Le patron de Cultura : "Waterloo, une Commune prête à tout pour nous empêcher d’arriver malgré nos propositions !"

Le 18 septembre dernier, la bourgmestre de Waterloo annonçait sur les réseaux sociaux que la chaîne Cultura ne pouvait pas s'implanter à Waterloo (voir article ici)

Un mois plus tard, nous avions publié les documents et raisons relatifs au refus de l'implantation de la chaîne d'articles culturels et créatifs Cultura à Waterloo exprimé par la commission de recours (voir article ici). Jean-Luc Loubet, Chief Executive Officer de Cultura Belgium réagit par rapport à ce refus.

Sudinfo Waterloo : Quels sont les arguments mis en avant par la commission de recours pour justifier son refus du permis d'implantation commerciale de Cultura ?

Jean-Luc Loubet : La décision se compose de seize pages d’historique, d’une page d’arguments de la Commission de recours nettement en faveur de l’implantation de Cultura à la drève Richelle à Waterloo et aboutit au final à une décision négative que nous trouvons incompréhensible !

SW : Ce refus d'implantation de Cultura à Waterloo est-il une surprise pour vous ?

JLL : Nous avions eu connaissance du lobbying de quelques acteurs locaux influents et nous nous attendions donc à ce retournement de situation. Plus qu’une surprise, c’est une déception à la fois pour Cultura mais également pour les 34 personnes que nous allions recruter en contrat à durée indéterminée, les associations et académies locales avec qui nous étions en train de finaliser des partenariats et bien-sûr les Waterlootois eux-mêmes qui, à aucun moment, n’ont été consultés et qui sont très nombreux à nous exprimer leur soutien.

Nous faisons face à une Commune qui, après avoir émis un avis favorable à notre projet, est prête à tout pour nous empêcher d’arriver et cela malgré nos propositions d’ouverture et d’aménagement. Les rencontres avec les commerçants inquiets qui devaient être organisées par la Commune ne l’ont jamais été et notre proposition de réduire la surface de notre projet de 3400m² à 1500m² a été balayée d’un revers de la main.

SW : Qu'envisagez-vous de faire ?

JLL : Nous serons vigilants à ce que chaque nouveau permis déposé pour ce site respecte bien les différentes réglementations et les préconisations du fonctionnaire aux implantations commerciales.

Je rappelle que le permis actuellement en cours de validité pour cette cellule l’est pour une activité de puériculture (courant semi-léger, comme celui de Cultura) et que les préconisations du fonctionnaire aux implantations commerciales sont de deux ordres : soit un magasin dans cette même activité mais l’enseigne Orchestra, qui à l’origine devait occuper ce local, est en réorganisation judiciaire et je ne suis pas sûr qu’il y ait beaucoup de candidats dans ce même secteur pour une surface aussi importante ; soit une activité de type semi-courant lourd (mobilier, électro-ménager, luminaires, bricolage) mais Brico et Maisons du Monde sont déjà présents sur le site.

Autre possibilité : le dépôt d’un nouveau permis. La Commune semblerait à présent disposée à accueillir un magasin d’articles de sport dans cette cellule alors qu’elle l’avait refusé il y a quatre ans. Cette préconisation est en contradiction avec les préoccupations de mobilité que mettait en avant la Commune pour s’opposer à l’arrivée de Cultura mais nous laisse également espérer une issue favorable à notre propre dossier à horizon plus ou moins lointain. Le temps pourrait faire son œuvre.

SW : Avez-vous un plan B pour basculer le magasin Cultura prévu à Waterloo vers un autre lieu ?

JLL : Comme j’ai déjà eu l’occasion de le dire, nous n’avons pas de plan B à l’heure actuelle. Cette mésaventure nous a permis de mesurer l’intérêt des Waterlootois pour notre concept et confirme notre légitimité à nous installer à Waterloo. Plusieurs enseignes qui y sont aujourd’hui présentes pour le plus grand bonheur des Waterlootois semblent avoir rencontré les mêmes difficultés.

SW : Pour conclure, que souhaitez-vous ajouter ?

JLL : Contrairement à ce que certains voudraient faire croire, Cultura n’est pas un monstre froid et notre projet waterlootois a été l’occasion de très belles rencontres localement. Un grand merci à tous ceux qui nous ont apporté et nous apportent encore leur soutien, élus, associations, académies, entreprises petites et grandes, commerçants et bien sûr les nombreux habitants de Waterloo qui se réjouissaient de nous voir arriver. Nous ne manquerons pas de les tenir informés des suites de nos aventures en Belgique.

logo-cultura.jpg

La question reste ouverte : quelle enseigne sera finalement "tolérée" à cet endroit de Waterloo ? Tanguy de Ghellinck, blogueur Sudinfo Waterloo

18 commentaires Catégories : Dans les quartiers, Entreprendre - Immobilier, Loisirs et temps libre, SCOOP ! Imprimer

Commentaires

  • C’est vraiment scandaleux ! La bourgmestre n’est pas impartiale et est à l’opposé de la liberté d’entreprendre. Pire que les magouille du PS. Depuis ce scandale je ne mets plus les pieds chez Graf****, ce libraire lobbyiste et aie pris un Amazon Prime

  • Amazon... Vous pouvez y commander :" Le monde selon Amazon" ( trois ans d’enquête) de Benoit Berthelot. La destruction d'invendus neuf,La jungle d'une mondialisation du commerce.Soupçons de concurrence déloyale avec le lancement d'une enquête par la Danoise Vestager. Le pauvre libraire GRAF... qui paye ses impôts.... face à AMAZON qui ne paye pratiquement pas d’impôts... Convivialité ? Achetez si vous le souhaitez sur AMAZON !

  • Quand on a faire à des politicien journalistique qui ne connaissent rien à rien, qu'attendez vous de plus?
    Jules Cesar avait dit que les politiciens de la Gaule étaient parmi les plus courageux mais a l'heure actuelle ce sont les plus arrières intellectuellement. De quel droit modérez vous les commentaires?
    Sommes nous une vraie démocratie ou une poubelle démocratique?

  • Quand on traite les politiciens d'"arriérés intellectuels" cela manque de courtoisie !
    Un peu de modération s'il vous plait ...la démocratie n’empêche pas le respect de l'adversaire.
    Il semble que les journalistes de sud presse sont des démocrates... ne vous ont ils laissé la parole ?

  • C’est curieux tout de même. Maisons du Monde apparemment n’entre pas en concurrence avec les autres détaillants mais Cultura le ferait ? Cherchez l’erreur ...ou plutôt les magouilles.

  • Entièrement d'accord avec BONAPARTE. Florence Reuter a eu beaucoup de courage de résister à l'arrivée de ce concept de magasin . Beaucoup de marques propres ( monali, creal..) hors concurrence dans un marché déjà saturé . Combien de fermeture de magasins et de perte d'emploi pour une offre déjà existante.....Ou est le bénéfice si pour trente emplois Cultura on perd le travail de 60 personnes dans le petit commerce de proximité.?

  • Très sage décision , il y a assez d"enseignes à Waterloo , laissons vivre celles qui existent quant à préférer Amazon ( un GAFA) à nos commerces , quelle démagogie ...

  • Oui Monsieur Geuens.... dans un marché saturé et à faible croissance, remercions notre bourgmestre Florence Reuter de préserver et de soutenir l'économie locale . Elle accorde la priorité à la qualité et à la diversité face a l'uniformisation de ces grandes chaines avec leurs marques propres hors concurrence....La convivialité d'un magasin avec un détaillant indépendant qui vous accueille avec un sourire est préférable à un centre ville de Waterloo avec des magasins vides.... Votre avis est plus sympathique que celui de Monsieur Bérou ou de a.d pour qui la loi du plus fort doit l'emporter sur le plus faible. Merci Madame Reuter.
    Le grand patron de CULTURA avec 80 magasins en France de quoi se plait il ?

  • Vis-à-vis de la Bourgmestre et de ses "experts", CULTURA, par son audience, dispose de moyens de défense dont le citoyen, traité par le mépris, ne possédera jamais. CULTURA doit obtenir gain de cause.

  • D'après vous comme dans la fable de Lafontaine du loup et de l'agneau: "la loi du plus fort est toujours la meilleure" ?Ce qui est insupportable, ce n'est pas tant que le loup mange l'agneau sous le règne naturel de la "loi de la jungle", mais que le loup de la fable veuille de surcroît avoir le droit de le faire. Qu'en pensez vous.?

  • Tout cela est très bien et beau car sur la façade donnant sur la drève Richelle...
    D’autant plus que le manque de place de parking pour les clients de maisons du monde sur leur emplacement fait que les clients envahissent les place de parking sur la chaussée de Bruxelles devant nos commerces.

    Et de plus que fait on pour les commerçants de la chaussée de Bruxelles qui sont en face ´ d’ un bunker ‘ laissé à l’abandon , sans portail ni fermeture,....un vrai dépôt ouvert et illuminé 24/24hr.
    Un ZONING en fait comme ceux de Wauthier Braine mais en plein centre de Waterloo.

    Que fait la commune ?
    Ne voit elle pas cela ?

    Sans oublier les travaux adjacents d’électricité ou autres qui donnent une belle image pour nos commerces....

    C’est vraiment une ineptie , incroyable

  • Ce n'est que la ligne de gouvernance, cela fait depuis plusieurs années que cette commune est gérée sans avis des citoyens. Je suis dégoûté car la culture passe sans doute après l'aspect financiers......De plus, comme par hasard les arbres de la chaussée de Tervuren étaient malades??D'où abattages. peut être prendre des formations sur les élagages ou alors nous prévenir directement d'une belle grande artère de circulation en projet.Merci pour l'écologie

  • Malgré le volte-face de la commune,la réponse du patron de Cultura est très digne et pleine de bon sens.
    Cette enseigne n'est-elle pas une ouverture culturelle pour notre commune?
    Quand on voit tout ce que la commune essaie de développer sur le plan artistique et culturel on a difficile à comprendre ce refus de Madame la bourgmestre si ce n'est une grosse pression de quelques enseignes locales !
    Les membres du collège communal ont-ils déjà visité une enseigne Cultura en France ?
    Pourquoi avoir accepté Maison du monde ,le lobby des commerçants concernés est-il moins puissant ?
    Notre commune préfère voir Cultura s'installer dans une commune voisine ?
    Cultura se proposait de créer de l'emploi sur notre commune et de donner une image sympa sur ce petit centre commercial rénové ......Dommage
    Qu'en pense la majorité des habitants de la commune ?

  • Ce qu’ils en pen sent ? On s’est bien gardé de demander leur avis. Toujours mis devant le fait accompli.

  • Bonjour Yves, Croyez vous vraiment que le groupe CULTURA souhaite venir s'installer à Waterloo pour créer de l'emploi ?Pour un emploi créé combien de magasins vides en centre ville et combien de PERTE d'emploi? Waterloo est aujourd'hui agréable à vivre avec ses petites enseignes.... Les habitants ont il demandé à Cultura de venir ? Le rôle des autorités est de gérer au mieux l'aspect chaleureux du centre ville avec des commerces de proximité propres et éclairés....

  • Comme déjà écrit, l'erreur de base a été d'autoriser l'extension des surfaces commerciales. C'est totalement inadapté à cet endroit. Et sans vouloir refaire tout le débat, notamment tenu en conseil communal suite à notre interpellation, les secteurs d'activités de Cultura et de Maisons du Monde n'est pas du tout le même. D'où cette décision.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel