La conseillère Fiorella Iezzi déserte DéFI et passe avec ses mandats dans le camp du MR !

A Waterloo, la nouvelle conseillère communale Fiorella Iezzi a annoncé vendredi dernier qu'elle quittait son parti DéFI pour rejoindre le le MR

Fiorella Iezzi (voir articles ici et  p. ex.) a donc siégé moins d'un an sous la couleur amarante de son parti dans l'opposition tant au Conseil communal de Waterloo qu'au Conseil provincial du Brabant wallon.

Communiqué intégral de Fiorella Iezzi

"Après avoir siégé près d’un an au Conseil communal de Waterloo et au Conseil provincial, j’ai décidé de quitter DéFI pour rejoindre le Mouvement réformateur tant au niveau communal que provincial.

C’est le résultat de mûres réflexions, mon engagement politique a toujours reposé sur mon envie d’améliorer la qualité de vie des citoyens. C’est sur ce fondement que je m’étais promis d’assumer mes mandats de conseillère communale et provinciale en évitant de tomber dans le jeu d’une opposition constante ou de principe.

Aujourd’hui, après huit mois passés aux cotés de la bourgmestre de Waterloo, Florence Reuter, j’ai pu constater sa réelle capacité d’écoute et surtout son aptitude à dépasser les clivages politiques traditionnels pour mener une politique de bon sens dans l’intérêt de tous les Waterlootois. Je me retrouve totalement dans cette gestion humaine et rigoureuse de la Commune, signe évident d’efficacité.

Au Conseil provincial, le constat est le même. J’ai pu apprécier le caractère optimiste et pragmatique du travail du Collège, bien loin de la caricature qui est régulièrement dépeinte du Mouvement réformateur. Le Collège provincial a instauré un véritable dialogue avec toutes les communes du Brabant wallon, toutes majorités confondues, pour répondre aux attentes des citoyens. C’est cette vision de la politique qui m’anime tout comme les valeurs de liberté, de responsabilité et de solidarité défendues par le MR.

J’ai donc informé le Conseil communal de Waterloo et le Conseil provincial de ma volonté de siéger désormais au sein du groupe politique MR tout en continuant à assumer pleinement les mandats qui m’ont été confiés par les électeurs.

Je tiens à remercier sincèrement Florence Reuter qui, tout au long de ma réflexion, a su prendre le temps de m’écouter. Nul doute que nos nombreux échanges ont conforté ma décision.

Ma volonté de m’investir en politique dans l’intérêt général et mon enthousiasme sont intactes. Je suis persuadée qu’au sein d’une nouvelle équipe volontaire et soudée, je pourrais apporter ma pierre à l’édifice."

"Ni opportuniste ni ambitieuse"

A nos questions, Fiorella Iezzi a répondu : "Ceux qui me connaissent savent bien que je ne suis pas quelqu'un d'opportuniste et encore moins d'ambitieux. Je dirais plutôt que je suis quelqu'un d'optimiste et d'intègre (l'intégrité c'est la recherche de l'honnêteté à soi aussi). Je n'aurai pas d'attributions spécifiques et supplémentaires, je garde mes tâches actuelles. J'estime aussi qu'il est responsable (et déontologique de ma part) de continuer à exercer les mandats pour lesquels j’ai été élue."

Pour les Waterlootois qui suivent de loin l'actualité politique locale, la nouvelle de cette défection est peut-être surprenante. Pour les observateurs plus investis, ce l'est nettement moins.

En effet, depuis son intronisation comme conseillère communale de DéFI dans l'opposition, Fiorella Iezzi n'a fait aucune intervention politique majeure et plagiait presque toujours les votes de la majorité absolue MR. Depuis plusieurs mois, elle apparaît aussi très souvent entourée d'élus MR sur les photos partagées sur Facebook.

Cette attitude amenait d'ailleurs les observateurs à s'interroger depuis plusieurs mois, non pas sur le fait qu'elle allait passer au MR, mais à quel moment.

Moins de voix que des candidats MR non élus

Enfin, il est piquant de constater que Fiorella Iezzi siègera dans la majorité MR du Conseil communal de Waterloo malgré que son score de 250 voix de préférence sous la bannière DéFI aux dernières élections communales soit inférieur à des candidats pourtant pas élus de la liste MR : Fabienne Marcelis-Haulotte (288 voix), Marianne Somers-De Wachter (281 voix), Alexis Verheyen (261 voix) et Baudouin Dessy (257 voix). Vous avez dit bizarrerie et bonne gouvernance ?

Plus de réactions à cette manoeuvre politique prochainement sur le blog. Tanguy de Ghellinck, blogueur Sudinfo Waterloo

20 commentaires Catégories : Élections, Politique Imprimer

Commentaires

  • Vous n êtes vraiment pas nécessaire pour améliorer ma qualité de vie à Waterloo.
    Merci d avance!

  • Concernant ses mandats, elle a pourtant déclaré hier soir au Conseil communal qu'elle les remettait à disposition.....quid?

  • cette personne fait preuve d'immaturité politique et de mépris pour ses électeurs.
    après l'on s'étonne que beaucoup se disent à quoi voter pour tel ou telle personne ou parti, le mandat en poche ils font souvent le contraire de leurs promesses. De quoi alimenter les votes extrêmes et ils osent s'en étonner.
    MD

  • Madame LEZZI a posé un acte, celui de changer Parti, c'est son droit. Madame LEZZI s'est engagée, dans sa déclaration à continuer d'exercer les mandats pour lesquels Elle a été élue. Peut-être qu'effectivement sa place dans la majorité MR n'est pas légitime si l'on prend en compte les voix de préférence attribuées à certains candidats MR non élus ... Il s'agit toutefois, il y a lieu de le supposer, d'un accord ou d'une négociation probablement menée au sein du Parti. Il y a lieu de comprendre ce mouvement à rejoindre l'Equipe de Madame REUTER, autant celle-ci semble mener une politique saine et responsable et ce dans l'intérêt des Waterlootois. Je ne dénigrerai aucun Parti, car je pense que Tous ont le même désir, celui de répondre aux attentes des Citoyens de notre belle Commune, je salue seulement le travail de l'Equipe en place et je souhaite une bonne continuation à Madame LEZZI.

  • Une légère rectification Monsieur Pirmez,
    Madame La Bourgmestre Florence Reuter, dont j'apprécie le très bon travail pour notre commune, ne pouvait en aucun cas accepter cette alliée de troisième mi-temps.
    Notre demoiselle Fiorella a très clairement trompé son électorat en se présentant sur une liste d'opposition.

  • Mme Iezzi a le droit de changer d'idées et donc de parti politique; personne ne le conteste.
    Cependant, elle a été élue par des électeurs qui lui ont donné leur confiance pour porter certaines idées : si on n'est plus en phase avec celles-ci, la déontologie voudrait qu'on démissionne de ses fonctions en laissant le(s) mandat(s) au suivant de la liste.
    Quitte à se présenter à une nouvelle élection ultérieurement sous la bannière du nouveau parti.
    Je sursaute à la lecture de la réponse faite aux questions de T. de Ghellinck : " ... qu'il est responsable et déontologique de ma part de continuer à exercer les mandats pour lesquels j'ai été élue ". Ethique, déontologie,tout fout le camp...

  • Mr ou Mme PIRMEZ, je ne me réfère pas à la déclaration ci-dessus, mais bien à la déclaration faite hier au Conseil Communal en préambule de ce dernier. Visiblement vous n'y étiez pas présent(e). Mme LEZZI a terminé sa déclaration par, je cite: "je remets mes mandats.."

  • Par ailleurs, je soutien la remarque de Mr de Wilde. Si je ne remets pas en cause le choix de Mme LEZZI, car c'est son droit le plus strict, l'éthique aurait voulu qu'elle laisse, effectivement, ses mandats de Conseillère communale et provinciale aux suivants sur les listes respectives de Défi. Libre à elle de se présenter la prochaine fois sur la liste MR. Mais par correction pour ses électeurs, démissionner de ses mandats aurait été plus honorable. Maintenant, il est vrai que, tous partis confondus, aucun mandataire ne le fait, malheureusement, la loi les y autorisant.

  • Il est évident que les Waterlootois ont voté pour Défi et non pour Mme Iezzi ! A cet égard, refuser de remettre son mandat est tout simplement sidérant. Et on s'étonne encore de la désaffectation des citoyens pour la politique...

  • Qu'elle fasse girouette/volte face, et change de parti, c'est son droit.

    Qu'elle emporte avec elle les mandats de Défi, là c'est malhonnête … !

    Elle a été élue sous Défi, les mandats doivent rester appartenir à un membre de Défi , là est la déontologie.

    Mme LEZZI vous ne respectez pas les électeurs ni le parti qui vous a permis d'être élue.

    Et demain ? où emporterez vous votre/vos mandats ? à la nva ?

    shame on you (…)


    comment le MR peut il tremper dans ce racolage ?

  • c'est 30.000.000 d'amis, le MR adopte une taupe … LoL ;-)

  • Elle pensait sous son label DEFI pouvoir révolutionner Waterloo et percer en politique avec comme mentor Mr Maingain.
    Avec ses 250 (petites) voix c est juste un flop total qui l a fait réfléchir à son avenir.
    Elle n aurait même pas eu la moitié sous l étiquette MR.
    Scandaleux qu'elle siège au conseil!! Tu démissionnes tu repars d ou tu viens, cad de nul part!!
    Profiteuse sans intérets on en reparle dans 5 ans.

  • .
    patience …. tant va la "cruche" à l'eau qu'à la fin elle se brise (…) LoL :-))))
    .

  • En dehors de toute considération politique et ne souhaitant prendre parti ni pour l'un ni pour l'autre, ce qui est malheureusement fort regrettable est que la démocratie n'a pas été respectée ; dans une telle situation, il me paraît normal de démissionner d'abord.

  • Tout à fait d'accord avec Dominique Pleeck, alex,cn, Jean Culee et les autres : le mandat devrait être remis à un autre élu de DEFI ! C'est peut-être la loi, mais c'est comme une trahison vis-à-vis des électeurs, et quel déferlement d'éloges vis-à-vis de la bourgmestre en place !!
    Cela en est écoeurant !

  • """"C'est le seul parti qui encourage chacun à refuser toute soumission et à poser des actes de citoyenneté permettant un avenir serein pour toutes les générations, argumente la Waterlootoise, maman d'un petit garçon de deux ans. DéFI cherche à redonner à la voix du citoyen la place centrale qui lui revient dans notre société. Cette voix ne peut s’exprimer que dans une Belgique unie avec une gestion publique saine, efficace et transparente.""""

    qu'elle déclarait avant les élections …

    Oouuh la menteuse :p

  • Cette "dame" est irrespectueuse de ses électeurs qui ont choisi DEFI et non MR , elle ne fait pas honneur à la politique et montre son immaturité tiotale, nous nous réjouissons d'entendre ses propositions en conseil communal ....!!!

  • Lezzirouette on dirait. Je suis bien content d'avoir voté Kubla !

  • Merci pour ce commentaire plein d'humour. Je ne suis pas sûr que les personnes apprécient, mais elles l'ont bien cherché.

  • Chère Fio,

    Je fais partie des 250 cocus qui ont voté pour toi et ton projet Défi.

    Tu es, je l'espère, légèrement honteuse sur ce coup là, non ?

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel