Bataille de Waterloo : une scénographie spectaculairement instructive dans la ferme d'Hougoumont ! (+ vidéo)

La magnifique restauration de la ferme d'Hougoumont, un des lieux-clés de la bataille de Waterloo, s'est achevée peu avant le bicentenaire de cette dernière en juin 2015 

Hougoumont FK6A9572.jpg

L'imposant chantier a été possible grâce à l'apport de fonds du gouvernement britannique, de la Wallonie, de l'armée hollandaise et de sponsors privés. Parmi ces derniers, on compte Breguet, manufacture de montres de luxe suisse qui a pourvu de garde-temps Wellington, Napoléon, Joséphine et Ney entre autres.

Des bâtiments rénovés, c'est bien mais s'ils sont animés, c'est encore mieux. La scénographie des seuls vestiges authentiques de la bataille de Waterloo vient d'être présentée aux médias par plusieurs personnalités.

Nouveautés en vue

Vincent Scourneau, bourgmestre de la commune de Braine-l'Alleud sur laquelle est située la ferme d'Hougoumont, a remercié l'intercommunale Bataille de Waterloo 1815 et les montres Breguet pour leur investissement dans le projet. 

Vincent Scourneau DSC_7862.jpg

Vincent Scourneau, bourgmestre de Braine-l'Alleud

L'élue brainoise Nathalie du Parc, présidente de l'intercommunale Bataille de Waterloo 1815, a déclaré des investissements doivent encore être faits dans les abords, le jardin et le parking de la ferme. 

Nathalie du Parc DSC_7803.jpg

Nathalie du Parc, présidente de l'intercommunale Bataille de Waterloo 1815

Elle a encore annoncé qu' "un master plan global du champ de bataille est prévu et intégrera le Dernier Quartier-Général de Napoléon et peut-être la ferme de Mont-Saint-Jean. Un cahier de charges est également en cours de rédaction en vue de désigner un nouvel exploitant du hameau du Lion." Tout ceci devrait améliorer la promotion du site et le parcours des visiteurs.

Fermeture victorieuse des portes

Hougoumont DSC_7812.jpgL'ambassadrice du Royaume-Uni en Belgique a rappelé que "la rénovation de la ferme est une initiative belgo-britannique. L'importance du lieu était déjà souligné par Wellington qui avait coutume de dire que le succès de la bataille s'est joué sur la fermeture des portes à Hougoumont. La ferme a été restaurée pour tous les soldats, anglais, irlandais, néerlandais, allemands, français et belges."

Illustrant l'importance des dons privés en Belgique et au Royaume-Uni, elle a révélé que "le chêne de la porte nord a été offert par un descendant d'un Guard qui a fermé celle-ci le 18 juin 1815."

Mécénat

Bernard Louf, directeur de Breguet Benelux, principal sponsor privé de la restauration, a justifié l'investissement de son entreprise car "celle-ci veut manifester son attachement à sa propre histoire mais également à l'histoire de l'Europe. Ce partenariat rejoint la politique globale de Breguet dans le domaine du mécénat culturel au service du patrimoine."

C'est Tempora, spécialiste belge de la conception, réalisation, promotion et gestion d’expositions tant culturelles et historiques et d’équipements culturels, qui a été désigné face à trois concurrents britanniques pour réaliser la scénographie d'Hougoumont. Pour la direction artistique, l'entreprise s'est associée avec Luc Petit Création, concepteur du spectacle d'ouverture du bicentenaire Inferno.

Respecter le genius loci

Fondateur et administrateur délégué de Tempora, Benoît Remiche a été confrontée à deux paramètres : "le fait qu'Hougoumont est une bataille dans la bataille et le genius loci (l'esprit du lieu) car la scénographie ne peut pas entrer en concurrence avec la puissance du lieu." 

Benoît Remiche DSC_7876.jpg

Benoît Remiche, administrateur délégué de Tempora

L'objectif de Tempora était triple : mettre en valeur ce lieu de mémoire, transmettre un moment d'émotion au visiteur par une scénographie innovante et trouver l'équilibre entre la restauration architecturale et le ressenti intellectuel et émotionnel du visiteur.

Impressionnant 

Hougoumont FK6A9757.jpg

Et le défi est superbement réussi ! Projeté dans la grange sur trois grands panneaux mobiles illustrés de bas-reliefs sur une face, le show multimédia intègre des effets spéciaux à des images filmées sous des angles peu habituels. Des ralentis ajoutent à l'intensité dramatique des combats. Bien écrit et bien dit, le commentaire (il existe en sept langues dont le chinois) colle aux images et instruit le spectateur tout en le tenant en haleine.

Cette scénographie de qualité, contemporaine et innovante séduit car elle entraîne véritablement le visiteur au cœur d'une des phases essentielles de la bataille de Waterloo.

 

Un cœur bat dans les murs

La nouvelle scénographie complète admirablement la restauration d'Hougoumont en donnant vie aux pierres du bâtiment. Spectaculaire et émouvante, elle ne sacrifie cependant pas l'aspect historique de cette bataille dans la bataille. Hougoumont devient plus que jamais un détour obligé de la visite du champ de bataille de Waterloo. Tanguy de Ghellinck, blog Sudinfo Waterloo

0 commentaire Catégories : Bataille de Waterloo, Culture et histoire Imprimer

Les commentaires sont fermés.