Le domaine d'Argenteuil, où vécut le roi Léopold III, est à vendre pour 20 millions d'euros !

Àgé de 80 ans, son propriétaire Jean-Marie Delwart souhaite se retirer dans sa propriété en Ecosse

Situé en partie sur le territoire de Waterloo à l'est du ring, le domaine d'Argenteuil, d'une superficie de 140 hectares, comprend le château (à vrai dire un castel) d'Argenteuil aussi appelé château Tuck.

 

Neuf ans après avoir renoncé au trône en 1951 au profit de son fils Baudouin, le roi Léopold III et sa seconde épouse Lilian Baels se sont installés au château. Explorateur et photographe, Léopold III conservait à Argenteuil les nombreux souvenirs de ses voyages en Afrique et en Asie.

Après le décès de Léopold III en 1983 et celui de la princesse Lilian en 2002, ses enfants ont souhaité transformer le château en un mémorial en l'honneur de leur père. En vain.

7,8 millions d'euros en 2004

En 2004, Jean-Marie Delwart, chimiste, ancien directeur général de la société Floridienne et descendant d' Ernest Solvay, a acquis la propriété à l'Etat pour la somme de 7,8 millions d'euros. Il y a installé la fondation Delwart qui menait des recherches sur la communication biochimique des plantes et des animaux.

Pour la petite histoire, on relèvera que, peu de temps après être devenu propriétaire du domaine, Delwart n'a pas répondu aux offres d'achat d'Argenteuil émanant du président russe Poutine ou encore du président libyen Kadhafi.

Jean-Marie Delwart, âgé de 80 ans, a confié la vente de sa vaste propriété à Sotheby's International Realty. Le prix de vente serait fixé à 20 millions d'euros.

Argenteuil 3 Capture.JPG

De multiples projets à gérer

On peut dire qu'après l'arrivée de la maison de repos Le Parc de la Cense, les projets continuent à fleurir sur le campus d'Argenteuil à Waterloo : troisième terrain de hockey synthétique pour le Watducks, grande salle de spectacle avec l'académie de musique (voir article ici), deuxième extension de la Chapelle musicale Reine Elisabeth (voir article ici), éventuel deuxième pont sur le ring est.

Et maintenant le domaine d'Argenteuil qui va changer de main L'acheteur sera-t-il privé ou public ? Quel sera son projet ? Quelles seront les souhaits et contraintes des pouvoirs publics ? Dossier à suivre. Tanguy de Ghellinck, blogueur Sudinfo Waterloo

0 commentaire Catégories : Culture et histoire, Dans les quartiers, Entreprendre - Immobilier Imprimer

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel