Polémique autour d'un concert annulé à In Vino Veritas !

Une artiste exprime son mécontentement d'avoir vu son concert annulé par le wine bar waterlootois In Vino Veritas

Sasha Wolf est une jeune chanteuse dont le vrai nom est Eva Von Kerekessy. Elle a publié un post sur Facebook pour éviter, affirme-t-elle, que des artistes se fassent piéger et que les clients soutiennent le business "d'une personne peu scrupuleuse et de mauvaise foi". Nous donnons longuement la parole aux deux parties.

"Les musiciens comprendront ma frustration"

En premier lieu, voici l'intervention résumée d'Eva Von Kerekessi sur Facebook en date du 28 juin :

"Je viens d'apprendre, à quelques heures d'un concert que je devais donner ce soir à In Vino Veritas, que le patron a pris la liberté d'annuler pour cause de nombre insuffisant de réservations. Au lieu de me faire part de sa décision, il a contacté le musicien qui devait m'accompagner qui me l'a ensuite transmise.

In Vino Veritas 100 Capture.JPGLes musiciens comprendront ma frustration et mon aversion pour ce genre de comportement. Le métier d'artiste est à prendre dans son entièreté et pas uniquement le temps d'une prestation.
Une date de concert prévue plus d'un mois à l'avance, c'est refuser toute autre proposition même mieux rémunérée, c'est établir un budget mensuel très serré en incluant le cachet pour cette date, c'est travailler les titres prévus pour offrir une prestation de qualité et c'est  communiquer autour de soi dans la mesure de ses possibilités. A côté, il faut aussi prendre en compte toutes les démarches de prospection pour obtenir d'autres dates de concert.

Il ne s'agit ni d'un simple coup de gueule gratuit ni d'une tentative de diffamation, simplement d'une énonciation de faits car j'en ai un peu ras-le-bol que ce genre de personnes agissent en toute impunité. Que le comportement de ces personnes soit connu me semble être un bon début.

Ceci est ma version la plus objective possible. L'autre version soulignera sans doute mon manque de promotion autour de l'événement, facteur décisif à mon éviction de cette prestation.

Je vous laisse juger par vous-mêmes dans un contexte où on n'est pas sûr d'avoir envie d'aller s'enfermer dans un établissement sans terrasse, où la sono est assourdissante et tenu par un patron qui estime que l'absence de réservations résulte uniquement du peu de facebooking de la chanteuse."

"Faire jouer les musiciens devant une salle vide n'a pas de sens"

Nous avons interrogé Daniel Spiegl, fondateur il y a huit ans du wine & music bar In Vino Veritas où il organise 150 concerts par an. Il nous a communiqué sa réaction que nous résumons ci-dessous :

"J’apprends qu’une artiste se plaint que j’ai dû annuler son concert en dernière minute. En réalité, je n’ai jamais été directement en contact avec Eva Von Kerekessy. C’est Jean-Claude Massaux, un musicien habitué d’In Vino Veritas, qui m’a suggéré de faire une date avec Eva. Tous les groupes et musiciens qui se produisent à In Vino Veritas savent que le succès d’une soirée chez nous dépend d’eux et de la pub qu’ils en font, notamment en créant un event sur FaceBook. Cette manière de faire fonctionne à la satisfaction de tous.

Daniel Spiegl-In Vino Veritas 1593457883.jpg

C’est parce que nous donnons la possibilité à des musiciens peu connus de se produire à In Vino Veritas avec un défraiement acceptable qu'ils sont heureux d’y jouer. En 8 ans, nous avons été obligés d’annuler à 3 reprises un concert parce qu'il n'y avait ni event sur FaceBook ni aucune réservation.

J’ai signalé à Jean-Claude Massaux deux jours avant le concert que je n’avais aucune réservation. Il a recontacté Eva/Sasha qui n’a rien trouvé de mieux que de m’écrire que j’aurais dû la contacter directement. Par la suite, Eva/Sasha a déclaré "qu’elle n’avait pas vraiment envie d’accepter ce concert et qu’en réalité elle trouvait que notre sono ne lui convenait pas". Pour information, notre sono a été mise en place par un professionnel avec du matériel professionnel. Le jour du concert, toujours aucune réservation. Cela n’avait donc aucun sens de faire jouer les musiciens devant une salle vide. Jean-Claude m’a dit qu’il comprenait que j’annule le concert. Comme je le fais toujours, j’ai proposé de reprogrammer ce concert à une autre date.

In Vino Veritas 2949862745.jpgEn 8 ans et près de 1000 concerts, nous avons prouvé notre respect pour les musiciens et leur travail. L’ASBL responsable de l’animation d’In Vino Veritas ne vit que des rentrées des concerts, sans subsides. La (quasi) totalité des musiciens nous font part de leur plaisir à venir jouer chez nous. Ceci ne fonctionne que si chacun fait sa part de travail. Eva/Sasha n’a pas fait le sien et j’en suis désolé. Ce ne sont pas les réflexions de quelques aigris qui viendront perturber le bonheur partagé avec nos clients.

Pour conclure, je ne mets pas en cause les talents d’Eva/Sasha mais je veux lui rappeler qu’exiger du respect pour soi passe par le respect pour les autres et qu’un peu d’humilité ne lui ferait pas de tort."

Où la musique est bonne, bonne , bonne

In Vino Veritas 3450502236.2.jpg

Indépendamment de la polémique ci-dessous, on peut dire que si le wine bar In Vino Veritas n'existait pas à Waterloo, il faudrait l'inventer. Car voilà un lieu sympa où, du jeudi soir au samedi soir, on peut savourer divers "jus de raisin fermentés" du monde entier, seul ou en groupe, mais toujours en écoutant des bons morceaux de tous les styles joués par de bons musiciens. Quand on passe devant, difficile de résister à l'appel musical qui en émane. Tanguy de Ghellinck, blogueur Sudinfo Waterloo

Infos pour les clients et les musiciens :

Rue Théophile Delbar 2 à 1410 Waterloo

E-mail : invinoveritas@live.be

Tél.: 0473 11 08 34 

0 commentaire Catégories : Culture et histoire, Dans les quartiers, Entreprendre - Immobilier, Faits divers, Loisirs et temps libre Imprimer

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel