Troisième terrain et nouvelle tribune : le Waterloo Ducks investit dans son avenir !

Journée importante ce dimanche 8 mars pour le Watducks : deux matches de championnat et inauguration officielle de plusieurs nouvelles infrastructures sportives

Malgré un temps de canard, homonyme français de leur club favori, plusieurs centaines de supporters et de membres du Waterloo Ducks avaient rejoint la drève d'Argenteuil pour assister aux rencontres et étrenner officiellement les nouveaux et impressionnants équipements réalisés. 

Prévue au départ le 1er décembre 2019, l'événement avait été reporté pour cause de remise des matches due aux conditions hivernales. Ce dimanche, le staff du club avait mis les petits plats dans les grands pour recevoir ses invités de marque : un chapiteau abritait un bar et un buffet alléchant à leur intention.

Il s'agissait en fait d'une triple inauguration : le nouveau gazon synthétique du terrain n°2, la nouvelle tribune couverte de 750 places assises et enfin ce troisième terrain tellement attendu auquel est accolé un petit terrain d'entraînement.

P1050168.JPGP1050184.JPG

Un club jeune au bilan enviable

P1050087.JPG"Le Watducks est un club jeune puisqu'il n'a que 30 ans. En cette journée internationale des droits des femmes, il convient de souligner qu'il compte 40% de joueuses, a déclaré le président du club Géry Dohmen. Voici le bilan de nos 30 ans de vie : 1600 membres, 1er club wallon, 2e club francophone, 3e meilleur centre de formation, un gardien triple fois meilleur gardien du monde. Nous inaugurons notre nouvelle tribune couverte mais surtout notre troisième terrain qui permettra d'accueillir 450 joueurs supplémentaires. Nous ouvrons aujourd'hui la 1ère phase de notre centre d'excellence auquel les nouvelles infrastructures contribueront. Merci à tous nos partenaires, à nos sponsors, dont la Deutsche Bank et Land Rover, et à Infrasports (NDLR : direction des infrastructures sportives de la Wallonie)."

P1050058.JPG

La bourgmestre de Waterloo Florence Reuter a enchaîné : "Il y a cinq ans que je suis devenue bourgmestre. A la demande du club, j'ai très vite tout mis en oeuvre pour obtenir ce troisième terrain. Merci aux ministres wallons Valérie De Bue et Jean-Luc Crucke." Elle a aussi rappelé que la gardienne du Watducks, Aisling D'Hooghe, était aussi échevine de Waterloo.

Olivier Delfosse, Chief Executive Officer de la Deutsche Bank s'est dit honoré et fier d'avoir pu renouveler le partenariat de la banque avec le Watducks pendant trois nouvelles années.

P1050114.JPG50 000 hockeyeurs belges

"La Deutsche Bank Arena (NDLR : l'ensemble du complexe sportif du Waterloo Ducks) est vraiment l'exemple que nous voulons suivre, affirme Marc Caudron, président de la Fédération belge de hockey. Il faut savoir qu'en 15 ans, nous sommes passés de 15 000 à 50 000 membres. En cette journée internationale des droits des femmes, il faut savoir que depuis 10 ans, la fédération gère le hockey féminin comme le hockey masculin."

Subside wallon de 1,2 million d'euros

P1050130.JPG

Le mot de la fin a été laissé à Jean-Luc Crucke, ministre wallon des infrastructures sportives : "J'ai moi-même joué au hockey dans ma jeunesse et ma soeur a fréquenté une école non loin d'ici. Je ne suis donc pas en terre inconnue. Je veux souligner que c'est la ministre wallonne Valérie De Bue qui a porté le projet des nouvelles infrastructures du Watducks au cours de la précédente législature. Infrasports a octroyé un subside de 1,2 million d'euros sur les deux millions qu'ont coûté les nouvelles installations (NDLR : le solde a été financé par un emprunt bancaire du club)." Jean-Luc Crucke a également adressé quelques mots spontanés en néerlandais aux invités flamands présents.

P1050082.JPGIl était accompagné de Jean-Michel Saive qui, après sa brillante carrière de pongiste, est devenu expert au cabinet Crucke. Il y gère un budget de cinq millions d'euros destiné au programme Wallonie Ambition Olympique (WAO).

Le ministre Crucke et la bourgmestre de Waterloo ont ensuite coupé le ruban symbolisant la mise en oeuvre officielle des remarquables nouvelles infrastructures du Waterloo Ducks Hockey Club en adéquation avec son ADN : permettre au plus grand nombre de pratiquer son sport dans un cadre idéal. Et de plus en plus professionnel a-t-on envie d'ajouter.

P1050156.JPG

La modernisation du club se poursuivra avec la démolition-reconstruction du club house dans les deux ans selon Géry Dohmen. Tanguy de Ghellinck, blogueur Sudinfo Waterloo

P1050163.JPG

Résultats du jour du Watducks

Dames : 1 -1 contre Victory (Edegem)

Messieurs : 2 - 2 contre Herakles (Lier)

0 commentaire Catégories : Sport Imprimer

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel