Interdits, les feux d'artifice ont néanmoins fusé de partout à Waterloo !

Des dizaines de feux d'artifice privés ont été tirés à Waterloo dans la nuit du 31 décembre 2019 au 1er janvier 2020

L'activité n'étonne plus malgré qu'elle soit officiellement interdite. Pourtant, un certain nombre de Waterlootois s'en plaignent sur Facebook, essentiellement parce que les animaux domestiques ou sauvages sont apeurés.

Dans le règlement de police de Waterloo, il est stipulé : "Il est défendu, sans autorisation préalable et écrite du bourgmestre, de tirer des feux d'artifice" (Chapitre III : De la tranquillité et de la sécurité publiques, Section III - Fêtes et divertissements, article 58).

Feux 2019-2020 a.JPG

Dans le journal communal Waterloo Info du 19 décembre 2019, il était essentiellement question de conseils préventifs et de prudence quant à l'usage des feux d'artifice.Feux 2019-2020.JPG

Des témoignages

De nombreux Waterlootois se sont exprimés, souvent négativement, sur Facebook à propos du bruit causés par les feux d'artifice de la nuit passée. Voici deux témoignages parmi d'autres :

"Il y a eu un beau grand feu d'artifice du côté du restaurant La Dolce Vita en face du magasin Club. Trois voitures de police sont intervenues. Il y a aussi eu de nombreux pétards assez costauds sur la place de l'église Saint-Joseph et carrément sur la chaussée de Bruxelles. Des véhicules à l'arrêt au feu de signalisation étaient sciemment visés. La police a tenté de capturer les jeunes concernés, plusieurs furent fouillés. Les pétards (de tout type) ont été recherchés à la lampe torche. Bref, de sacrées parties de cache-cache entre la police et les motivés du pétard. Tout cela a duré jusqu'à 2h30 environ."

"Je suis passée au centre-ville vers 20h40. J’ai cru à une explosion juste devant l’église. J’ai pensé que les voitures étaient visées."

Réflexion communale en cours depuis un an

En janvier 2019, la bourgmestre nous avait annoncé qu' "une réflexion est en cours afin de trouver une procédure simple pour organiser au mieux ce genre d’événement individuel" (voir article ici). On ignore à quel stade en est la réflexion et dans quel sens elle ira. Tanguy de Ghellinck, blogueur Sudinfo Waterloo

5 commentaires Catégories : Dans les quartiers, Faits divers Imprimer

Commentaires

  • Bj, la plupart du peuple ne respecte pas les autres et, dans ce cas précis les ANIMAUX, oiseaux, chats, chiens, lapins et j’en oublie. Madame la Bourgmestre essayez de légiférer pour les prochains événements. Merci

  • (en réponse à Lola) 21-7 s'il vous plait ! Et puis que ça soit le feux du 21 ou du nouvel qu'est-ce que ça change ? Les animaux sont quand même apeuré...

  • C'est à croire que tout ce qui est défendu fait la joie des indisciplinés que sont les citoyens de cette nouvelle terre en feu ! Il suffit de voir l'Australie et l'Amazonie. Ce serait plus simple d'interdire la vente de feux d'artifices dans tous les magasins et sur internet, et de les réserver aux responsables communaux, maires et échevins, qui ne programmeraient qu'un seul feu loin des habitations, pour fêter le 14.07 ou l'an neuf. Il y a de très nombreux blessés dont certains seront marqués à vie. Assez de permissivité dans ce monde incontrôlable.

  • Bonjour, en effet quelle ne fut pas ma surprise, un feu d’artifice a surgi à 10 mètres de ma terrasse avec fumée, odeur désagréable ... alors que nous sommes au Chenois dans un quartier hyper collé aux autres. J’ai crains d’ailleurs d’avoir des dégâts à la maison et ça c’etait à minuit mais rebelotte à 2h du matin. Aucun respect des autres et mon pauvre chat était terrorisé et mes petits-enfants n’en parlons pas...

  • Bj. Effectivement il n’y a pas que le nouvel-an, arrêtons tous les feux d’artifice, à toutes les époques et tous les évènements de l’année, les « privés » aussi.
    Il faut légiférer. Madame là Bourgmestre., faites y attention. Merci

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel