Nouvelle salle de spectacle de 600 à 800 places à Waterloo : le projet est sur les rails !

L'intercommunale du Brabant wallon in BW a acquis en 2018 un terrain de 7,5 hectares au sud du centre scolaire de Berlaymont à Waterloo

L'objectif d'in BW est de venir en soutien de la commune de Waterloo et des acteurs travaillant à la mutation du site en véritable campus d'Argenteuil proposant des activités culturelles, scolaires et sportives : la Chapelle musicale Reine Elisabeth et le centre scolaire de Berlaymont.

Le terrain de 7,5 hectares a été acheté à Musica Mundi qui projetait depuis 2007 d'y ériger sa Musica Mundi School pour y délivrer un enseignement en anglais à la fois général et musical de haut niveau à des jeunes pensionnaires de 10 à 18 ans.

En 2017, Musica Mundi a cependant pris l'option d'investir le monastère de Fichermont, situé sur le champ de bataille de Waterloo, après le départ de la communauté du Verbe de Vie (voir article ici).

Interrogé, le directeur d'in BW, Baudouin le Hardÿ, n'a pas jugé utile de nous communiquer le prix d'achat du terrain de 7,5 hectares "car nous avons réalisé l'opération avec nos fonds propres". Décidément, il y a encore du pain sur la planche pour rendre les intercommunales réellement transparentes...

salle  carte Capture.JPG

The Music Chapel takes the lead

Il apparaît que le moteur pour la construction d'une grande salle de spectacle sur le terrain en question est la Chapelle musicale Reine Elisabeth. Rappelons que celle-ci inaugurait en 2015 sa nouvelle et magnifique aile de Launoit (coût : 10,5 millions d'euros) qui complète de fort belle manière le bâtiment classé existant en y ajoutant 20 studios de résidence pour les musiciens qu'elle accueille ainsi que trois studios de répétition et d'enregistrement.

Salle 3241846538.jpg

"Trop vite trop petite"

Bernard de Launoit 100.jpg"La nouvelle aile est consacrée à des activités pédagogiques, de diffusion et de production. Mais quatre ans après son ouverture, son taux d'occupation étant très élevé, elle est devenue trop vite trop petite, explique Bernard de Launoit, président exécutif de la Chapelle musicale Reine Elisabeth. Outre la forte utilisation de nos installations actuelles, nous faisons deux autres constats : un, il existe peu de salles acoustiques moyennes avec une grande scène, une fosse d'orchestre et des possibilités de décors. Deux, il y a un potentiel de développement de spectacles musicaux sans entrer en concurrence avec les grandes salles musicales. D'où l'utilité et l'intérêt de construire sur le campus d'Argenteuil une nouvelle salle modulable de 600 ou de 800 places pour pouvoir y présenter de plus grands spectacles. D'autres institutions musicales s'orientent dans la même voie que nous comme l'Académie Kronberg (Allemagne) ou le Curtis Institute of Music (Philadelphie)."

Début des travaux en 2022-2024 ?

Bernard de Launoit avance même un planning pour le projet de salle : "On est en train de préparer le projet qu'on présentera aux pouvoirs publics et aux sponsors après les élections de mai 2019. Le début des travaux pourrait se situer entre 2022 et 2024."

Aujourd'hui, 15 à 20% du budget de la Chapelle musicale proviennent de subsides, le solde étant apporté par le sponsoring, la billetterie et le mécénat. Pour les aspects immobiliers, elle est soutenue par la Société fédérale de participations et d'investissement et par la province du Brabant wallon. Sur le plan des activités, ses partenaires publics sont l'Union européenne, le pouvoir fédéral, la Fédération Wallonie-Bruxelles, la province et la commune de Waterloo.

En contribuant au financement de l'aile de Launoit et en octroyant le budget annuel permettant d’avoir une saison musicale MuCH destinée à tous les publics, la province du Brabant wallon soutient la politique d'ouverture menée depuis 2015 par l'équipe de la Chapelle musicale. Un contrat de gestion pluriannuel entre celle-ci et la province du Brabant wallon couvre ce partenariat. La Fédération Wallonie-Bruxelles a aussi reconnu ce rôle de l'institution en lui accordant un contrat programme pluriannuel depuis 2018.

Soutien de la province du Brabant wallon

Tanguy Stuckens DSC_0430.jpg"Aujourd’hui, le succès de la Chapelle musicale la mène naturellement à agrandir son centre d’excellence culturel à la réputation mondiale, tout en préservant ce qui fait sa qualité, confirme Tanguy Stuckens, député provincial en charge de la culture. La Chapelle musicale ambitionne maintenant de disposer d’une grande salle de 600 à 800 places, idéalement située à deux pas de Bruxelles. Le Brabant wallon continuera à la soutenir tant pour ce nouvel investissement que pour sa saison culturelle, en cohérence avec les autres lieux et opérateurs culturels qui rayonnent sur notre territoire."

Outre la nouvelle salle de spectacle, le terrain de 7,5 hectares pourrait aussi accueillir à terme l'académie de musique de Waterloo, une extension du centre scolaire de Berlaymont, voire un pôle d'art plastique. Il s'agit maintenant de boucler le financement de ces équipements.

Parallèlement au développement ambitieux et excitant du campus d'Argenteuil, il conviendra de prendre en compte la gestion de la mobilité qui pourrait être facilitée par la construction d'un deuxième pont au-dessus du ring Est dont on parle depuis un certain temps. Tanguy de Ghellinck, blogueur Sudinfo Waterloo

Crédit de la photo à la une : Théâtre national Wallonie-Bruxelles

7 commentaires Catégories : Culture et histoire, Dans les quartiers, Entreprendre - Immobilier, Loisirs et temps libre Imprimer

Commentaires

  • Ah, oui, des salles de spectacles énormes et luxueuses ! Et on a supprimé le ramassage des grands immondices, qui venait bien à point pour les habitants ! Et Waterloo va être de plus en plus pollué par les gros 4/4 des gens qui ne se rendront ni à pied ni à trottinette à la belle salle de spectacle, bien dans le style de l'équipe au pouvoir cela… quand à l'augmentation des logements sociaux, à la trappe, les élections sont, en partie, terminées. Rien de nouveau sous le ciel de Waterloo...

  • bien d'accord avec vous :-)

  • N'hésitez pas à quitter la commune si elle vous écœure à ce point et allez vous installer dans une de celles dirigées par les socialistes. Vous vous sentirez certainement mieux parmi les assistés sociaux et autres profiteurs.

  • .. on fera passer les véhicules par chez vous … puisque vous êtes volontaire … ! ;-p

  • Beau projet sur le plateau d'Argenteuil! Enfin une salle de spectacles digne de ce nom dans la cité du Lion! En effet, avec sa capacité de 250 places, la salle "polyvalente" Jules Bastin, équipée de gradins rétractables pour le conseil communal, est beaucoup trop petite pour attirer de grands spectacles ... Espérons que ce beau et ambitieux projet puisse aboutir. Que les esprits grincheux cessent de se plaindre et ne fassent pas encore tout capoter !

  • Une amie vient de m'expliquer comme il est difficile de trouver une crèche pour son bébé à naître, dans la commune, il y a moins de 150 places communales et alors on vous renvoie chez les gardiennes privées dont les prix sont énormes pour un petit salaire… Alors, je pense qu'il y a vraiment des projets sociaux plus importants à développer que cette mastodonte salle, et il est possible de tenir ces propos sans être nécessairement PS… cher Louis, et sans être "profiteur" ni " assistée sociale", mais un citoyen normal, sans agressivité….

  • D'accord avec les remarques en défaveur de ce projet.
    Avez-vous vu un relevé objectif des salles à Waterloo et Braine? (y compris Château d'Argenteuil, salle St-Johns, cinémas, églises, plein !
    Je propose à notre bloggeur de demander un cadastre de toutes les salles à proximité. Quel impact pour ces salles que la création du" top de la crème", assorti aux limousines des huiles brabançonnes, qui va fatalement attirer les subsides d'organisation.
    Ce projet s'inscrit-il dans la recherche d'une commune soucieuse des équilibres sociaux et environnementaux. Boum 7.5 ha en joli béton!
    Excentrer l'Académie de Musique. Une bonne idée de plus pour la mobilité?
    Tant qu'exprimer mon opinion, j'ajoute que c'est le Xème projet sur la zone. Dont certains ont déjà bien coûté avant leur avortement. Sans parler des investissements communaux/provinciaux déjà décidés.
    Si des mécènes/sponsors veulent laisser leur nom dans les annales de la Ville, il y a des projets tant et plus en rénovation/équipement. Merci de votre lecture.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel