Tour de France : rocambolesques initiatives autour du Lion de Waterloo avant la 1ère étape !

Ce qu'on appelait autrefois le hameau du Lion s'est mis sur son 31 pour le passage de la caravane publicitaire et le peloton ce samedi 6 juillet

La route du Lion a été particulièrement soignée : le talus du côté waterlootois a été fauché, le casse-vitesse abrupt du côté de la N5 été laminé pour éviter de rendre carrées les roues des vélos, les...

... barrières Nadar sont installées, le village VIP a pris place près du nouveau parking et les deux restaurants sont prêts à accueillir en terrasse leurs convives qui ont réservé les menus spéciaux à 60 et 110 euros.

Tour 64487851_2241965752561671_8141663439362719744_n.jpg

A côté de ces dispositions finalement normales pour un tel événement, des activités plutôt étonnantes se sont déroulées ce vendredi près de la butte du Lion.

De géantes lettres brainoises

En premier lieu, sur le territoire brainois au bord de la route du Lion, non loin du nouveau parking, on a pu voir une grande structure de bois supportant les lettres géantes BRAINE-L'ALLEUD. Ce dispositif est vraisemblablement destiné aux images télévisées de l'étape. Etrangement, à 15 heures, les lettres avaient disparu alors que leur support restait en place. Un élu rapporte que les lettres auraient été retirées par précaution et qu'elles seront replacées ce samedi matin.

Tour 65871817_356452495003431_638756903584792576_n.jpg

Avant 15 heures

Tour 65893571_2296763610405238_5651686390371450880_n.jpg

Après 15 heures

F(l)outage d'image

Décidément, entre l'insistante Braine-l'Alleud et Waterloo qui fait le dos rond, deux communes pourtant administrées par des majorités libérales (MR), la querelle de clocher continue pour l'appropriation du champ de bataille de... Waterloo. Cela brouille l'image du site rénové à coups d'énormes investissements wallons et ne contribue guère à atteindre l'objectif de 500 000 visiteurs par an dont on est très loin.

Nouvelle attraction : escalade nocturne de la butte du Lion ?

L'autre fait s'est produit vers 22h30. Un couple d'une petite trentaine d'années est parvenu à pénétrer dans l'enceinte de la butte du Lion qu'il a... escaladé. Après être resté une dizaine de minutes au sommet, les deux individus sont redescendus calmement et sont sortis par le tourniquet du chemin des Vertes Bornes sans être aucunement inquiétés. Bonjour la sécurité !

Tour 66081911_2068822086756856_295443782315278336_n.jpgTour 65813604_340099783578861_1113228357455052800_n.jpgTour 66351812_360181414681679_362181707169792000_n.jpg

Cette incursion nocturne démontre d'une part que le lieu n'est pas du tout suffisamment protégé par des dispositifs matériels, d'autre part qu'aucune mesure de sécurité temporaire n'a été prise dans les heures précédant la 1ère étape du Tour de France 2019. Tanguy de Ghellinck, blogueur Sudinfo Waterloo

5 commentaires Catégories : Bataille de Waterloo, Culture et histoire, Faits divers, Politique Imprimer

Commentaires

  • pffff … depuis que le MR a 1 bourgmestre à Braine-l'Alleud et 1 bourgmestre à Waterloo, c'est la guerre des 2 égos.
    C'est à celui qui aura le plus grand ? ;-)

    ça ne finira jamais

  • Le lion doit rapporter beaucoup d'argent a Waterloo pour que le bourgmestre de Braine éprouve le besoin de se ridiculiser de cette maniere toute l'année durant en essayant de contredire l'histoire. C'est sans doute pour répondre à une demande intense de ces concitoyens. Ou pas...
    Un peu de sérieux ne ferait pas mal. Il n'y a rien d'autre à faire a Braine? La piscine? Le rer? Le parc de l'alliance?

  • Depuis le début des années 80 (air kubla et Hendrickx) c'est la guerre des gangs, et pas que pour le Lion.
    Tout est sujet à moi plus fort, moi plus grand, moi plus ceci, moi plus cela, moi plus plus plus …

    Pour le moi plus ridicule ils sont à égalité ;-)

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel