Florence Reuter : bourgmestre de Waterloo + députée fédérale ?

Quels mandats Florence Reuter va-t-elle choisir d'exercer après les élections de ce dimanche 26 mai 2019 ?

Devenue bourgmestre en 2015 à la suite de la démission de Serge Kubla inculpé pour corruption, Florence Reuter est la 2e candidate effective sur la liste MR Brabant wallon pour l'élection de la Chambre des représentants.

"Comptez-vous cumuler ?"

A la fin du conseil communal du 29 avril 2019, dans le temps réservé aux questions d'actualité, la conseillère communale Ecolo Coralie Van Bever, nouvellement élue depuis les élections communales d'octobre 2018, a interrogé la bourgmestre :

Coralie Van Bever.jpg"Madame Reuter, vous êtes aujourd’hui bourgmestre, en charge de la police, de la sécurité, du personnel communal, des finances communales, de l’information communale, du cadre de vie, de l’aménagement du territoire et de la rénovation urbaine. Avec les gros chantiers en cours dans la commune tels que le masterplan du centre, la fin des travaux à Mont-Saint-Jean, la fameuse piste cyclable de la chaussée Bara, la rénovation de la place Capouillet et bien d’autre, nul doute que vos journées sont déjà bien remplies. Un détour rapide sur cumuleo.be nous apprend que vous êtes également présidente de l’IPFBW, l’intercommunale pure de financement du Brabant wallon, secrétaire politique du groupe MR au Sénat, et administratrice d’Infrabel. Vous avez récemment annoncé que vous êtes candidate à la chambre, en deuxième place effective sur la liste du MR. Sachant que le Brabant Wallon a aujourd’hui trois députés MR, il y a donc de fortes chances que vous soyez élue. Permettez-moi de vous poser la question franchement : comptez-vous cumuler votre fonction de bourgmestre avec celle de députée fédérale ? Et si oui, comment comptez-vous vous organiser pour que la fonction de bourgmestre continue à recevoir toute l'attention qu'elle mérite ?"

"Je ferai des choix"

Remerciant la conseillère communale pour sa question, Florence Reuter a réagi en substance : "Votre intervention porte sur des intentions, ce qui ne peut normalement pas faire l’objet de questions au conseil communal. Je ne suis donc pas obligée de répondre à la question mais je vais le faire. Avant tout, je précise que je ne suis plus secrétaire politique (NDLR : à mi-temps) du groupe MR au Sénat depuis longtemps. Oui, comme la loi l'autorise, je suis candidate à la Chambre car je considère qu'il est important qu'un parlement compte des élus locaux en son sein pour répercuter les besoins des communes. Une fois les résultats des élections connus, je ferai des choix mais, comme je l'ai toujours affirmé, je resterai bourgmestre de Waterloo."

Même si sa réponse est floue, Florence Reuter est constante dans ses propos puisque dans le dossier sur Waterloo que nous avons publié dans le magazine L'Éventail du mois de mai (encore disponible pendant quelques jours chez les marchands de journaux), elle déclarait : "Sur la question du cumul, je trouve important que des bourgmestres, qui connaissent les gens et les besoins locaux, soient des relais au sein des parlements fédéral ou régional. Si je suis élue à la Chambre, je souhaiterais m’occuper des matières sociales qui me correspondent et il est évident que je ne conserverai pas tous mes mandats. Je ferai des choix le temps venu."

En Wallonie, depuis 2010, un décret limite le cumul des mandats des députés avec des fonctions locales. Mais, par parti, 25% des élus (ceux qui ont réalisé le meilleur taux de pénétration) ont le droit de cumuler mandats local et régional. Au parlement fédéral, il n'y a pas de règle relative au cumul député-bourgmestre.

La tutelle des communes, une compétence régionale

Remarquons enfin qu'à la suite des différentes réformes institutionnelles de la Belgique, dont la loi spéciale du 13 juillet 2001, l’organisation des pouvoirs locaux est devenue une compétence quasi complète des Régions au détriment de l'Etat fédéral.

Si elle est élue dimanche, quels seront les choix de Florence Reuter ? Hormis celui de bourgmestre de Waterloo, quels sont les mandats qu'elle conservera et ceux qu'elle abandonnera ? Cumulera-t-elle les mandats de bourgmestre et de députée fédérale ? Notre petit doigt nous dit que... Tanguy de Ghellinck, blogueur Sudinfo Waterloo

4 commentaires Catégories : Élections, Politique Imprimer

Commentaires

  • Bj Madame la Bourgmestre, avez vous une place dans votre programme pour « LE BIEN-ÊTRE ANIMAL » ? Voyez le programme de Mario si Antonio. Un représentant pour cette cause devrait être élu à l’UE. Merci de votre attention à cette lecture.

  • Je pense avoir été claire. Je reste bourgmestre de Waterloo. A demain. Bonne soirée

  • Comme le cumul député fédéral bougmestre se précise, nous nous attendons à ce que Mme Reuter abandonne ses mandats à l'IPFBW et à Infrabel comme prévu par les règles du MR

  • "Je ne cumulerai pas, mais je me présente quand même pour un mandat que je n'exercerai pas " ou comment rabaisser un système démocratique que je prétends soutenir. Et j'envoie même une lettre aux habitants de Waterloo pour l'expliquer, ce qui équivaut à reconnaître cette faute politique, qui est certainement due à un ukase des dirigeants du parti. Pathétique.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel