Château de la Rose à Waterloo : l'Association InterQuartiers demande le gel des projets de lotissements !

Le 19 mars dernier était présenté le projet immobilier de Bouygues Immobilier Belgium dans la salle Notre-dame au Chenois

170 logements sont prévus dans les 3 hectares jouxtant la propriété du château (voir article ici). Peu après la réunion entre le promoteur et le public, l'Association InterQuartiers de Waterloo s'exprimait dans un...

... communiqué que nous publions ci-dessous :

"Les informations qui nous sont parvenues de la société  CityTools mandatée par Bouygues Immobilier nous interpellent : nous constatons que des enquêtes auprès des associations de quartier sont en cours ainsi que des contacts avec des associations de protection de l’environnement, dont l’Association InterQuartiers de Waterloo (AIQW).

Tel qu'il nous a été décrit, le projet de 177 logements sur les 3 hectares contigus au château de la Rose au Chenois signifierait plus de 500 habitants et 360 véhicules supplémentaires dans ce quartier déjà saturé ! De plus, il est question de nouveaux commerces et de hauteurs d’immeubles jusqu’à rez + 4 étages ! 

L’AIQW s’étonne que ce type d'enquête et de projet soient d’actualité alors que le Plan communal de mobilité (PCM) et le Schéma de développement communal (SDC), votés en 2018, ne sont pas finalisés. Ils  devraient être en cours de réalisation actuellement et sans doute mis en application en 2020. 

En ce qui concerne l’état d’avancement du Plan communal de mobilité et du Schéma de développement communal, l’AIQW s’étonne que ni les conseillers communaux ni les membres de la Commission consultative de l’aménagement du territoire et de la mobilité (CCATM) ni les Waterlootois ne sont informés et consultés par le collège communal. 

Quand les PCM et SDC seront-ils finalisés ? Qui est en charge de ce travail à la commune ? Quand les conseillers communaux, les membres de la CCATM et la population seront-ils informés et consultés ? 

L’Association InterQuartiers de Waterloo demande que des projets de lotissements importants comme celui des 3 hectares de pâtures du château de la Rose soient gelés tant que le PCM et le SDC (fixant notamment les normes de densité, de hauteur et de type d’immeuble ainsi que les aménagements des mobilités pour accueillir de nouveaux habitants) ne soient finalisés et mis en forme de règlements communaux."

Entre temps, le bureau CityTools a publié le slideshow et le compte rendu de la réunion du 19 mars sur le site internet consacré au projet de lotissement :

http://www.chateaudelarose.be/medias/1553702604-file-1553702589500190319-reunion-echange-lq.pdf

http://www.chateaudelarose.be/medias/1553702559-file-1553702560685pv-reunion-information190319.pdf

A noter aussi : les ateliers thématiques sur le projet auront lieu le 29 avril en soirée au lieu du 4 avril. Pour y participer, il est nécessaire de s'inscrire sur le site dédié :

http://www.chateaudelarose.be/

Tanguy de Ghellinck, blogueur sudinfo Waterloo

9 commentaires Catégories : Dans les quartiers, Entreprendre - Immobilier Imprimer

Commentaires

  • Le comité de quartier a raison, on devient fou à Waterloo et la circulation va devenir encore plus difficile , sur 3 hectares construisons des villas avec 10 à 15 ares de terrain ce sera dans le style de notre commune . Que la commune aille au conseil d'Etat si nécessaire

  • Je réitère une question restée sans réponse sur ce projet orienté écolo privé .
    Comment allez-vous empêcher ce projet privé de 177 logements monsieur Verhulst ?
    Que comptez-vous faire pour empêcher un BellaVita bis madame Colla?

  • La question est plutôt à poser aux autorités communales et en particulier à Madame Reuter

  • Madame Reuter a déjà précisé sa position, je souhaite connaitre la position des écolos Verhulst et Colla, mais comme les élections communales sont terminées c'est la silence radio chez écolo Waterloo maintenant.

  • Quelle que soit la position des Écolos, c'est Madame Reuter et sa majorité communale qui prendront la décision

  • C’est une vérité de La Palice monsieur Dubois, mais ma question s’adresse à deux élus de l’opposition.

  • Amis du Chenois tenez bon, ne lâchez rien … :-)

    Av. Reine Astrid/chée de Tervuren, "ils" veulent aussi jouez aux Légo grandeur nature .

    Merci à nos différents " comité de quartier" qui font un travail formidable … ! :-)

  • Il est intéressant de savoir que CityTools est la société de Henri Simons.
    Il a été échevin (écolo) de l'urbanisme à la ville de Bruxelles avant de passer au PS après une défaite électorale. Le PS lui a permis d'avoir pas mal de mandats dans différentes Asbl liées à la culture et à l'urbanisme. Il a aussi démarré une société de développement urbain.

    Un article intéressant :
    https://www.lalibre.be/actu/belgique/droles-de-pratiques-au-cabinet-huytebroeck-51b8f339e4b0de6db9c862c1

    On peut penser qu'avec les connexions avec le PS de son dirigeant, CityTools n' est pas effrayé par les autorités communales et n'aura pas de problème a avoir des permis a un niveau de pouvoir supérieur.

    On peut voir CityTools comme un lobby, où un ancien mandataire public monnaie son carnet d'adresse au bénéfice d'un projet privé d'une grande société (Bouygues immobilier en l’occurrence)

  • Bravo d'avoir démasqué City Tools !
    On comprend pourquoi Bouygues a chargé City Tools de le représenter

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel