WaHFF 2019 : jeune directeur, innovations opportunes, offres de partenariat professionnelles !

La soirée des partenaires du Waterloo Historical Film Festival s’est déroulée jeudi dernier dans les Cinés Wellington

Une centaine de personnes ont été accueillies par l’échevin Yves Vander Cruysen, le député provincial Tanguy Stuckens et le propriétaite du cinéma Patrick Piret qui pilotent le festival depuis ses débuts en 2013. Cette année, le...

... triumvirat est complété par le nouveau directeur du festival Alban de Fraipont. Celui-ci, spécialiste en communication digitale et passionné de cinéma, remplace Cédric Monnoye absorbé par d'autres projets dont le festival du rire Zygomaticomaca qui se tiendra à Wavre en 2020 (voir article ici).

DSC_1098.jpgDSC_1072.jpg

Devant le parterre de partenaires (potentiels), Alban de Fraipont a présenté les évolutions et les objectifs de l'édition 2019 qui vient après six années d'un succès croissant : "La mission du WaHFF est de faire rayonner le cinéma à travers l'histoire et l'histoire à travers le cinéma."

Un tel événement repose avant tout sur des équipes compétentes : un comité de pilotage, une équipe opérationnelle, une autre de sélectionneurs des films et documentaires et, last but not least, un groupe de plusieurs dizaines de bénévoles.

DSC_1078.jpg

Compétitions films et documentaires

L'acide désoxyribonucléique du festival étant les films historiques, on ne touche bien sûr pas à la compétition officielle composée de huit longs-métrages internationaux ni à la compétition documentaires qui en propose huit également. Deux jurys décideront de l'attribution des Clions. Comme avant, les spectateurs pourront aussi assister à des avant-premières, des rétrospectives, des oeuvres hors compétitions et les élèves auront leur WaHFF for Schools.

Sur le plan des activités para cinématographiques, il y aura des concerts, des spectacles, des expositions, des master classes, les Breakfast at the WaHFF, les Grands repas de l'histoire et, au Dernier quartier général de Napoléon à Genappe, le WaHFF for Kids.

Innovations

Même si tout le programme du WaHFF 2019 n'est pas encore finalisé, on peut déjà noter plusieurs innovations : d'abord, la soirée du gala d'ouverture devrait être moins guindée grâce, par exemple, à la présence d'un humoriste.

Un QG

Alban de Fraipont et son équipe croient aussi beaucoup dans un nouvel espace : le WaHFF VIP Bar (nom provisoire), véritable quartier général de l'organisation qui plongera la ville dans une réelle ambiance festivalière. Dans un décor backstage de cinéma, chacun pourra rencontrer des personnalités et boire un verre avant ou après les séances.

DSC_1088.jpg

Autre nouveauté : parallèlement aux partenariats conclus avec la RTBF, TV COM, Télépro, L’Avenir et Proximag, les organisateurs se sont associés au groupe de presse IPM qui encartera 50 000 exemplaires du programme officiel du WaHFF dans son journal La Libre Belgique. L'intention est clairement d'accroître l'audience de l'événement et d'atteindre des spectateurs potentiels hors du Brabant wallon et anglophones. Objectif 2019 : 100 spectateurs en moyenne par séance.

WaHFF 2.JPG

Une nouvelle billetterie en ligne sera mise en place tandis que la vie du festival sera retransmise en direct pendant quatre jours sur les réseaux sociaux.

Les formules de partenariat

Enfin, on a pu constater que les formules destinées aux partenaires essentiels à une telle organisation ont été étendues et surtout professionnalisées comme on peut le voir ci-dessous :

WaHFF 3.JPG

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

DSC_1086.jpgAu cours de cette soirée des partenaires, Philippe Reynaert, directeur de Wallimage (société publique axée sur le développement de l'industrie audiovisuelle en Wallonie), a déclaré : "Dans son segment délimité, le Waterloo Historical Film Festival a vraiment une place à part en Belgique et tient ses promesses."

Tanguy Stuckens a conclu la présentation : "On espère un festival 2019 encore plus beau, plus accessible et plus familial." Les partenaires ont ensuite eu droit à la projection d'un film pendant lequel Patrick et Axelle Piret et leur équipe des Cinés Wellington s'affairaient à préparer le walking dinner qui a suivi.

Silence, on travaille !

Ça y est : la pression sur les organisateurs et l'impatience des amateurs d'histoire (brabançons) wallons, bruxellois et anglophones commencent à monter sept mois avant le début d'un événement dont on parle dans les milieux cinématographiques et au festival de Cannes. Bloquez  dès à présent les dates du 17 au 20 octobre 2019. Tanguy de Ghellinck, blogueur Sudinfo Waterloo

Informations sur les formules de partenariat : partnership@wahff.be

0 commentaire Catégories : Culture et histoire, Evénements, Loisirs et temps libre Imprimer

Les commentaires sont fermés.