Voeux de Mieux Vivre à Waterloo : mobilité, aménagement du territoire, logement, sécurité, transition et gouvernance !

La formation Mieux Vivre à Waterloo (cdH) a rassemblé ses sympathisants jeudi soir pour sa réception de nouvel an

Pour l'occasion, une quarantaine de personnes ont rejoint la salle des conférences au 2e étage de la maison communale pour écouter, entre autres, le président et nouveau conseiller communal de MVW Jean-Michel Cassiers.

Beatrix Alaerts-Marchand 50851668_1638091806336965_8291243526646136832_n.jpgCelui-ci a d'emblée donné la parole à Beatrix Marchand-Alaerts, conseillère CPAS sortante : "Le travail au CPAS (Centre public d'action sociale) m'a énormément apporté. Le CPAS ne s'occupe pas seulement des indigents mais de tous les citoyens, dont les étudiants p. ex. Le personnel du CPAS de Waterloo, dont les assistants sociales, est impliqué et performant."

Anne-Marie Ugeux 50962134_756535818046450_3440271681724088320_n.jpgAnne-Marie Dave-Ugeux, conseillère communale sortante a enchaîné : "Je voudrais parler de l'avenir. On dit que les jeunes ne s'intéressent plus à la politique mais aujourd'hui, ils étaient 35 000 à participer à la marche pour le climat. Les jeunes sont aussi dans la réflexion et l'action."

Les propositions de MVW dans le programme du MR

L'autre conseiller communal sortant, Bernard Catala, étant à l'étranger, le président a lu son message : "Le travail de MVW a porté ses fruits, il suffit de lire le programme du MR : le schéma de développement communal et l'actualisation du plan communal de mobilité sont sur les rails, le premier projet de coeur de ville est abandonné, le bois des Bruyères est sauvé dans son intégralité et le statu quo est maintenu pour le Triage Sainte-Gertrude. Par contre, il faudra rester vigilant pour le projet de la place Capouillet, la mobilité douce pour laquelle presque rien n'a été fait et pour la gare RER mal conçue, notamment pour la mobilité douce. De mon côté, je relance l'Association inter quartiers de Waterloo (AIQW)."

Participer aux groupes de travail et à la vie associative

Jean-Michel Cassiers 50473169_237051697182400_32499661046546432_n.jpgLa dernière allocution a été prononcée par le président et unique conseiller communal de MVW, Jean-Michel Cassiers : "Même si le résultat des élections communales n'a pas été à la hauteur de nos espérances, on peut être fier de notre action. Vous pouvez compter sur moi pour être vigilant et constructif sur les cinq axes développés pendant notre campagne électorale : mobilité, urbanisme et aménagement du territoire ; logement  ;  sécurité et propreté ; transition ; meilleure gouvernance. Au dernier conseil communal, le budget 2019 a été présenté sans note de politique générale et sans note stratégique. Je relève néanmoins l'écoute de la bourgmestre. Pour les groupes de travail que nous allons lancer, nous faisons appel à tous dont les jeunes pour y participer. J'invite aussi chacun à participer aux diverses associations présentes dans la communes."

Les contradictions de la majorité

Il mentionne les contradictions de la majorité au pouvoir : "Elle veut arrêter la densification dans la commune mais accepte le projet immobilier de la place Capouillet. La majorité prône la participation citoyenne et la transparence mais mais ne se concerte pas avec les habitants comme dans le projet de rénovation des avenues Bel Air et Beauvoisin. Quant à nous, nous devons accentuer notre communication au-delà de notre site internet, de notre newsletter mensuelle et de notre page Facebook."

Jean-Michel Cassiers conclut par une citation : "Si nous perdons le contact avec la nature dont nous faisons partie, nous perdons le contact avec l'humanité."

Les participants à la réception se sont ensuite retrouvés autour des bulles accompagnés de zakouskis préparés par certain(e)s d'entre eux. Tanguy de Ghellinck, blogueur Sudinfo Waterloo

1 commentaire Catégories : Politique Imprimer

Commentaires

  • Depuis quand la Commune met-elle à disposition des "Partis politiques" les salles de la Maison Communale? Je me souviens qu'à l'époque, la Commune nous (PS) avait interdit l'accès à une salle de l'Espace Bernier au prétexte que nous n'étions pas une "association culturelle"!!!

Les commentaires sont fermés.