Cuisine nouvelle tendance à Waterloo : un fast-good à la salsa mexicana !

Ouvert en février de cette année, Ancho est en train de se faire progressivement une place au soleil dans le "large" paysage gustatif waterlootois

Le nom du restaurant vient de l'espagnol chile ancho ou piment large et relativement doux à la base de la cuisine mexicaine qui y est servie dans un cadre au design pensé.

 

 

Associé à une connaissance, le Waterlootois Quentin Volmering (25 ans) s'est lancé dans l'aventure directement après ses études supérieures en commerce international à l'Ephec. Auparavant, il avait fréquenté les athénée royaux de Waterloo et Riva Bella à Braine-l'Alleud.

"Entre la cuisine traditionnelle et le fast-food"

"Ancho 4 Capture.JPGOn voulait ouvrir un restaurant d'un nouveau type, affirme Quentin. Notre concept est à mi-chemin entre la cuisine traditionnelle et le fast-food mexicain de luxe qui est très nouvelle tendance. C'est un concept qui a explosé au Mexique et aux Etats-Unis et qui a débarqué en Grande-Bretagne il y a cinq ans."

La décoration est tout aussi originale avec un mur peint avec le A d'Ancho inversé, stylisé à la mode aztèque et recouvert d'un grillage pour donner une touche industrielle.  Le fond du restaurant affiche son logo : une tête de mort figurative qui n'a rien de sinistre car elle s'inspire de la joyeuse fête des morts au Mexique.

Ancho 2 Capture.JPG

Des compositions du client ou du resto

Mais de quoi peut-on se régaler chez Ancho ? Au départ, il faut faire un choix : soit on compose son repas soi-même soit on opte une des compositions du restaurant. Dans le premier cas, on choisit d'abord le plat de base : burritos, nachos ou salade. On le garnit de bœuf Ancho, de porc Yucatan, de poulet Tinga ou de champignons à la mexicaine et on accompagne le tout de riz, d'haricots, de sauce Bandera, de crème aigre, de guacamole et/ou de fromage.

Ancho 1 Capture.JPG

Du côté des compositions proposées par le restaurant, on trouve le NYC Torta (un hamburger goûteux qui n'a rien à voir avec les autres), les tacos (tortillas) ou l'Ancho bowl (boulettes mexicaines traditionnelles). Ah oui, tout (sauf les nachos) est fait maison , "même le concentré de tomates".

Breuvages inédits

La sélection des bières est également inédite mais cohérente avec le concept de street food mexicain : Brasserie Lion 8 (créée par un Waterlootois), Lupulus (du brasseur de la Chouffe), les mexicaines Pacifico et Negro Modelo et enfin trois bières du Brussels Beer Project : Delta Ipa, Grosse Bertha et Red My Lips. On notera aussi la délicieuse et rafraîchissante limonade Mint & Lime faite maison et le raisonnablement sucré Very Cola issu du commerce équitable.

Employant 2,5 équivalents temps plein en cuisine et des étudiantes indispensablement bilingues en salle, le fast-good Ancho est ouvert tous les jours au centre de Waterloo (chaussée de Bruxelles 139). On peut manger sur place ou emporter son repas. Mieux : le restaurant livre gratuitement à domicile à Waterloo, Braine-l'Alleud, Rhode-Saint-Genèse, Lasne et La Hulpe.

Ancho 5 Capture.JPG

Une clientèle locale et cosmopolite

"Notre cœur de cible est constitué d'une clientèle locale et cosmopolite de 20 à 35 ans, y compris les familles" explique le jeune entrepreneur waterlootois Quentin Volmering. "On a plein d'idées et des projets de développement mais on ne souhaite pas encore en parler."

Ancho 6 Capture.JPG

Ancho est un restaurant d'un nouveau type, original et sympa qui comble un vide dans l'offre gasronomique à Waterloo. Le rapport qualité-prix est réellement intéressant : comptez une petite vingtaine d'euros par personnes. On a flashé sur le concept et la carte et nos papilles gustatives sur les saveurs. Pour preuve, on l'a déjà visité quatre fois car, dans son créneau, l'essayer, c'est l'adopter. Tanguy de Ghellinck, blogueur Sudinfo Waterloo

Plus d'informations : http://www.ancho.be/fr/

0 commentaire Catégories : Entreprendre - Immobilier, Loisirs et temps libre Imprimer

Les commentaires sont fermés.