A 14 ans, elle tente de se suicider en se jetant du pont sur le ring à Waterloo !

Lundi matin, vers huit heures, X. a voulu mettre fin à ses jours en sautant du pont surplombant le ring Est à Waterloo

Elève en troisième secondaire au Collège Cardinal Mercier à Braine-l'Alleud, l'adolescente a tenté de se suicider en sautant du pont en pleine heure de pointe alors que la circulation étant dense sur le ring.

Selon La Capitale Brabant wallon qui a révélé l'information, les automobilistes ont assisté, impuissants, à la scène : X. aurait sauté du pont sans aucune hésitation, "droite comme un i, avant de rouler un peu à la façon d’un parachutiste qui touche terre", raconte un témoin direct de l’accident.

Acte manqué

Suicide 3 Capture.JPGLa jeune fille a eu une chance inouïe car son acte n'a pas réussi. Après sa chute, deux automobilistes et un motard se sont arrêtés pour l'aider. Consciente, elle a demandé à prévenir ses parents. La police fédérale est arrivée sur place ainsi que des policiers de Waterloo. Le ring a été bloqué et fermé pendant une bonne heure.

Les secours ont rapidement pris X. en charge et l'ont emmenée à l'hôpital de Braine-l'Alleud - Waterloo (Chirec). Elle aurait les jambes fracturées et les chevilles fortement abîmées. L’un de ses pieds a particulièrement souffert et sa colonne vertébrale a été légèrement touchée.

Suicide 5 Capture.JPG

Harcèlement scolaire, problèmes familiaux ?

Les raisons de son acte de désespoir restent floues : on parle de harcèlement à l'école et/ou de problèmes familiaux. Le journaliste de La Capitale Brabant wallon a en effet appris que la jeune fille s’était déjà plainte de problèmes relationnels avec ses parents.

Quoi qu'il en soit, le principal est que les jours de la jeune fille ne sont pas en danger. Tanguy de Ghellinck, blogueur Sudinfo Waterloo

Source et photos : La Capitale Brabant wallon

3 commentaires Catégories : Faits divers Imprimer

Commentaires

  • Je ne vois pas en quoi ce genre d'article fera évoluer favorablement la situation déjà désespérée de cette jeune fille qui n'a certainement pas besoin d'une telle publicité. La nommer x en indiquant son âge et son école n'assure en rien son anonymat.... Sauf à Arlon peut-être... Souligner des problèmes scolaires et/ou familiaux sur base de rumeurs prouve encore plus le désir d'accrocher des lecteurs en mal de curiosité. Bref, du grand journalisme! Merci aussi aux courageux automobilistes venus prendre des photos plutôt que de prêter assistance, ne serait-ce qu'en s'abstenant de se rapprocher des lieux du drame par simple curiosité malsaine.
    Merci pour elle.
    Un policier (intervenu directement sur les lieux et non visible sur les photos).

  • ???

  • Au Chirec ? La pauvre !

Les commentaires sont fermés.