Son chat victime "du trafic insoutenable et de la vitesse excessive" dans sa rue !

Profondément attristé et remonté par la perte de son chat Sully, un Waterlootois réclame des mesures

Au mois de mai dernier, Sully a en effet été renversé par un automobiliste qui, selon son propriétaire R., roulait trop vite dans le chemin des Noces à Waterloo.

Sa maison est située entre deux dos d’âne gisant à hauteur des numéros 34 et 58 du chemin des Noces. Ce tronçon de 400 mètres est une longue ligne droite où quelques voitures se garent avec deux roues sur les trottoirs mais la plupart des riverains rentrent leur véhicule dans leur garage.

Noces maps Capture.JPG

"Des conducteurs assassins potentiels !"

"La limitation de vitesse n'y est pas du tout respectée. Beaucoup de conducteurs roulent dangereusement vite et sont des assassins potentiels !", affirme R.

En cinq ans, il a vu le trafic augmenter graduellement : "La chaussée de Bruxelles étant fortement encombrée aux heures de pointe, une partie du trafic emprunte le chemin de Noces, notamment à cause d’applications telles que Waze. Dans ce quartier résidentiel, on observe maintenant le passage de bolides et de poids lourds. Outre les nuisances sonores du trafic, cette rue de quartier est devenue dangereuse pour les piétons et les cyclistes."

Noces 66835416_1540575812740251_1833378520546410496_n.jpg

Casser la vitesse

Aujourd’hui, avec d’autres habitants du chemin des Noces, R. souhaite faire pression sur les autorités de Waterloo pour installer, comme dans d’autres quartiers, des casse-vitesse adéquats sur ce tronçon du chemin des Noces.

"Certaines personnes ne comprennent pas le chagrin qu’on peut avoir de perdre un animal de compagnie mais sachez que c'est quelque chose qui vous marque et que vous ne pouvez pas oublier, surtout de la manière dont c'est arrivé" conclut-il.

Approche globale suivies de mesures contre la vitesse

Interrogé par nos soins, l’échevin de la mobilité Cédric Tumelaire répond : "C’est un souci récurrent. Pour le résoudre, il faut s’y attaquer globalement en considérant le niveau de hiérarchie de la voirie, la limitation de vitesse souhaitée et la possibilité d’un cheminement séparé dans les deux sens pour les cyclistes. De là découleront des mesures en vue de réduire la vitesse : aménagement du stationnement actuellement à cheval sur les trottoirs, réduction des carrefours, création de passages pour piétons,  installation de dispositifs verticaux de ralentissement, … Ces mesures sont à mettre en place dès que possible ici comme dans d’autres quartiers qui attendent, eux-aussi, des améliorations." Tanguy de Ghellinck, blogueur Sudinfo Waterloo

15 commentaires Catégories : Dans les quartiers, Faits divers, Société - Mobilité - Humanitaire Imprimer

Commentaires

  • Je pense que c' est LE grand problème partout, .. aussi bien à Waterloo, que dans les autres villes et partout ailleurs. Chez moi la rue principale du quartier passe pour ainsi dire dans mon "jardin" . Je peux oublier pour le calme et la beauté du jardin. . Je dois rester à l' intérieur . Sinon je serai encore plus vite sourde que souhaitée. Je crois que c' est LE grand problème de notre époque. Des limitations de vitesse , bonne idée. Il faut penser au piétons, aux enfants sortant e l' école, aux cyclistes, aux troisième âge. On a déjà fait bcp. de progrès à Waterloo ... continuons.?

  • Ce monsieur a parfaitement raison.Les gens roulent comme des fous dans des quartiers tranquilles et se moquent de tout! C'est eux d'abord; les applis de délestage devraient être surveillées afin de ne pas faire traverser des quartiers résidentiels. Et oui, la perte d'un petit compagnon est toujours pénible et il n'y a pas à se moquer. J'espère que ce monsieur arrivera à faire un peu bouger les choses.

  • Mr de Ghellinck,
    Nous tenons avant tout à vous remercier pour l'interêt suscité par notre triste histoire et d'y avoir dédié un article de votre Blog.
    La perte douloureuse de notre animal de compagnie nous a poussé à interpeller la Commune afin de sensibiliser sur le caractère dangereux de cette rue de quartier également pour les piétons et les cyclistes qui l'empruntent. Tous les habitants du quartier Versailles dont les maisons longent le Chemin des Noces sont soumis à des nuisances sonores continus et sont surtout mis en danger par un trafic de transit bien souvent irrespectueux des limites de vitesse. Camionnette, poids lourd, bolides de sport, motos de grosse cylindré, c'est une chaussée bis qui se déverse sur une rue qui devrait pourtant rester un axe de circulation local comme le sont d'ailleurs les autres rues du quartier Versailles.
    Nous sommes satisfait de lire que le message est passé, en espérant que la Commune puisse donner une réponse adaptée à ce problème et dissuader au maximum la circulation dans ce quartier. Nous avons en effet vu que des mesures ont été prises au Faubourg et ce pour les mêmes raisons ce qui nous laisse un bon espoir de voir enfin ce circuit automobile urbain prendre fin. Les humains et les animaux remercient d'avance.
    Bien à vous,
    R. et C.

  • Ce Monsieur attristé ne vient que conforter les demandes de nombreux habitants de Waterloo qui voient leur rue envahie par des "fous du volant" de passage (idem dans le parkings de l'ancien Brico!). Ne peut-on envisager la pose systématique de casse vitesse à l'entrée de TOUS les quartiers résidentiels et imposer une vitesse de quartier, c'est à dire 30 km/H? Une évidence me semble-t'il pour les enfants, les animaux et notre tranquillité. J'habite dans le quartier du Champ des Monts, la Drève Richelle est un réel autoroute encombré de façon quasi permanente et fréquentée par des riverains communaux peu scrupuleux. Cela me semble urgent, en plus du plan de mobilité en général, de prévoir une circulation locale respectueuse de son voisinage. Merci Monsieur de Ghellinck pour votre article qui met en exergue ce soucis majeur. B.

  • Je compatis pleinement au chagrin et à la colère de ce monsieur et j'espère que son action trouvera un écho auprès des instances communales. Nous connaissons le même problème chaussée Bara depuis quelques années. Le trafic y est de plus en plus intense et les conducteurs roulent trop vite - malgré l'indicateur de vitesse - sans compter le passage à vitesse exagérée de camions qui font souvent trembler la maison, de motos etc. La piste cyclable/piétonne est très étroite et abîmée et je réfléchis à deux fois avant de l'emprunter.

  • Il semblerait qu'à Waterloo, comme dans d'autres villes dans lesquelles la circulation ne cesse d'augmenter, le seul moyen de préserver sa tranquillité soit d'habiter dans un clos (cela devient d’ailleurs de plus en plus l’un des plus gros atouts à la vente). Autrement on n’est jamais à l’abri de voir sa petite rue si paisible se transformer en déversoir de transit.

  • J'habite dans une rue qui débouche sur un clos où normalement la vitesse devrait être adaptée vu que les enfants se sentent mieux en sécurité car moins de trafic
    Néanmoins il y a un mois un chat a été écrasé ce qui a aussi suscité la colère de la propriétaire qui l'a trouvé sur la rue en face de sa maison
    C'est pour cette raison que j'ai demandé le placement d'un panneau relatif aux enfants et qui sera installé prochainement
    Mais il faut rester réaliste On ne peut pas placer ces panneaux partout au risque de les banaliser sauf aux abords des écoles Il faut donc faire une campagne de prévention avec peut-être des contrôles-surprise pour les fous de la vitesse

  • Tout d'abord je compatis pleinement au chagrin causé par la perte de ce petit chat ! Ensuite, je vous dirais que j'habite Clos des Ecossais : dès le début du clos, ou à la sortie, les autos foncent à toute allure, ainsi que de bruyantes motos, ce qui est parfaitement inutile puisqu'ils doivent arrêter de suite, mais vitesse d'abord ! Il y a de nombreux chats qui se sont déjà fait écraser, les gens s'en foutent royalement, un simple casse-vitesse arrangerait le problème dans un tas d'endroits identiques, et je crois que certains ne coutent pas cher ! La police pourrait aussi être plus présente à certains endroits bien connus, quant à mon agent de quartier, je ne connais pas sa figure…. Les panneaux de réduction de vitesse ne servent à rien puisque la police ne contrôle que rarement leur respect, non, vraiment, la seule chose qui marcherait très bien ce sont les casse-vitesses car les fous du volant ne souhaitent pas abimer leur beau véhicule….quant aux motos effroyablement bruyantes, comment sont-elles encore tolérées ? Les élections sont terminées, pourtant…. et on parle de dépenser des sommes folles pour des salles de spectacle fabuleuses et un centre de Waterloo réaménagé, projet qu'on a du mal à comprendre d'ailleurs. Repose en paix, petit chat, victime de la bêtise humaine !

  • La quiétude est bonne pour la santé de tous meme ceux qui n'habitent ni un clos, ni un quartier résidentiel.
    Roulez moins vite .....
    Plein de radars ...
    Pourquoi pas ?
    Des voitures il y en aura toujours et de plus en plus, il faut bien qu'elles passent quelque part?

  • Oui elle peuvent passer mais rester sur les grands axes. Si on prends la voiture pour se déplacer on joue fair play et on se met dans la file comme tout le monde.

  • Oui d'accord avec vous ....mais fair play en voiture? on dirait des lions en cage .....et on a toujours une "bonne raison" de quitter les grands axes ....ca va jamais assez vite...il parait c'est la société...qui le veut...
    Radars+++++et zone 30 et amendes croissantes à chaque effraction..je crois que ca marchera...

  • j'habite Chemin des Noces depuis 35 ans & la situation ne fait qu'empirer....Très peu d'automobilistes respectent les limitations de vitesse et cela devient un véritable boulevard.
    En 35 ans, je n'y ai vu AUCUN contrôle de vitesse par la police !!
    Que dire alors du respect des prioritiés de droite !! Plus fort encore : la plupart des usagers venant de Joli-Bois ne ralentissent absolument pas au carrefour de l'avenue Clairepré ( il y a pourtant un signal indiquant une priorité de droite et demandant de laisser le passage ) et roulent carrément à gauche pour éviter une collision éventuelle.....
    Quant aux croisements des voitures, c'est le cirque absolu et peu d'usagers cèdent le passage
    En 2 ans, j'ai vu ma voiture garé à cheval sur le trottoir endommagée à 3 reprises et avec le rétroviseur arraché ! Bien entendu, à chaque fois, le conducteur fautif ne s'est pas arrêté ou manifesté.
    Toujours en ce qui concerne le Chemin des Noces, la voirie est dans un état épouvantable : l'asphalte est en bout de course et les gravillons sont partout.
    Que fait la commune ?????
    Réponse : Oui, nous sommes au courant ...mais rien ne bouge !

  • Ne pourrait-on pas signer une sorte de pétition Versailles ou du moins de tous les riverains aux abords du Chemin des Noces pour faire pression auprès de l'échevin pour la mobilité? Je comprends bien dans l'article qu'il a reçu le message et semble être conscient du problème mais rien ne bouge.

  • Et si on cessait de créer des goulets d'étranglement sur la chaussée de Bruxelles (depuis des mois, c'est un enfer), en supprimant des bandes de circulation et en réglant les feux de manière à ce que tout soit bloqué (feux au croisement de l'avenue Beau Séjour) ?

  • Dans le quartier Nations Unies, il en est de même, au tournant devant Clos des Bluets, les conducteurs prennent se tournant à une allure incroyable, ainsi que les motos. De plus, les conducteurs de Waterloo ne savent pas prendre leur tournant en restant à droite, NON prenons vite au plus court et de ce fait on tourne en étant pratiquement à gauche !!!! Pas intéressant pour ceux qui respectent le code de la route un accrochage est vite arrivé et ensuite !!!!

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel