Bataille de Waterloo : le bicentenaire est mort, vive le 201e anniversaire !

En cette année post bicentenaire, quelle offre d'activités ont préparé les responsables de la gestion du champ de bataille de Waterloo ?

Question à laquelle il faut apporter une réponse habile car il n'est bien sûr plus question de mettre sur pied un événement énorme comme en juin 2015 mais de profiter de la rampe de lancement qu'a été Waterloo 2015.

Pour 2016 et les années suivantes, tout le travail des acteurs touristiques consiste à exploiter l'aura du bicentenaire et à valoriser les nouvelles infrastructures patrimoniales pour consolider et augmenter le nombre de visiteurs belges et étrangers sur le site.

Voici donc un aperçu global des activités et attractions qui sont annoncées sur le champ de bataille pour la saison touristique 2016 qui commence à peine :

22 mai : rallye des chefs en Brabant wallon

Saison 2016-1Capture.JPG 

Inventé en 2015 par l'agence événementielle C'est tout com, le rallye des chefs parcourra le Brabant wallon pour sa 2e édition. Pas moins de 120 équipages au volant d'ancêtres feront une halte gastronomico-historique à la ferme d’Hougoumont située sur la partie brainoise du champ de bataille de Waterloo. Sur place, Arold, le patron du restaurant waterlootois Little Paris, leur fera subir une épreuve culinaire.

La proclamation des résultats du rallye des chefs est prévue vers 17 heures au pied de la butte du Lion avec remise des prix, exposition des véhicules et diverses animations.

Infoshttp://www.070.be/rallyedeschefs/news-3/ et page Facebook Rallye des chefs

27 mai : remise du diplôme de l'arbre européen de la paix et de la mémoire au châtaigner d'Hougoumont

Saison 2016-3Capture.JPG

Le châtaignier d'Hougoumont, seul survivant d'un groupe de trois, est un arbre exceptionnel. Par sa position, il a été le témoin des âpres combats qui se déroulés le 18 juin 1815 autour de la ferme homonyme lors de la vaine attaque française pour conquérir cette dernière.

Une cérémonie officielle pour le dévoilement de la plaque avec la nouvelle appellation de l’arbre est prévue le vendredi 27 mai à 11h00.

Lieu : Mémorial 1815 / Ferme d’Hougoumont (Braine-l’Alleud)

Du 1er juin au 30 septembre 2016 : exposition photographique Panoramas du Bicentenaire 2015

Les photographes Emmanuel Verjans et Vincent Cochain exposeront 10 de leurs plus belles prises de vue des reconstitutions de 2015 au Mémorial 1815. Il s'agit de toiles panoramiques de très grande taille (10 x 2 mètres !).

Ils les ont été retouchées pour s'approcher de la manière la plus réaliste possible des scènes de la bataille de Waterloo et donner au visiteur l'impression d'être au milieu des milliers de soldats à l'attaque des fermes d'Hougoumont, de Mont-Saint-Jean et de la Haie Sainte.

Lieu : Mémorial 1815 (Braine-l’Alleud)

4 et 5 juin 2016 : week-end spécial Pass Route Napoléon

Saison 2016-4Capture.JPG

Les 4 et 5 juin prochains, la commune de Ligny proposera une commémoration des événements marquants des Cents-Jours, des opérations militaires à l’époque et des combats intenses dans la plaine de Ligny, ultime victoire de Napoléon le 16 juin 1815. 

A l’occasion des Napoléoniennes de Ligny (exposants, métiers d'autrefois, visites guidées, défilé historique, bivouacs et reconstitution des combats), le Mémorial 1815 et le musée de la bataille de Ligny proposeront un ticket spécial Pass Route Napoléon à 19 euros pour la visite des deux champs de bataille.

Le musée de la bataille de Ligny est logé dans une ferme du 18e siècle qui servit d'hôpital après la bataille. On peut y admirer la présentation des armées présentes le 16 juin 1815, celle du village de Ligny à cette époque et l'évocation de la journée du 16 juin 1815.

Infos : le Pass Route Napoléon sera en vente au Mémorial 1815 et au musée de la bataille à Ligny au prix de 19€

9 juin 2016 au 8 janvier 2017 : exposition La victoire française à Mont-Saint-Jean des 6 et 7 juillet 1794

Musée Wellington DSC_0202.jpg

Tout le monde connaît la bataille de Waterloo en 1815 mais peu savent que ce champ de bataille avait déjà vu s’affronter des armées françaises et alliées en juillet 1794. Plus de 20 ans avant le duc de Wellington, le prince de Cobourg, le prince Frédéric d'Orange et le général Lefebvre établirent leur état-major dans l'auberge Bodenghien qui abrite aujourd'hui le musée Wellington au cœur de Waterloo.

Construite en 1705 par un entrepreneur en pavage, l'auberge devint en 1777 un relais pour chevaux de poste. Cette grande maison comportait 12 chambres, une laverie, un puits, des écuries, un four, une brasserie, une basse-cour et un jardin.

L'exposition qui sera visible au musée Wellington est le fruit d'une collaboration entre celui-ci et le collectionneur Philippe Charlet, avec l’aide de prêteurs privés.

Lieu : musée Wellington (Waterloo)

18-19 juin 2016 - Week-end historique 

Pour le 201ème anniversaire de la bataille de Waterloo, les partenaires touristiques et communaux et la province ont décidé d'accorder un peu de repos aux reconstituants.

Les traditionnels bivouacs et reconstitutions laisseront donc la place cette année à une série d'activités authentiques et variées pendant le week-end : marche du Souvenir napoléonien, marché napoléonien, foire du livre historique, guidages sur le champ de bataille, animations pour les enfants, Musique de la Garde, …

Lieu : champ de bataille de Waterloo (Braine-l'Alleud, Genappe, Lasne et Waterloo)

Les animations de l’été au Mémorial 1815

Saison 2016-5Capture.JPG

Pour leur donner une dimension humaine et didactique et faire vivre le Mémorial 1815 et la ferme d’Hougoumont magnifiquement rénovée, durant les week-ends, des groupes de reconstitution de la période napoléonienne (infanterie, cavalerie et artillerie) donneront des explications sur la vie civile et militaire de l’époque, les armes, les équipements et la préparation des repas.

Le public pourra assister à des scènes de la vie d'un campement, à des tirs au fusil ou au canon, à des relèves de la garde et à des démonstrations de cavalerie. Ces animations seront incluses dans le prix d’entrée du Mémorial 1815.

Lieu : Mémorial 1815 / Ferme d’Hougoumont (Braine-l’Alleud)

A partir d'octobre 2016 : exposition Madyol et le Champ de Bataille de Waterloo

Saison 2016-8aCapture.JPG

A l’origine de l’arrêté royal de préservation du champ de bataille de Waterloo en 1914, le comte Louis Cavens a commandé au peintre Jacques Madyol un grand nombre de toiles représentant les lieux, les personnages et les uniformes de 1815.

En collaboration avec le musée royal de l’armée et d'histoire militaire, le Mémorial 1815 proposera sa première grande exposition consacrée à cette collection exceptionnelle. De nombreuses œuvres originales de l’artiste Jacques Madyol (1871-1950) relatives au champ de bataille de Waterloo seront proposées au public pour la première fois. Il pourra découvrir l'évolution du site depuis plus d’un siècle.

Lieu : Mémorial 1815 (Braine-l’Alleud)

A partir d'octobre 2016 : exposition de l'illustrateur-historien waterlootois Patrice Courcelle

Saison 2016-7Capture.JPG

Parallèlement à l’exposition Madyol et le champ de bataille de Waterloo sera organisée une exposition  d'un des artistes-historiens les plus réputés au monde : le Waterlootois Patrice Courcelle.

Héritier des peintres de bataille de Louis XIV, Patrice Courcelle est à la fois un artiste et un historien. Grâce à ses planches documentaires, ses illustrations savantes et ses peintures, basées sur une documentation historique particulièrement pointue et précise, il est devenu un expert reconnu par tous.

Il est publié par les maisons d’édition spécialisées les plus réputées et ses œuvres se vendent dans le monde entier. Il a exposé dans plusieurs lieux prestigieux en Europe et aux Etats-Unis.

Lieu : Mémorial 1815 (Braine-l’Alleud)

 Juin 2016 : la bataille vue d'en haut (en projet)

Le public pourra partir à la découverte de la célèbre bataille et se trouver plongé au cœur des combats comme en 1815 dans le cadre du projet 2016, 201 ans, une autre approche de la bataille du haut de la butte du Lion.

Un nouveau procédé, révolutionnaire et novateur, permettra de mieux comprendre la stratégie des états-majors au travers d’une expérience multisensorielle inédite.

Lieu : Mémorial 1815 (Braine-l’Alleud)

Voilà pas mal d'activités intéressantes qui devraient permettre de surfer sur la vague du succès du bicentenaire et attirer les visiteurs sur les divers lieux du champ de bataille de Waterloo. Le programme ci-dessus est d'autant plus nécessaires qu'il faut contrer les effets négatifs des attentats du 22 mars à Bruxelles et... certains dysfonctionnements actuels du Royaume. Tanguy de Ghellinck, blog Sudinfo Waterloo

6 commentaires Catégories : Agenda sympa, Bataille de Waterloo, Culture et histoire, Loisirs et temps libre Imprimer

Commentaires

  • De quoi écœurer définitivement tous ceux pour qui la bataille ne fut qu'une vaste boucherie…

  • Bien d'accord avec vous ! Et comment expliquer ces nouvelles constructions EN ZONE CLASSÉES pour installer l'estaminet " l'orangeraie du prince" ? En plus, la RW va leur faire un beau rond-point sur la n4!

  • Bonjour

    Dans votre article vous indiquez qu'il n'y aura pas de reconstitution pour les 201 anniversaire de la bataille de Waterloo.

    Il y aura bien un bivouac cette annee.
    Au Cailloux et à Hougoumont.

  • @Michel:

    Monsieur, je tiens à préciser deux choses:
    La première, c'est qu'il n'y a eu aucune "nouvelle" construction pour l'Orangerie du prince. La famille Martin's n'a fait "qu'aménager" cette ferme qui tombait en ruine (et heureusement d'ailleurs). Donc, merci à Mr Martin's.
    La seconde, en ce qui concerne le rond point, celui-ci était prévu de longue date et n'a rien à voir avec la nouvelle exploitation de la Ferme de Mont St jean.

    @Etienne Wilmet: Je ne comprend pas votre réaction. Pourquoi ne peut-on pas évoquer une période HISTORIQUE de notre région sous prétexte qu'il s'agit d'une horrible "boucherie". Si je pars de votre principe, alors il ne faut plus commémorer le 8 mai, le 11 novembre etc. Un peu de bon sens svp et arrêtez de voir le mal partout!

  • Vous évoquer la manifestation de LIGNY où le bourgmestre LECONTE, alors président du SI, s'est permis à l'époque d'éjecter les Amis de Ligny qui géraient le musée local en bon père de famille... Honte à lui VERGOGNA! Content d'avoir quitter cette région pour de bon...

  • La Histoire et l´oubli, les souvenirs de pauvre qualité ou les expositions sur le sujet de la bataille non portables , en fin... Voilà un petir mais bonne cure: "Seventy images for hundred days"

Les commentaires sont fermés.