Fête nationale à Waterloo : des stands pris d'assaut dimanche !

Les deux jours de festivités pour le 21 juillet ont commencé un peu comme d'habitude : en douceur

Dans l'après-midi de samedi, le gros orage, accompagné de grêle et de vent fort, qui a éclaté a probablement refroidi plus d'un Waterlootois de se rendre dans le parc communal Jules Descampe.

Un orage malvenu

P1010762.JPG

Brian Grillmaier en discussion avec une policière

"Cela a été dur, on a dû racler. Un petit court circuit coupant le son s'est produit mais finalement on a pu réparer et les gens sont arrivés" relatait Brian Grillmaier, échevin en charge de la fête nationale, peu après l'orage.

P1010720.JPGP1010694.JPG

A 17 heures, le bon groupe cover Seven a malheureusement joué ses morceaux pop-rock devant un public trop clairsemé. Trois heures plus tard, il y avait beaucoup plus de monde pour assister au concert d'En Apesanteur, cover séduisant de Calogero dont apparemment beaucoup de Waterlootoises connaissent par coeur les paroles de ses chansons.

P1010741.JPGP1010742.JPG

La brocante, organisée par l'Espérance Chenois, a ouvert la journée de dimanche avec 148 exposants, soit 25 de plus que l'année dernière. Après la messe et le Te Deum dans l'église saint-Joseph, la bourgmestre et le général e. r. Oger Pochet ont déposé des gerbes de fleurs devant le monument au Civisme sur le parvis de l'église devant les représentants des associations patriotiques et leurs étendards.

P1010791.JPGP1010801.JPG

"Liberté, égalité, solidarité et tolérance"

P1010811.JPG

Le cortège s'est ensuite rendu au centre du parc communal pour le salut au drapeau et le discours de Florence Reuter qui a déclaré en substance : "Le 21 juillet 1831, Léopold Ier, premier roi des Belges, prêtait serment. La Belgique avait acquis sa liberté. La liberté, c'est le mot le plus important de cette fête nationale. On se bat pour notre liberté malgré des épisodes difficiles. On doit la défendre pour nos enfants et petits-enfants. Je veux rappeler nos valeurs : liberté, égalité, solidarité et tolérance.Le roi Philippe a appelé hier au dialogue pour répondre aux besoins de la P1010827.JPGpopulation en matière notamment de de solidarité et de climat. Il a demandé à toutes les composantes de la Belgique d'adopter un esprit d'ouverture.Malgré le travail colossal du gouvernement Michel, la formation du gouvernement fédéral sera compliquée. Notre pays a besoin de sérénité, de calme, de stabilité et non pas d'une guéguerre des extrémistes. Nous devons rendre hommage à ceux qui se sont battus pour la paix et la liberté et remercier le Comité waterlootois pour le devoir de mémoire. Il y a 70 ans, l'OTAN voyait le jour. Elle est un pilier essentiel de l'Europe pour relever nos défis. Nous devons porter le projet européen. A Waterloo, on travaille dans le respect des convictions de chacun. Merci pour la confiance que vous m'avez accordée aux élections communales et législatives. Nous mettrons tout en oeuvre pour répondre à vos préoccupations. C'est aussi à chacun de nous de faire de Waterloo une commune où il fait bon vivre. Belle fête nationale à tous ! Vive la Belgique, vive Waterloo !"

Fusées de feu d'artifice pour la fusée Apollo 11

La journée s'est poursuivie avec des activités pour tous et les concerts de Filip Jordens et de Hot for 90's. Ce dernier s'est déroulé devant une foule très énergique. Peu avant 23 heures, celle-ci s'est dirigée vers la prairie en face du supermarché Delhaize pour admirer un beau feu d'artifice très son et lumière sur le thème du premier pas de l'homme sur la Lune.

P1010854.JPGP1010856b.jpg

Durant cette deuxième journée, les stands des clubs et associations situés dans le verger du parc Descampe ont été littéralement dévalisés au point que plusieurs sont tombés à court de marchandise (bière, fromage, boulets liégeois, purée, crêpes, ...), preuve du succès certain de l'événement.

P1010847.JPG

Tant mieux car, à côté des aspects cérémonial et festif, la récolte de fonds par et pour les associations est un des objectifs de ces deux jours. Tanguy de Ghellinck, blogueur Sudinfo Waterloo

1 commentaire Catégories : Agenda sympa, Evénements, Loisirs et temps libre, Politique Imprimer

Commentaires

  • Était-il nécessaire de tirer un feu d'artifice, si bref soit-il, alors que les animaux : oiseaux, chats et chiens, etc …. sont perturbés par le bruit que provoque ces feux d'artifice. En fin d'année, dans le journal "Waterlotois", un article attire l'attention de habitants à cet égard. Plus, secondairement, un coût inutile pour la commune, les fonds pourraient aussi être attribués aux associations !!! Merci.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel