Place Capouillet : les images du futur immeuble à appartements !

Tous les Chenoisiens le savent maintenant : la physionomie de la place Capouillet pourrait évoluer dans un futur pas si éloigné

Un immeuble de 31 appartements devrait prendre la place du bâtiment Spechim qui serait détruit. De son côté, la commune de Waterloo a annoncé qu'elle envisageait une opération de revitalisation/réaménagement de la place Capouillet grâce à l'obtention potentielle d'un subside wallon d'un million d'euros (voir articles ici et ).

Qui ?

Déjà impliqués dans le complexe Bella Vita à Waterloo et travaillant ici pour le compte du promoteur familial Propinvest, c'est l'architecte Baudouin Courtens et son bureau qui ont dessiné les plans du projet immobilier, baptisé CAP12, qui remplacera le bloc Spechim de la place Capouillet à Waterloo.

Sur son site, Baudouin Courtens met en exergue sa philosophie de travail : "Je crois que je cherche simplement à créer un espace juste et serein, correctement proportionné et chargé d'émotion".

Quoi ?

DSC_0453.JPGA propos de son nouveau projet CAP12, l'architecte explique : "Avec pour objectif de redynamiser le quartier, le projet Capouillet propose le réaménagement d'un site industriel existant en un nouveau pôle de logements mixtes, y intégrant le souci de l'écologie du bâtiment avec le développement d'espaces verts, de toitures vertes, et une conception architecturale basse énergie."

 

Images de synthèse du nouvel immeuble 

Capture2.JPGCapture1.JPGCapture4.JPG

Capture5.JPG

Avant-après :

Comparaison.JPG

Une page Facebook et une enquête citoyennes

DSC_0462.JPGEnfin signalons que des Chenoisiens souhaitant être acteurs du réaménagement de la place Capouillet ont créé une page Facebook :

https://www.facebook.com/capouilletpourtous/timeline

Samedi, ils se sont promenés avec une pancarte au milieu de la brocante de la place Capouillet en distribuant un tract. L'un d'entre eux a aussi participé aux Boucles impériales dimanche avec un maillot indiquant Je roule pour Capouillet.

2016_05_14 Tract.jpg

Outre la page Facebook, ces Chenoisiens ont créé une adresse e-mail à laquelle on peut s'inscrire pour participer à l'enquête sur la place qui sera lancée sous peu :

Hébé, ça bouge au Chenois ! Tanguy de Ghellinck, blogueur Sudinfo Waterloo

3 commentaires Catégories : Dans les quartiers, Politique Imprimer

Commentaires

  • Non merci beurk beurk beurk

  • Les images de synthèse de ce projet montrent sans aucune ambiguïté qu'un dessin projetant un réaménagement de la place a été réalisé par l'architecte qui a dessiné les plans de cet immeuble. Ces dessins, qui témoignent d'intentions particulières de l'architecte et du promoteur pour la mise en valeur de leur bâtiment, doivent faire l'objet d'un débat ouvert avec les habitants du Chenois car ils traitent explicitement un espace public qui leur appartient! En outre, l'architecture du bâtiment, si elle est moderne, laisse beaucoup de place aux balcons en façade, quelle est la pertinence de ce type d'architecture pour cette place? Enfin, les dessins présentés font totalement abstraction des bâtiments existants actuellement sur la place et dans la rue Gouttier qui sont représentés par des volumes aveugles. Cette stratégie de mise en valeur du bâtiment est évidemment séduisante mais elle décontextualise totalement l'immeuble. Il s'agit d'une vieille tactique des architectes et promoteurs inaugurée par Haussmann à Paris au 19ème qui vend l'espoir d'un espace de vie "juste et serein, correctement proportionné et chargé d'émotion" comme le dit lui-même l'architecte, Baudouin Courtens, qui semble totalement oublier que ce bâtiment n'est pas seul au monde. Quid de son intégration dans l'environnement existant? Il ne faudrait pas que l'architecte de Bella Vita croit qu'il construit un bâtiment dans un environnement vide comme l'était le site jouxtant le cimetière. M. Baudouin Courtens ne semble pas réaliser qu'il projète un bâtiment dans un quartier habité, construit et aménagé depuis plus de cent ans! Voilà donc qui confirme les craintes d'un projet décontextualisé. Eviter la confrontation aux attentes des habitants sur l'aménagement de la place semble donc bel et bien constituer une stratégie destinée à éviter de remettre en cause ce projet et la manière dont l'architecte a conçu l'aménagement de la Place qui semble dans ces dessins totalement instrumentalisée par le projet: pas de bancs, pas d'espace de jeu, pas d'espace pour les activités collectives du quartier... Les seuls espaces verts qu'on y voit sont privatifs, en intérieur d'îlot ou a front de rue, au rez-de-chaussée de l'immeuble. En substance aucune imagination, ni tentative d'intégration dans l'existant, un véritable pavé dans la mare! Si le service de l'urbanisme de la commune de Waterloo et nos élus avalisent de telles ambitions d'aménagement, ils permettront la privatisation d'un espace public central et vital pour le quartier. Nos responsables politiques se doivent d'être visionnaires et de permettre à la Place Capouillet de devenir un espace multi-usages et intergénérationel apte à accueillir toute la diversité du quartier du Chenois et ce, en permettant la participation des habitants à l'élaboration de l'espace! Ce projet doit être dessiné par et pour les habitants! Participez à la consultation #capouilletpourtous en envoyant un mail à capouilletpourtous@gmail.com afin de faire entendre votre voix d'habitant et d'éviter que ne prévale cette vision respectable mais privée et totalement décontextualisée de la Place Capouillet sans qu'ait eu lieu un vrai débat à son égard!

  • Qu'ajouter de plus ? Je partage totalement la position de Capouillet pour tous . Communiquez votre adresse mail ou courrier à l'adresse mail indiquée ci-dessus afin de pouvoir participer a l'enquête et ainsi donner votre avis de citoyen ! participons ensemble au réaménagement de la place afin d'être heureux d'y passer, de s'y arrêter sur un banc pour papoter pendant que nos enfants font du toboggan ou du patin à roulette ou pour regarder les joueurs de pétanque à l'ombre des arbres ... Anne

Les commentaires sont fermés.