Pourquoi Lidl cherche-t-il encore à s'implanter à Waterloo ?

En janvier de cette année, Lidl Belgium a introduit une demande de permis intégré pour un projet commercial et immobilier à Waterloo

Pour rappel, situé aux 376-378 de la chaussée de Bruxelles (en face du Pizza Hut et de Maisons du Monde), le projet du distributeur allemand comprend deux grands volets : la démolition d'une concession automobile et d'un restaurant (NDLR : L'Accent catalan) et la construction d'un ensemble composé d'une...

... surface commerciale et de 34 logements (voir article ici), à savoir :

- un supermarché Lidl d'une surface brute de 2816 m2

- un bloc de 16 appartements sur la chaussée de Bruxelles

- un bloc de 18 appartements à l'arrière du complexe

- deux niveaux de parking souterrains avec 130 places pour le supermarché et 69 places pour les appartements

Nous avons demandé à Lidl Belgium les raisons qui l'incitent à introduire cette deuxième demande d'implantation d'un supermarché à son enseigne à Waterloo.

"Nous avons huit magasins dans le Brabant wallon (Nivelles, Tubize, Braine-l'Alleud, Braine-le-Comte, Hamme-Mille, Jodoigne et Court-Saint-Etienne) et sommes très satisfaits de leurs résultats auprès de notre clientèle brabançonne wallonne", annonce Julien Wathieu, responsable presse et communication de Lidl Belgium. "Notre nouveau projet répond au projet de 2016 à la place de l'ancien magasin Cuir Center. Nous avons entendu la commune et tenu compte des points à améliorer dans l'élaboration de la nouvelle demande de permis intégré qui nous a pris deux ans de travail."

Les arguments de Lidl

"Nous procédons cette fois au recyclage de fonction d'un garage automobile en supermarché. Il s'agit d’un projet neuf qui répond aux attentes des pouvoirs publics et que nous souhaitons intégrer utilement au tissu urbain", argumente Julien Wathieu. "Cette nouvelle approche consiste à développer un projet mixte qui associe une surface commerciale et des logements. Avec une esthétique soignée et une intégration parfaite à l'environnement urbain, ce projet mixte en centre-ville comble une forte sous-offre alimentaire selon le Schéma régional de développement commercial de la  Wallonie."

Lidl 2020 87988204_778998732623523_4335412204162514944_n (1).jpgLidl 2020 Waterloo Lidl Chaussee de Bruxelles MAJ Vue C 200107.jpg

 

Acoustique et mobilité

Toujours selon le responsable presse et communication de Lidl Belgium, "au niveau acoustique, les techniques pour les frigos (pompe à chaleur) seront à l'intérieur du bâtiment, ce qui est une nouveauté. L'étude de mobilité a été réalisée par le bureau indépendant AME qui indique que la capacité des voiries aux alentours permet tout à fait le trafic d'un Lidl. La composante de mobilité est donc maîtrisée. Le quai de déchargement des camions est court et fermé, les camions effectueront leurs manoeuvres sur le site."

Rencontres Lidl - commune

Lidl 2020 Julien wathieu B9722270170Z.1_20200117224406_000+GF1FANT32.1-0.jpg"Nous avons travaillé avec la commune de Waterloo de la même façon que pour nos autres projets. Nous avons rencontré les autorités communales à de nombreuses reprises. Aujourd’hui, nous laissons le soin à la commune d’analyser notre demande de permis intégré. Ces deux dernières années, nous avons pris le temps d’élaborer ce nouveau projet dont les points forts nous permettent d’avoir confiance et d’être convaincu que ce projet a de grandes chances de trouver une issue positive", conclut Julien Wathieu.

Premiers retours de la Région wallonne

Du côté du Service public Wallonie (SPW), la direction des implantations commerciales du département du développement économique a jugé la demande de permis intégré de Lidl Belgium "complète et acceptable".

Dans le courrier du 31 janvier 2020 du SPW, on peut notamment lire : "À l'examen du dossier, les impacts les plus significatifs portent sur le bruit, les rejets à l'atmosphère, le risque de pollution du sol, du sous-sol, des eaux de surface et souterraines, la gestion des déchets ainsi que les risques d'incendie et la mobilité. Au vu du descriptif des activités, dépôts et installations et des mesures prises ou prévues par l'exploitant, l'ensemble de ces incidences ne doit pas être considéré comme ayant un impact notable."

Que pense la bourgmestre de Waterloo ?

"L’endroit choisi sur la chaussée de Bruxelles est problématique car elle est complètement saturée, a déclaré la bourgmestre de Waterloo, Florence Reuter, à la RTBF le 12 février 2020. Par rapport à la sous-offre alimentaire à Waterloo invoquée par Lidl Belgium, la bourgmestre a rétorqué : "Erreur, il n’y a pas de sous-offre à Waterloo. On prend toujours comme argument la zone de chalandise mais celle-ci est très large : elle va jusqu’à Genappe, Villers-la-Ville, Ittre."

Certains riverains sont contre le projet

Un certain nombre de riverains sont opposés au projet du distributeur allemand, tel ce couple qui l'a fait savoir sur Facebook. Il propose même à ceux qui sont contre le nouveau projet de Lidl de s'inspirer de la lettre qu'ils ont adressée à l'administration communale :

"Réactions concernant le permis intégré démolition de bâtis existants et implantation d'appartements et d'une grande surface commerciale Lidl

Pourquoi s'opposer au projet proposé : à l'heure actuelle le respect des habitants d'une ville passe par le respect de la nature, du respect du bâti, de l'harmonie qui favorise le bien vivre ensemble.

Or le projet présenté est loin de respecter ces principes :

1) Une nouvelle grande surface commerciale alimentaire alors qu'il en existe déjà trois à proximité (Delhaize, Carrefour, Aldi) est un non sens alors que tout plaide pour de petits commerces de proximité mettant en avant le circuit cours et les produits locaux.

2) Construction d'habitats denses sur un espace vert : la plus grande partie du projet est réalisée sur une prairie, bol d'air pour ce carrefour et la chaussée de Bruxelles déjà bien encombrée à de nombreux moments de la journée. Sans parler des nouveaux appartements en construction sur l'emplacement de l'ancien Brico qui vont déjà apporter une surcharge de voitures sur la drève Richelle et son carrefour avec la chaussée de Bruxelles.

3) Au niveau du bruit, l'apport d'une grande surface qui va installer pompes à chaleur, groupes froids, pompes à sprinklage placés à l'arrière de la grande surface, donnant directement sur un quartier résidentiel, ne favorisera certainement pas la quiétude qui serait le fil directeur de la zone 30 prônée par la commune. De même le chargement/déchargement provoquera une nuisance certaine.

4) Pollution de l'air : la Belgique a reçu un mauvais bulletin pour l'air respiré par les enfants de nos villes. Or, les 199 nouvelles places de parking ne seront pas destinées à 199 voitures électriques, soyons sérieux ! En plus, l'embouteillage créé par les entrées et sorties de ce parking sur une chaussée de Bruxelles souvent saturée n'entraînera qu'un surplus de pollution et ce sur une plus longue durée.

5) La densification de l'habitat dans une ville qui a déjà une densité de population supérieure à la moyenne ne peut qu'engendrer un surcroît d'agressivité, de mal-être et transformer une ville où il fait bon vivre en une ville où la gestion devient problématique. C'est déjà le cas lorsqu'on voit la difficulté pour garder la propreté et l'ordre sur la voie publique. Un ajout de 38 appartements dans un espace vierge n'est certainement pas souhaitable.

Merci également de respecter les riverains et leur quiétude. Or, cette quiétude à déjà été mise à mal par les constructions-rénovations du site du Carrefour Market."

Enquête publique

L'enquête publique obligatoire est en cours. Attention changement : contrairement à la date-limite indiquée dans l'affiche jaune ci-dessous, un courrier de la commune informe que la date-limite pour exprimer vos observations a été reportée (NDLR : pour quelles raisons ?) au mardi 10 mars 2020 à 11 heures. Elles doivent être adressées à :

Maison communale

Service urbanisme

Rue François Libert 28

1410 Waterloo

Vous pouvez aussi formuler vos observations écrites ou orales en vous rendant au service urbanisme de la commune (tél. 02 352 99 11).

Lidl 2020 87938435_206216590492523_8439930827667668992_n.jpg

Comme beaucoup de Waterlootois sans doute, on est curieux de voir le résultat de cette deuxième tentative de Lidl pour ouvrir un magasin, assortis d'appartements cette fois, dans la commune. Tanguy de Ghellinck, blogueur Sudinfo Waterloo

16 commentaires Catégories : Dans les quartiers, Entreprendre - Immobilier, Société - Mobilité - Humanitaire Imprimer

Commentaires

  • Entièrement en accord avec les riverains dont je fais parti. Il faut bloquer ce projet insensé. On parle de diminuer la circulation et mettre les quartiers à 30 c'est pas pour voir pousser une surface commerciale de 2000m2 et des appartements qui draineront encore plus de véhicules sur la N5. Résultat encore plus de véhicules qui déborderont de toute part pour casser une quiétude deja bien souffrante surtout sur le Chemin des Noces. Non.

  • Tout-à-fait d'accord avec vous. En 2 décennies (et à mon avis ce n'est pas fini) on a défiguré Waterloo en démolissant le peu de notre patrimoine architectural. Ok , il ne valait pas les bâtiments Horta ou autre belles maisons de maîtres, mais c'était le nôtre et méritait d'être sauvegarder en même temps que l'âme de la commune.
    Dois-je faire une liste ?
    * quelques petites maisons en pierre de Gobertange démolies ou défigurées par des vitrines bas de gamme dans le centre
    * l'ancien château Delcampe où seules les écuries ont gardées ( et qu'on ne me dise pas qu'il était pourri, TOUT est "rénovable"
    * la Ferme de l'Hermite * en face du Pizza Hut belle grange , volume immense avec une charpente de toit magnifique, rasée pour y construire des blocs à appartements et commerces ( Dessange) banals
    * Projet de démolition de l'ancienne cure ( office du tourisme actuel à droite de l'église St.Joseph) bâtiment typique de la région avec sa toiture à 4 pans.
    * projet de démolition du Chateau de La Rose au Chenois ... pour y construire une centaine d'appartements par Buygues ( voir les blocs au rond point Fructidor/ bd. de la Cense/chaussée Bara)
    * et maintenant le bâtiment du restaurant catalan , vieille batisse en sursis qui a plus de charme qu'un futur bloc Lidl
    Dégoûtée . Ce projet DOIT ETRE REFUSE !




    Qu'a-t-on à la place ? des blocs de béton gris ou noirs.

  • Et la lettre est de moi! Non il ne s'agit pas d'égoïsme "bourgeois" comme parfois suggéré, mais simplement disons OUI à un projet respectueux de tous, et NON au sacrifice d'un espace vert pour implanter une gde surface et un parking de 200 places (en rotation de voitures +/- 1500 voitures de plus à manoeuvrer à 100m d'un carrefour saturé, drève Richelle/bd de la Cense. Waterloo est encore une ville conviviale, gardons cet esprit pour les générations futures. Et donc : Et pourquoi pas faire comme à Forest une Tiny Forêt à Waterloo ? Excellente journée à tous et merci à ceux qui se manifesteront via mail ou lettre à la commune .

  • 34 appartements, ça fait 50 voitures de plus , on continue ?

  • pourquoi autoriser tel ou tel magasin et pas un autre en vertu de quoi ? C'est cela la liberté de commerce,ce fut idem pour cultura , autoriser de boekhandel (club) et pas cultura?
    A force de tout vouloir réglementer et interdire ou autoriser par copinage plus rien ne fonctionne.
    lidl voulait s'implanter à l 'entrée de waterloo .Non a dit la commune pr contre un marchand de pneu OUI................

  • Il est à constater effectivement la non homogénéité dans le traitement des dossiers! Pourquoi favoriser les deux projets REDEVCO (BIX & Richelle avec leurs beaux parkings extérieurs) qui n'apporte pas grand chose de plus aux citoyens de Waterloo et ne pas permettre à Lidl de moderniser ce quartier avec parking intérieurs! La disparition des vergers ne sera que le copier/coller de ce qui s'est passé avec la ferme et ses champs à l'entrée de Waterloo (rond point du Basic Fit ) sauf que le projet Lidl n'est pas dans ce cas là un projet ressemblant à projet de zoning commercial mais plutôt à celui de parc résidentiel. Il est important moderniser ce quartier central!

  • J'ai habité au 372, juste à côté. J'ai pu apprécier le superbe VERGER derrière les garages.
    La plupart des appartements EXISTANTS sont TRAVERSANTS, donc avec VUE directe, depuis leurs terrasses, sur ce qui sera une ZONE COMMERCIALE POLLUANTE. POLLUTION Chaussée de Bruxelles et ensuite POLLUTION par l'arrière où règne pour l'instant une odeur campagnarde, l'HORREUR. Le trafic automobile qu'engendrera les entrées et sorties de véhicules des parkings directement sur la chaussée, un NON SENS. En espérant que la Commune finira par convaincre la REGION d'ANNULER CE PROJET FOU, d'une DENSITE ABSURDE. good luck

  • Si l'aspect mobilité ne pose pas de problème comme le dit le représentant de Lildl, pourquoi le promoteur dit-il dans le dossier qu'il faudra bien sûr faire des aménagements au carrefour Chée de Bruxelles/Rolin/Richelle??

  • L'enquête publique est prolongee jusqu'au 10 mars.

  • Lidl voulait s'implanter à l'entrée de Waterloo, les sbires de la commune n'ont pas voulu (clientèle trop basse classe pour eux)

    Pq le groupe gestionnaire des sites Carrefour & C° obtient le grand chambardement et pas Lidl ?

    les dessous chics (…) ;-)

  • Bj, bof, bof !!! Essayons de protéger les petits commerces, les fermiers, et évitons les grandes surfaces et faites vivre petits et moyens commerces.
    Merci

  • Et encore et toujours cn qui critique la commune et son collège ainsi que toutes les décisions prises. De plus, vous semblez souffrir d'un complexe d'infériorité en reprochant sans cesse à Waterloo d'être une commune chic. Sachez que cela plaît à beaucoup de Waterlootois ! Pourquoi restez-vous si tout vous déplaît ?

  • Complètement absurde, ce projet !
    Entre Waterloo et Braine-l’Alleud, on ne compte plus le nombre de grandes surfaces..

  • la logique eut été que l'on accorde le permis pour l'entrée de waterloo ou il n'existe aucune grande surface mais non marchand de pneu et car wash maintenant c 'est mieux pour nos chefs de villages

  • Encore un projet immobilier et commercial de plus à Waterloo... NON à ce projet pharaonique au centre de la commune qui est déjà saturée de grandes surfaces et de voitures ! Je suis farouchement opposé à ce projet inutile à Waterloo.

  • Projet débile vu la saturation du trafic, à ce carrefour.
    Assez de grandes surfaces dans la commune.
    Un riverain dégoûté. Ça pue, dans tout les sens du terme !!!

Les commentaires sont fermés.