Peu à leur affaire, les Lions verts corrigent le tir en 2e mi-temps !

Dimanche à 20 heures dans le hall omnisports de Waterloo, les handballeurs du WASH recevaient l'Entente du Centre pour la 4e journée du championnat

Avant le match, le président Bruno Adam se montrait relativement confiant même si son équipe, leader invaincu de la D1 francophone, affrontait le quatrième. Mais l'heureuse incertitude du sport demeurait car les deux clubs ont connu des mouvements de joueurs dans l'intersaison.

DSC_0420.JPG

Devant une quarantaine de spectateurs, le coup d'envoi est donné par le WASH qui marque après 25" mais l'Entente du Centre ne s'en laisse pas conter et colle au score avant de prendre le commandement dès la 5' (4-5). Elle ne le lâchera plus jusqu'à la pause.

Déstabilisés

La rapide blessure au genou de l'expérimenté Bellery qui amenait assise et puissance et le match "sans", selon ses propres termes, du gardien local Michel dit Pepette ont déstabilisé les Waterlootois.

DSC_0430.JPG

Vers le 1/4 d'heure, l'apprécié entraîneur Jean-Jacques Barbier a introduit Ostman, son nouveau gardien suédois de 16 ans qui vient de s'inscrire à Scandinavian School de Waterloo. Sa très efficace première intervention a démontré que son talent est à la mesure de son immense blondeur.

Complexe de supériorité

Mais, sans doute trop sûrs d'eux et maladroits, notamment à la relance après les buts adverses ou sur un penalty détourné, les joueurs du WASH se lancent dans une vaine course poursuite.

DSC_0428.JPG

L'écart passera successivement de deux (18'), à trois (19') puis à quatre buts d'avance (24') en faveur des handballeurs de Manage. Heureusement, sous l'impulsion et les buts de Paquot et de Raf Verbraeken entre autres, les Verts sont revenus à 13-14 avant la pause.

Remise sur les rails

Les WASHers remontent sur le terrain avec, semble-t-il, un autre esprit et de meilleures intentions. Il faut dire qu'ils sont aidés dans leur remontée par les exclusions quasi simultanées de deux minutes de deux Manageois. Ils jouent alors à sept contre cinq.

DSC_0439.JPG

Dès la 33', grâce à un joli tir dans la lucarne de Quinet, les locaux mènent enfin au score (15-14). Au milieu de cette seconde période, le rythme s'accélère et beaucoup de buts sont marqués par les deux camps en très peu de temps (24-18).

DSC_0424.JPG

Une seule équipe sur le terrain

Mais le match est plié car les handballeurs de l'Entente du Centre sont cuits physiquement et subissent encore l'une ou l'autre exclusion. Quinet se déchaîne et marque trois buts dans les dernières minutes. A la 60', le marquoir affiche finalement un 33-24 quelque peu surfait en faveur des Waterlootois.

DSC_0446.JPG

Huit points sur huit

Heureusement qu'il y a deux mi-temps dans un match... Mais ne boudons pas notre plaisir : le WASH engrange quand même sa quatrième victoire en quatre matches et démontre que sa préparation physique porte ses fruits. Cela augure une belle saison pour le club dont il ne se dit pas que l'objectif est de monter en D2 nationale. Mais chuuut... Tanguy de Ghellinck, blogueur Sudinfo Waterloo

0 commentaire Catégories : Sport Imprimer

Les commentaires sont fermés.