Quand le premier ministre petit-déjeune à Waterloo !

Le premier ministre en affaires courantes Charles Michel est venu prendre son petit déjeuner ce vendredi à Waterloo

C'est la WLBA (Waterloo Lasne Business Association) qui a pris l'initiative de l'inviter à la ferme de Mont-Saint-Jean. Près de 120 de membres de la WLBA avaient répondu présents dès 7h45 ainsi que des élus libéraux de la jeune province.

DSC_0144.JPG

DSC_0152.JPGEn préambule, le co-président de l'association Jérémie Maleingreau a rappelé que "l'objectif de la WLBA est de rassembler et de fédérer les PME qui, en Belgique, représentent 99,3% des entreprises. Nous cherchons à aider et à informer les PME".

"Chômage au plus bas depuis 1981"

Charles Michel est revenu sur ce que son gouvernement a réalisé pendant cinq ans : "Faisant face au défi démographique et à la hausse de la durée de vie, nous avons concentré nos efforts sur des mesures économiques et sociales : diminution des charges sur le travail (modification de l'index, tax shift), réformes de l'impôt des sociétés (simplification, réduction de 33% à 25%, diminution des charges sur le premier emploi des PME) et des pensions. Grâce à ces actions, 230 000 emplois ont été créés, le chômage est au plus bas depuis 1981 et le taux d'activité est en hausse."

Programme libéral francophone en bref

DSC_0162a.jpgÉlections obligent, le premier ministre en affaires courantes a ensuite évoqué le programme du MR  : "Nous voulons stabiliser le pays et ses institutions et avancer : poursuivre la réforme fiscale sur le travail, lutter contre les pièges à l'emploi, élargir la cotisation zéro euro aux trois premiers emplois pour les indépendants, instaurer un tax shelter pour les entreprises qui investissent dans la protection de l'environnement, améliorer les formations du Forem et d'Actiris et la qualité de l'enseignement francophone qui se dégrade depuis 15 ans selon les enquêtes internationales et, enfin, développer une stratégie favorisant l'investissement et l'innovation dans notre pays dans les domaines de la mobilité, du digital et de la santé."

Charles Michel a quitté la ferme de Mont-Saint-Jean vers 9h30 après avoir serré les mains de tous les participants. Tanguy de Ghellinck, blogueur Sudinfo Waterloo

0 commentaire Catégories : Entreprendre - Immobilier, Evénements, Politique Imprimer

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel