Waterloo Ducks Hockey Club : subside wallon de 1,2 million d'euros pour le 3e terrain !

La ministre wallonne des infrastructures sportives vient de désigner celles qui recevront des subsides

Pour le premier trimestre 2019, 74 projets bénéficieront d’une aide dépassant les 16 millions d'euros : rénovation et extension de salles de sport, de terrains de hockey et de rugby, achats d’équipements sportifs, aménagement d’espaces multisports, construction de terrains de tennis et de padel.

Des critères de sélection

Par souci de transparence, la ministre Valérie De Bue a mis en place des critères pour la sélection des subsides : degré d’urgence en matière de salubrité, de sécurité et de normes sportives, présence d’un projet de développement sportif ou caractère structurant du projet.

Valérie De Bue B9714646425Z.1_20180204175449_000+GLLAKN1TB.1-0.jpg"Le sport est un facteur de bien-être et de développement personnel essentiel, a déclaré la Nivelloise. Il aide à améliorer la santé, à combattre le stress mais surtout à se réaliser et à se dépasser. Avoir des infrastructures sportives de qualité, sécurisées, modernes et en adéquation avec les besoins en Wallonie est donc une de mes priorités."

1,2 million d'euros pour le Watducks

Parmi les 74 projets retenus, 10 sont situés dans le Brabant wallon pour un montant total de 3 122 000 euros. À Waterloo, le Watducks obtient un subside wallon de 1 284 530 euros.

Ce montant, à compléter par le club lui-même, servira à construire un 3e terrain et une tribune de 750 places remplaçant l'ancienne, à rénover le terrain 2 (gazon synthétique, éclairage et système d'arrosage) et à aménager les abords des installations.

DSC_0751.JPG

Forte hausse des adhésions

L'aide de la Wallonie est essentielle pour le Waterloo Ducks Hockey Club, un des plus grands clubs de Belgique avec 1200 membres répartis en 85 équipes : elle lui permettra de pouvoir répondre aux nombreuses nouvelles demandes d’adhésion, dues aux résultats brillants de l'équipe nationale des Red Lions, mais aussi d'organiser des compétitions internationales. Tanguy de Ghellinck, blogueur Sudinfo Waterloo

6 commentaires Imprimer

Commentaires

  • Allez-vous faire des terrains synthétiques avec du liège, sachant que les pneus broyés sont susceptibles d'être cancérigènes à long terme ?

  • Pas avec des pneus broyés, j'espère. On sait bien que c'est cancérigène.

  • On ne le SAIT pas, mais on le soupçonne. Suffisant pour s'en détourner au profit du liège.

  • De quoi seront-ils composés ?

  • Bravo si ces terrais sont sains.

  • Rien à redire puisque le club va en financer une partie (avec aussi je suppose l'aide de la Deutsche Bank leur sponsor maillots). L'afflux de jeunes vers le hockey suite au titre de champion du monde de nos Belges dont pas mal de sociétaires du Watducks justifie amplement un, voire des terrains supplémentaires. Il ne faut pas aider que les canards boîteux.

Les commentaires sont fermés.