Projet immobilier Unibra bis : 57 appartements au lieu de 47 !

En 2015, Unibra a introduit une demande de permis unique pour détruire les maisons portant les numéros 63/69 sur la chaussée de Louvain

Il s'agissait à l'époque de faire de la place pour construire trois immeubles comportant 47 appartements, un rez commercial et un parking souterrain de 78 emplacements.

Ne rejetant pas d'emblée tout projet immobilier à cet endroit, des riverains avaient cependant manifesté leur opposition à ce premier projet, principalement pour des raisons de hauteur des immeubles et de places de parking. Unibra avait finalement retiré sa demande de permis (lire l'article ici).

2e demande de permis

Comme on s'y attendait, Unibra a introduit une nouvelle demande de permis unique consistant à détruire quatre maisons unifamiliales existantes et à construire quatre immeubles de 57 appartements, un rez commercial et un parking souterrain de 73 emplacements.

Pour information, les activités de la société à portefeuille Unibra s'articulent autour de la production de boissons en Afrique (bière Skol p. ex.), la gestion de participations et l'investissement dans des biens immobiliers de qualité en Belgique et aux Etats-Unis.

"Cette société se moque de nous et de la commune !"

Réaction d'un riverain face au nouveau projet : "Le moins que l’on puisse dire est que cette société se moque de nous et de la commune ! Alors que le projet initial a été retiré suite aux avis négatifs de tous les riverains ainsi que de l’association inter-quartiers, Unibra revient à la charge avec un nouveau projet encore plus imbuvable. Le nouveau projet mentionne quatre bâtiments comportant 57 appartements et seulement 73 emplacements de parking. Je ne vois franchement pas ce que ces modifications peuvent apporter pour le rendre plus acceptable à la fois pour les riverains et pour la commune."

Enquête publique jusqu'au 18 avril

Unibra 221572848.jpg

Depuis le 1er avril 2016, une enquête publique est ouverte sur la nouvelle demande de permis unique d'Unibra. Les intéressés peuvent exprimer leurs observations à l'administration communale jusqu'au 18 avril, date de clôture de l'enquête publique.

Le dossier peut être consulté au service urbanisme de la commune qui peut fournir des explications techniques selon les modalités pratiques mentionnées dans l'avis d'enquête publique ci-dessous :

Unibra Capture.JPG

Des habitants des alentours du site et notamment ceux de l'avenue du Longchamp se concertent pour finaliser une lettre à destination de l'administration communale dans laquelle ils réitèrent leur plus vive opposition au projet.

Opposition argumentée

Aux arguments déjà invoqués lors de la première enquête publique en 2015, ils ajoutent les suivants qui rendent, selon eux, "le projet encore plus inacceptable que sa première mouture" :

- Unibra est passé de 3 à 4 bâtiments et de 47 à 57 appartements

- le nombre des emplacements privés de parking a été diminué de 78 à 73, accentuant le problème existant du parking sur la voie publique

- le projet aggraverait la circulation au niveau du rond-point de Mont-St-Jean, dit du Biggs

- s'il se confirme que les automobilistes peuvent accéder au lotissement en tournant à gauche en venant du rond-point de Mont-Saint-Jean, la circulation sur la chaussée de Louvain deviendrait encore plus infernale et dangereuse

Affirmant en outre qu' "aucune affiche n’a été apposée dans la rue"ces riverains demandent à la commune de Waterloo de refuser ce projet. L'association InterQuartiers devrait agir dans le même sens. Tanguy de Ghellinck, blog Sudinfo Waterloo

1 commentaire Catégories : Dans les quartiers Imprimer

Commentaires

  • Merci pour ces informations. Les problèmes de ce quartier ne vont qu'en augmentant: circulation automobile, parking... Des immeubles à appartement ne feront que dénaturer l'esthétique des lieux. Restons à des projets de quelques appartements (10 à 15 maximum) dans des constructions ne dépassant pas la hauteur des maisons.

Les commentaires sont fermés.