mais il ne faut être malin malin pour comprendre que deux trois personnes immobiles à côté d'un arrêt de bus ne sont pas là pour jouer aux cartes.Il est désagréables avec les gens,parfois n'ouvre pas les portes....Plusieurs parents de copines de ma fille ont déjà écrit à la TEC pour se plaindre,un dossier doit certainement exister.Sa conduite dans la circulation n'est pas toujours appropriée,il freine régulièrement de façon brutale,risquant de faire tomber les gens qui sont debout.Quand il est à la gare 15 minutes avant l'heure de départ, il n'ouvre pas les portes laissant les gens dehors dans le froid.(c'était en hiver).Bref,je trouve qu'il n'a pas un comportement en rapport avec sa profession.

  • Ceci dit, merci à la commune pour ce service,c'est par ce genre de détails qu'on est content d'habiter à Waterloo.

  • Que l'on l'utilise où non, ce service (gratuit) a le mérite d'exister dans notre commune... combien d'autres (communes) en font autant? Même si le service n'est pas parfait (qui l'est?) merci pour cette initiative favorisant l'utilisation des transports en commun.

  • Le Proxibus est une bonne initiative qui a fait ses preuves, Cela a été décidé par la majorité et l'opposition à l'unanimité.Certains chauffeurs sont antipathiques ,,disent certains, mais est-on sur que tous les passagers sont aimables..?.Qui sélectionne les chauffeurs, la commune ou les TEC? Bien sur si il se confirme que l'un ou l'autre chauffeur est régulièrement en retard , si cela n'est pas du à la mobilité déplorable voire bouchée à certaines heures à Waterloo, si un chauffeur est régulièrement impoli ou agressif avec les clients, souvent des personnes âgées, le collège MR doit réagir. Pour le reste le dialogue de sourd de ce mini évènement est dérisoire et fait penser à un dialogue entre le Capitaine Haddock et le Professeur Tournesol. Much about nothing.

Les commentaires sont fermés.