Budget communal de Waterloo : le hit-parade des gros investissements en 2017 !

Les budgets 2017 de la commune, du CPAS et de la police locale ont été présentés lors du conseil communal du 19 décembre

Le budget ordinaire 2017 (fonctionnement et remboursement de la dette) s'élève à 38 607 862,78 euros et présente un résultat positif de 142 720 euros. Le budget extraordinaire 2017 (investissements) se chiffre à 5 599 953,38 euros.

 

Commune : 44 207 816,16 euros

En additionnant les services ordinaire et extraordinaire, on arrive à un total de 44 207 816,16 euros qui représente le véritable budget 2017 de la commune de Waterloo. Le budget extraordinaire permettra de réaliser quelques gros investissements l'année prochaine :

Budget 2017-Investissement Capture.JPG

Florence Reuter DSC_0873.jpg"Ce n'est pas un budget facile, a annoncé la bourgmestre. Nous avons perdu 285 000 euros en 2016 et le même montant en 2017 du fait de mesures prises à d'autres niveaux de pouvoir. La zone de secours coûte plus cher. Mais, pour éviter d'augmenter les taxes, nous réduisons les dépenses comme p. ex. les frais de fonctionnement qui diminuent de 6%. En 2017, on rénovera l'avenue Bel-Air, la rue de l'Infante, l'escalier du Waterloo Tennis, les abords de la chaussée Bara et l'école communale de Mont-Saint-Jean. Les efforts du CPAS et de la police locale (NDLR : en faveur du budget de la commune. Voir article ici) ont été possibles car on a réévalué leurs budgets antérieurs. En effet, les entités subordonnées ne doivent pas être en équilibre à l'exercice propre."

Bénédicte Colla-Vander Borght Capture.JPGLa conseillère communale Ecolo Bénédicte Colla-Vander Borght a réagi : "On diminue les dotations du CPAS et de la police sans évaluation des frais de fonctionnement de la commune."

2012_07_13 Daniel Conrath-PS Waterloo DSC00790a.jpg"On édulcore la réalité ! a clamé le conseiller communal socialiste Daniel Conrath. On va chercher au CPAS et à la police, qui en ont bien besoin, les fonds pour équilibrer le budget communal. D'autre part, la bonne gestion, c'est payer les fournisseurs en fonction du travail presté. Enfin, pourquoi ne pas organiser tous les deux ans le festival du film historique dont on se demande quelles sont les retombées pour les commerçants."

Bernard Catala DSC_3772.jpgDe son côté, Bernard Catala, conseiller communal de Mieux Vivre à Waterloo, estime que "les efforts des échevins ne sont pas suffisants. Pour boucler ce budget 2017, on puise un million d'euros dans le fons de réserve, on puise aussi dans les dotations communales du CPAS et de la police locale. A terme, on va dans le mur."

In fine, le budget communal 2017 a été approuvé par la majorité MR. Les conseillers communaux Ecolo et socialiste ont voté contre tandis que les deux représentants de Mieux Vivre à Waterloo se sont abstenus.

CPAS : 16 660 012,19 euros

Etienne Verdin a présenté brièvement le budget 2017 du Centre public d'action sociale (CPAS) qui se monte à 16 328 012,19 euros à l'ordinaire et à 332 000 euros à l'extraordinaire, soit au total 16 660 012,19 euros approuvés par la majorité tandis que l'opposition s'abstenait.

On en saura plus en lisant ci-dessous la note de politique générale relative au budget 2017 du CPAS rédigée par son président Etienne Verdin, également en charge des finances communales : 

Police locale : 7 786 901,45 euros

Dernier budget 2017 soumis au vote du conseil communal, celui de la police locale de Waterloo : à l'ordinaire : 7 545 901,45 euros (en diminution de 611 571,34), à l'extraordinaire 241 000 euros. Au total, cela représente une somme de 7 786 901,45 euros. Plus de détail ci-dessous dans le rapport sur le budget police pour l'exercice 2017 :

 

Le budget de la police a été voté majorité contre opposition. Pour conclure, rappelons que des budgets sont des prévisions et qu'ils peuvent subir des modifications en cours d'exercice. Tanguy de Ghellinck, blogueur Sudinfo Waterloo

4 commentaires Catégories : Politique Imprimer

Commentaires

  • 500.000 euros pour l'aménagement des abords de la chaussée Bara, je dis bravo, et.. enfin ! car
    c'est l'artère la plus dangereuse de Waterloo, à pied et à vélo ..

  • Si l'aménagement des abords consiste à couvrir les égouts, aujourd'hui à ciel ouvert, et à utiliser cette large bande de terrain pour y poser un vrai trottoir et une large piste cyclable (utilisable pour les deux sens de circulation) bien séparés de la chaussée existante, ce sera bien, même si cela ne résout le problème que partiellement. Si l'aménagement consiste à nouveau à mettre un semblant de piste cyclable impraticable, sans trottoir digne de ce nom, ce serait de l'argent gaspillé. Dans un cas comme dans l'autre, on ne fera que déplacer le problème, ce qui est frustrant.

  • Et voilà qu'une des communes les plus riches de Wallonie se trouve dans les cordes ce qui oblige notre jeune bourgmestre à avouer"
    "Ce n'est pas un budget facile"
    Bien sur la région wallonne a raboté le versement du fond des communes de 285.000€ soit 10€ par habitant, soit 30 € par foyer. Il serait intéressant de savoir si les Waterlootois n'accepterait pas une si minime augmentation de leur taxe communale plutôt que de voir le CPAS raboté de 74.000€ et la police de 102.000€. Le bourgmestre précédant a été forcé de vendre les bijoux de famille pour garder son sacro saint niveau le plus bas de taxation sur le revenu professionnel. Sans oublier la catastrophe Dexia dont il était administrateur. Les caisse sont vides. Ce sera dur pour Madame Reuter. Par contre , le collège devrait se pencher sur les tendances démographiques de la commune et se demander pourquoi alors que l'on construit à tout va ,la population n'augmente pas, pourquoi 35 à 40% des jeunes quittent la commune entre 20 et 35 ans, combien de cadres étrangers qui bénéficient de l'infrastructure de notre chère commune n'y payent aucun revenu sur leurs plantureux salaires car domiciliation officielle ailleurs, etc., etc

  • pour faire des economies ==> arreter de construire à tout va des appartements horribles ( façades noires )

    pour rentrer des sous dans les caisses ==>diminuer les loyers !! pour nos jeunes (et pour nous aussi )celà devient impayable de rester à Waterloo, et c'est bien dommage

Les commentaires sont fermés.