Loi des séries : trois incendies en trois jours à Waterloo !

Trois incendies se sont produits en trois jours dans la cité du Lion

Le premier a eu lieu mardi passé dans le restaurant Royal Lebanon à Joli-Bois. Jeudi soir, des débris étaient encore visibles sur le trottoir devant l'établissement. "C’était un...

... petit incendie sans gravité. Le restaurant rouvre d'ailleurs ses portes dès ce vendredi soir", ont assuré ses propriétaires.

Incendie 78720820_2456336577917553_5698575252716519424_n.jpg

A cause d'un PC ?

Dans la nuit de mercredi à jeudi, un autre incendie a fortement endommagé la salle des professeurs de l'institut des Sacrés-Coeurs au centre de Waterloo. Les pompiers sont intervenus avant huit heures pour éteindre le feu qui ne s'est pas étendu grâce aux portes coupe-feu. L'incendie aurait été causé par la surchauffe d'un ordinateur.

Incendie 629386256.jpg

Arrivés sur place jeudi matin, les élèves n’ont pas pu entrer dans les locaux et ont été orientés vers un autre bâtiment de l'école et au hall omnisport tout proche.

Même si le niveau de CO était faible, l'odeur était trop forte pour que les élèves se rendent dans leurs classes. Les cours ont donc été annulés. Prévenus par la plateforme numérique Smartschool, les parents ont pu venir chercher leurs enfants.

A l'abri et en sécurité au Colruyt

Jamais deux sans trois : jeudi à la sortie des classes vers vers 15h40, le toit du bâtiment flambant neuf de l'école communale de Mont-Saint-Jean, côté rue du Ménil, a pris feu.

Brian Grillmaier 866574476.jpgSelon Brian Grillmaier, échevin de l'enseignement communal, "c'est une professeure qui a vu la fumée en quittant l'école. Elle s'est rapidement dirigée vers un boitier d'alarme dont elle a brisé la vitre avec sa main qui a subi quelques coupures. L'incendie aurait été causé par des ouvriers qui, en forant sur le toit, auraient mis le feu à un matériau isolant. D'après les pompiers, la combustion a probablement duré plusieurs heures avant que la fumée soit visible. Il restait des dizaines de jeunes élèves à la garderie ou occupés par des activités parascolaires, certains en tenue de danse. Tous ont été évacués dans le calme vers le supermarché Colruyt voisin dont le personnel s'est chargé de les accueillir et de les répartir dans les allées entre les rayons. Ni le feu ni l'eau des pompiers n'ont endommagé l'intérieur du bâtiment."

Incendie 78360495_10220592306619896_4217078167166255104_n.jpg

Tout est bien qui finit bien : il n'y a aucune victime et les trois incendies ne sont pas d'origine criminelle. Tanguy de Ghellinck, blogueur Sudinfo Waterloo

4 commentaires Catégories : Faits divers Imprimer

Commentaires

  • L'incendie à l'école communale de Mont-Saint-Jean pose question.
    Comment est-ce possible que dans un bâtiment d'école flambant neuf on ait été autorisé
    à utiliser, en toiture, "un matériau isolant" si facilement inflammable?

  • et en tout cas dans un bâtiment occupé par les enfants et leurs professeurs !! Cela aurait pu tourner à la catastrophe !!!

  • "... elle a brisé la vitre avec sa main qui a subi quelques coupures" ... dit l"échevin avec un large sourire.
    Cherchez l'erreur.

  • Est ce que l'échevin sait qu'il ne faut pas bouter le feu pour effectuer un test d'alarme incendie dans une école ?

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel