Coronavirus : Florence Reuter a l'impression " d'être au centre d'un tourbillon qui ne s'arrête jamais" !

Les mesures pour lutter contre le coronavirus ont un impact jusqu'au niveau des autorités locales

La Capitale Brabant wallon nous a devancé en interviewant la députée-bourgmestre de Waterloo Florence Reuter au sujet de son activité et de son vécu en cette période pandémie.

 

Nous vous proposons ci-dessous l'article de Gauthier Descamps paru dans le quotidien La Capitale Brabant wallon tant sur son site internet que dans sa version papier.

 

Être bourgmestre en pleine crise de coronavirus, un rôle pas toujours facile. Mails, appels, réunions par vidéo (!), entretiens avec les forces de l’ordre pour s’assurer du respect des mesures de confinement… Les choses à faire ne manquent pas. Florence Reuter, bourgmestre de Waterloo, s’est confiée sur cette situation inédite et a tenu à adresser un message aux Waterlootois.

En décrochant, on entend que Florence Reuter n’a pas beaucoup dormi. Malgré tout, elle semble optimiste et répond avec enthousiasme à nos questions.

Florence Reuter DSC_1328.jpgÀ Waterloo, on se dit en ordre de marche pour faire fonctionner l’administration communale aussi longtemps que durera la crise. "Cela nous a pris beaucoup de temps pour organiser les services communaux mais maintenant nous sommes au point. Nous avons choisi de maintenir un minimum de personnes à l’administration.", explique la bourgmestre. Le collège communal va d’ailleurs tester ce lundi son premier E-collège, comprenez un collège communal en vidéoconférence.

Le coronavirus suscite bien entendu beaucoup d’inquiétude et beaucoup de questions parmi les citoyens. La bourgmestre considère qu’il est essentiel d’apporter des réponses et de rassurer la population. "C’est mon rôle d’être à l’écoute, d’être disponible pour essayer de limiter l’incertitude et les peurs des Waterlootois. Je ne vous cache pas que l’on sentait beaucoup de tension dans les premiers jours qui ont suivi les mesures fédérales, mais maintenant je trouve que cela s’apaise", poursuit Florence Reuter.

La bourgmestre nous a confié avoir entamé une réflexion avec l’échevin des finances pour mettre en place une aide financière destinée aux commerçants fermés suite à la crise.

Vu les débordements des derniers jours dans les parcs et aires de jeux, on ne peut s’empêcher de lui demander si le confinement semble être respecté dans la ville du lion. D’après les derniers rapports de la police locale, les citoyens se montrent plutôt civiques. "Il n’y a quasiment plus d’interventions de la police par rapport au respect des règles de confinement", s’enthousiasme-t-elle.

Sur un plan plus personnel, la bourgmestre ne cache pas que la situation, inédite, est assez éprouvante. "En tant que bourgmestre, on est sur tous les fronts. Nerveusement, je suis assez fatiguée. Je ne dors pas bien et j’ai parfois l’impression d’être au centre d’un tourbillon qui ne s’arrête jamais. Une telle situation, on ne s’y attend jamais", confie Florence Reuter.

Néanmoins, elle relativise et lance un message à tous les Waterlootois : "Certes, la situation n’est facile pour personne, mais nous ne sommes pas les plus mal lotis. Il faut relativiser et penser au personnel médical et à tous ceux qui sont en première ligne", conclut la femme politique avec une pointe d’optimisme dans la voix. Gauthier Descamps

La situation semble donc globalement sous contrôle à Waterloo dont les habitants se montrent disciplinés en appliquant généralement les mesures anti-coronavirus. Tanguy de Ghellinck, blogueur Sudinfo Waterloo

2 commentaires Catégories : Politique Imprimer

Commentaires

  • Pourquoi ne pas fermer les écoles des institutrices sont présentent pour 2 ou 3 élèves,

  • A Waterloo, c'est pas compliqué de faire ... du vent !
    Ca éprouve Madame Reuter d'assumer ses responsabilités ??
    Et ceux qui sont dans la merde ..., tous seuls, sans pouvoir faire de courses parce que les bobos de Waterloo squattent tout,.. Ils font quoi ????
    La solidarité, dites-moi où ... parce que je l'ai pas encore trouvée ...

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel