La friterie de Joli-Bois à Waterloo a 60 ans : la fête d'anniversaire promet d'être chaude !

C'est le 1er avril 1959 que les Anversois Lucien et Lena Hauteceur reprenaient la baraque à frites de la place Emile Vandervelde dans le quartier de Joli-Bois à Waterloo

Pour respecter la réglementation de l'époque, la baraque à frites se devait de rester mobile.  C'est pourquoi elle est posée, encore aujourd'hui, sur un bogie de tram avec ses roues.

Du temps de Lucien, surnommé Cloclo à cause de sa ressemblance évidente avec le chanteur Claude François, le paquet de frites coûtait 5 francs belges (0,12 euro) et la sauce 1 franc (0,02 euro), la moutarde étant gratuite ! Les autres spécialités étaient faites maison : boulettes, oeufs durs, moules au vinaigre et cervelas. Il arrivait que la fille de Cloclo, Mireille, dormait sur les sacs de pommes de terre.

Les joueurs et supporters carolos

Avant la construction du ring Est en 1975-1978, Joli-Bois était l’étape incontournable des footballeurs du Sporting de Charleroi et de l'Olympic de Charleroi ainsi que des cars transportant leurs supporters. Quand ces clubs jouaient à l'extérieur toutes les deux semaines, tout ce monde s'arrêtait sur la place pour se désaltérer dans les cafés et se sustenter à la "friture" comme on disait à l'époque.

Des clients apportent leur casserole

Au milieu des années nonante, Mireille a repris le flambeau seule et a diversifié l'offre de la friterie en ajoutant les snacks et de nouvelles sauces. "Je suis venu aider maman à partir de 1997, précise son fils Sébastien, et depuis six ans, j'exploite la friterie à mon compte. Mes meilleures ventes ? Les cornets de frites bien sûr, les hamburgers, les fricadelles et les mitraillettes. Des clients viennent aussi avec leur casserole pour la remplir de frites ou de frites précuites."

 

P1010246.JPG

Après Lucien et Mireille, Sébastien fait donc partie de la troisième génération de la même famille qui exploite la friterie, ce qui est sans doute un des très rares cas en Belgique.

Petites histoires

En 60 ans, les membres de la famille ont vécu plusieurs anecdotes : Mireille s'est très sérieusement brûlée en plongeant sa main dans un bac de friture pour récupérer un papier essuie-tout. S'étant trompé dans sa commande, Sébastien a servi une série de clients en sucrant leurs frites plutôt qu'en les salant. En 2012, l'établissement a été violemment heurté et déplacé par un véhicule (voir articles ici et ), ce qui a nécessité l'intervention d'une grande grue pour le remettre en place.

P1010249.JPG

Des people semblent aussi apprécier les produits de Sébastien Berland, citons la chanteuse Lara Fabian, le comédien François Damiens (François l'Embrouille) et l'animateur de RTL Jean-Michel Zecca qui a repris le restaurant Felicità juste en face. Des Suédois, des Américains et des Asiatiques se présentent aussi au comptoir de la friterie.

Qualité et artisanat

Mais qu'est-ce qui fait le succès de cette institution waterlootoise qui attire une clientèle de la commune, du Brabant wallon ou de passage ? Des pommes de terre belges fraîches ni surgelées ni précuites, coupées en frites au fur et à mesure, préparées en deux cuissons dans du blanc de bœuf et servies dans un cornet à l’ancienne tourné main (pas préformé). Quant à la température de cuisson, cela reste un secret de famille transmis à Sébastien par son grand-père.

P1010248.JPG

Dégustations variées

Pour fêter les 60 ans de sa friterie, Sébastien organise une petite fête pour ses clients et amis le dimanche 28 avril entre 12h00 et 15h00 sur la place Emile Vandervelde, dite de Joli-Bois :

12h00 : accueil

12h30 : mot de la bourgmestre

12h35 : mot de Sébastien Berland

12h40 : remise de brevet

12h45 : dégustations diverses

Seront servis des petits paquets de frites avec au choix mayonnaise, sauce tartare ou sauce andalouse, des fricadelles, poulycrocs, viandelles, nuggets et mexicanos, le tout arrosé de bières, mojitos, sodas, jus et eaux.

Tant ses fournisseurs habituels que l'association des commerçants de Joli-Bois s'associent à l'événement et plus particulièrement Kiddy Balloons, Les Grandes Eaux, La Fête par fête et Green.be. Dimanche prochain, le magasin Au Plaisir de vivre ouvrira exceptionnellement et le Café de Paris sera accessible dès midi au lieu de 14 heures.

Sur la place de Joli-Bois interdite à la circulation seront installées des tables mange-debout, des chaises et des châteaux gonflables. Sébastien et ceux qui l'aident attendent plusieurs centaines de personnes dont peut-être un membre de ..., non rien...

Et vous, serez-vous de la fête ce dimanche 28 avril ? Tanguy de Ghellinck, blogueur Sudinfo Waterloo

Friterie 57226329_2609287099113589_425114102021488640_n.jpg

3 commentaires Catégories : Agenda sympa, Dans les quartiers, Entreprendre - Immobilier Imprimer

Commentaires

  • Bravo à ces trois générations ! Je pense cependant que cette "institution" pourrait être mieux mise en valeur sur une place beaucoup plus accueillante. Cela semblait être un des points du programme électoral communal. En espérant que cette promesse soit tenue....

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel