Waterloo desservie par une nouvelle ligne d'autocar TEC directe, rapide et confortable !

Le TEC a lancé six nouvelles lignes d'autocar en Wallonie le 29 avril 2019

Baptisées WEL (Wallonia Easy Line) ces lignes constituent une nouvelle offre de mobilité en Wallonie. Elles participent à la volonté du gouvernement wallon d’augmenter la part modale du bus (et du futur tram de Liège) de 4% à 10% dans le cadre de son plan FAST (Fluidité, Accessibilité, Santé/Sécurité et Transfert Modal) 2030.

"Les objectifs poursuivis sont de garantir à tous, et en particulier aux habitants des zones rurales, une accessibilité aux biens et services tout en réduisant drastiquement et simultanément les congestions et la pollution automobiles", précise le ministre wallon de la mobilité Carlo Di Antonio. "Notre ambition repose sur le transfert modal. C'est en améliorant l'offre que nous pourrons convaincre les usagers que le bus est une solution écologique, économique et pertinente en matière de mobilité".

Caractéristiques des lignes WEL

WEL 2 tec 23 04 19-10.jpg

Les lignes WEL visent à convaincre les automobilistes d’abandonner leur voiture et d’opter pour la solution durable et écologique que représente le transport en commun. Elles possèdent les particularités suivantes :

- vitesse commerciale : les lignes sont directes et rapides, avec un nombre limité d’arrêts intermédiaires

- matériel roulant : les lignes WEL sont assurées par des autocars climatisés offrant uniquement des places assises (avec ceinture de sécurité) et équipés de ports USB et, à partir du 6 mai, du wifi gratuit

- fréquence : les lignes WEL roulent uniquement le matin et le soir pour permettre aux travailleurs de faire l’aller et le retour domicile-travail

- tarif : le prix par parcours est de 5 euros et est plafonné à 70 euros par mois

- paiement : le service est accessible uniquement sur réservation au plus tard 30 minutes avant le voyage via l’application WEL disponible dès à présent sur le Google Play Store et bientôt sur l'App Store

- validation : la validation s'effectue aussi via l’application WEL en scannant le QR Code présent à bord des autocars

- nouvelle identité : les autocars des lignes WEL sont facilement reconnaissables grâce à leur nouvelle identité visuelle

A noter : il n'est pas possible d'annuler la réservation d'une place à bord d'une ligne WEL ni de se faire rembourser un titre acheté. Cependant, le voyageur peut introduire une demande de changement de réservation.

Pour ce faire, il doit envoyer un e-mail à l'adresse mobilewel@tec-wl.be en précisant la date, l'heure et les arrêts de départ et d'arrivée du parcours qu'il désire modifier et indiquer la date, l'heure et les arrêts de départ et d'arrivée de son nouveau parcours. Cette demande doit être introduite au plus tard deux jours ouvrables avant la date du parcours à annuler.

Horaires

Voici les six lignes WEL qui roulent depuis le 29 avril 2019 :

Ligne W01 – Athis - Mons

Ligne W02 – Bastogne - Arlon

Ligne W03 – Chimay - Charleroi

Ligne W04 – Liège - Marche

Ligne W05 – Nivelles - Namur

Ligne W06 – Braine-l’Alleud - Waterloo - Wavre Nord

WEL horaires.JPG

L'arrêt de la ligne W06 à Waterloo se situe, dans les deux sens, sur la chaussée de Louvain, à hauteur du restaurant fast food McDonald's.

Si les six premières lignes donnent satisfaction, le TEC prévoit de mettre en service 40 lignes WEL au total avant la fin de 2020. Tanguy de Ghellinck, blogueur Sudinfo Waterloo

5 commentaires Catégories : Société - Mobilité - Humanitaire Imprimer

Commentaires

  • Etrange nouveau service qui ne roule que quatre fois (sur réservation!) et qui part de Waterloo à un arrêt hors du centre. Où se trouve l'ancienne station de Braine ? En plus, ce qu'il faudrait, c'est plutôt un bus vers Bruxelles, et supprimer toutes les voitures ventouses qui viennent de Braine-l'Alleud et bloquent le parking de Waterloo. Si ce parking était plus disponible, plus d'habitants de Waterloo prendraient le train. Je ne sais pas si beaucoup de gens de Waterloo vont travailler à La Hulpe ou Wavre ?

  • 1 "service" qui vient vous chercher à votre porte existe déjà …. 1 taxi :-p

  • Waterloo est devenu un enfer pour les piétons dans le centre, depuis le rond-point où se trouve la boutique Zara, de la Chaussée de Bruxelles en passant par le carrefour Henri Rolin/ Drève Richelle jusque Joli-bois et même plus loin jusqu'au carrefour Mont Saint-Jean où les petits commerces et établissements se font de plus en plus rares, et pour cause.
    Quelle horreur ! On se demande quel est le taux de particules fines que l'on respire à chaque fois que l'on sort de chez soi...
    Les alentours de l'église (Rue de la station) ? Irrespirable ! Egalement le parking qui se trouve devant la galerie What, rue François Libert, j'ai pu voir une famille de cyclistes avec leurs deux jeunes enfants excédée par le flot de voitures incessant tournant en rond pour trouver "le graal", c'est à dire une place pour se garer...
    Tristesse. La bagnole aura-t-elle toujours la priorité ?
    Il m'arrive de rêver d'un centre de Waterloo piétonnier avec des terrasses où l'on peut siroter un verre sans la pollution des échappements, faire ses achats relax sans le bruit et les énervements des conducteurs qui veulent absolument se garer face au petit commerce...
    Stop !
    Interdisez la bagnole dans le centre Waterloo !

    Quant au bus bleu, on se moque de qui ?
    Mon fils se prend encore et toujours entre 1 heure 30 ou 2 heures de trajet pour se rendre à l'Université de Louvain-La -Neuve !

  • Il y a 2 responsables à cette situation de "tout à la voiture" D'abord le citoyen qui le matin ne se pose pas la question :Aujourd'hui quel moyen de transport vais-je utiliser en fonction de ma destination ? Déjà diversifier les moyens de mobilité cela s'appelle la mobilité intelligente
    Et ensuite il y a la responsabilité de la Commune qui malgré ses efforts pour offrir des moyens de transports collectifs (ou voitures partagées) se refuse à rendre toujours gratuits des parkings (comme celui de la gare) pour ne pas déplaire à son électorat avec par exemple les nombreuses voitures de société en ignorant superbement que posséder ce type de voiture est discriminant par rapport à celles et ceux qui ne peuvent en bénéficier et ce même s'ils n'ont pas de transports publics
    Dès lors aux citoyens et citoyennes de Waterloo pensez à rougir la bonne case dimanche prochain si vous voulez que cela change

  • Un premier pas vers une mobilité douce ,ce nouveau bus mais , il sera bloqué par les embouteillages à Plancenoit , à Mont saint Jean, à l'entrée de LLN... , donc à quand un bus rapide en site propre sur la N5 et la n25 . Avec d'autres mandataires du Brabant Wallon nous l'avons demandé en 2016; Mais les responsables de la mobilité restent immobiles sur ce sujet !

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel