Spectaculaire disparition d'un pont !

Ce week-end des 26 et 27 octobre 2019, la circulation ferroviaire a été totalement coupée sur la ligne 124 entre Bruxelles-Midi et Braine-l'Alleud 

Infrabel procédait en effet à d'importants travaux à Waterloo. Depuis le début de l'année, les chantiers ont repris progressivement sur le tronçon en question. Objectif : ajouter deux voies supplémentaires aux deux existantes dans le cadre du projet RER.

Samedi peu après minuit, à la frontière entre Waterloo et Rhode-Saint-Genèse, Infrabel a commencé la destruction du pont de la drève des Chasseurs qui surplombe la ligne ferroviaire. Les culées en briques du pont datent d'environ 1880 tandis que le tablier en béton armé a été posé dans les années 1980.

Pont supprimé

P1030055.JPGP1030062.JPG

Des grues et des engins de chantier équipés de puissants marteaux-piqueurs ont découpé le tablier du pont par le haut et par le bas en trois tronçons perpendiculaires aux voies de chemin de fer. Chaque tronçon de 30 tonnes a ensuite été soulevé et déplacé sur un support à côté de la voie par une énorme grue d'une capacité de 300 tonnes.

P1030128.JPG

Les précautions nécessaires pour effectuer ce type d'opération et pour protéger l'infrastructure ferroviaire et la caténaire ont entraîné un peu de retard. Le pont a totalement disparu samedi après-midi. Un nouveau pont avec deux voies routières sera reconstruit en mai 2020.

Une dalle de 700 tonnes

Plus au sud, c'est le pont de la drève du Garde qui a subi une lourde intervention. Après que les les rails, les traverses et le ballast des deux voies ferroviaires aient été retirés sur environ 100 mètres, une dalle en béton armé de 700 tonnes a été poussée en deux heures au moyen de vérins. Les voies ferroviaires ont ensuite été replacées afin que les trains circulent à nouveau lundi matin.

P1030078.JPG

P1030080.JPGP1030089.JPG

Une dalle similaire sera posée dans le futur pour recevoir les deux voies supplémentaires. Infrabel planifie la fin des travaux entre Waterloo et Linkebeek pour décembre 2031.

P1030140a.jpg

A noter que pendant ce week-end sans train, la SNCB a injecté des bus de remplacement desservant les gares situées entre Bruxelles-Midi et Braine-l'Alleud sauf celles de Holleken et de De Hoek. Tanguy de Ghellinck, blogueur Sudinfo Waterloo

1 commentaire Catégories : Société - Mobilité - Humanitaire Imprimer

Commentaires

  • Un bel exploit d'ingéniérie et de programmation !

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel