Le patron de Cultura : "Ce qui est certain, c’est que nous ouvrirons un jour à Waterloo !"

Le projet d'implantation de la chaîne de loisirs culturels Cultura à Waterloo a beaucoup fait parler de lui en 2019

Maintenant qu'à la satisfaction des autorités communales de Waterloo, l'installation de Cultura sur le site Place Richelle a été refusée et que le débat entre les pour et les contre s'est calmé (voir article 1 et article 2 p. ex.), quelles sont les lessons learned et les sentiments du patron de Cultura Belgium ?

Jean-Luc Loubet est administrateur délégué de Cultura Belgium, une petite structure de huit personnes, "qui fonctionne en mode start-up, bien éloignée du mammouth présenté par certains acteurs locaux qui affichent eux-mêmes des bilans dignes de grosses sociétés", précise-t-il.

Sudinfo Waterloo : L'implantation de Cultura à Waterloo est-elle définitivement abandonnée ?

Jean-Luc Loubet : Sur la phase 1 du site Place Richelle, c’est une certitude et ce n’est finalement pas une si mauvaise chose pour nous. Dans ce projet, nous récupérions une surface qui était destinée à une autre enseigne, Orchestra, et nous en subissions les contraintes. Nous avions du mal à remplir les 2800m² de surface de vente et comme beaucoup de commerçants, nous sommes moins à l’aise avec les magasins à étages.

Jean-Luc Loubet 002xca5iceetoif_ts=1372076781000.jpgDans un esprit d’apaisement, dès l’été dernier, nous avions d’ailleurs proposé à la commune de repositionner notre projet sur la phase 2 de Place Richelle sur une surface deux fois moins importante. Nous attendons encore sa réponse mais de notre côté la porte reste ouverte. 

Nous étudions également d’autres possibilités sur des formats différents et une offre adaptée. Ce qui est certain, c’est que nous ouvrirons un jour ou l’autre, et sous une forme ou une autre à Waterloo. C’est juste une question de temps et d’opportunité. 

Sudinfo Waterloo :  Projetez-vous de vous implanter ailleurs en Belgique ?

Jean-Luc Loubet : Bien sûr. D’un côté, l’expérience de Waterloo et les priorités exprimées par le nouveau gouvernement wallon dans sa Déclaration de politique régionale en termes de développement commercial nous ont permis d’affiner notre copie.

De l’autre, certaines communes ont bien compris l’intérêt de notre arrivée dans un contexte où la tendance est plutôt à la fermeture de magasins. Si la situation exceptionnelle liée au Covid-19 s’améliore dans les prochaines semaines, nous espérons pouvoir ouvrir un premier magasin en Wallonie avant l’été.

SW : Quelles leçons tirez-vous de votre expérience waterlootoise et quel est votre sentiment ?

JLL : Comme je l’ai dit plus haut, ce premier round waterlootois a été l’occasion de nombreux enseignements pour nos projets futurs. Nous mettons également à profit ce délai supplémentaire pour affiner notre offre et tester notre organisation et nos outils car nous repartons d’une copie blanche pour notre développement en Belgique. Tous ces sujets sont extrêmement chronophages et nous n’aurions probablement pas été prêts à temps.

Nous avons également été très touchés par les nombreuses marques de sympathie qui nous été exprimées, tant par les Waterlootois eux-mêmes que par des commerçants et des politiques locaux mais aussi par nombre de professionnels qui se sont émus de cette affaire. Tout cela nous conforte dans la légitimité de notre action.

SW : Souhaitez-vous ajouter quelque chose ?

JLL : Alors que les fermetures de magasins s’accélèrent un peu partout en Belgique (j’ai appris la fermeture à Waterloo des magasins Noukies’s et Broze) et risquent encore de s’aggraver du fait du contexte sanitaire actuel, je profite de cet article pour rappeler que, contrairement au web qui ne créé aucune valeur localement, Cultura par la richesse de l’offre et l’expérience client proposées est un atout majeur pour une commune.

Au-delà de l’aspect économique, notre projet d’accès à la culture pour le plus grand nombre se traduit par un engagement au service de la promotion de la culture sous toutes ses formes. Tanguy de Ghellinck, blogueur Sudinfo Waterloo

Plus d'infos :

   Site internet : https://www.my-cultura.be/

   Facebook : https://www.facebook.com/Cultura-Belgium-1582272575218727/

4 commentaires Catégories : Entreprendre - Immobilier, Loisirs et temps libre Imprimer

Commentaires

  • Bonjour,
    Je trouve déplorable et même arrogant, la manière dont ce CEO de Cultura, chaîne française, veut, envers et contre tout, s'implanter à Waterloo. S'il a reçu des "encouragements" de la part de Waterlootois ou commerçants de Waterloo, je m'en étonne mais peux le concevoir.
    Ce que je n'admets pas, c'est l'opportunisme saisit face au désastre de la crise économique qui voit la fermeture des petites enseignes, pour envisager la "nécessité" d'une enseigne de grande surface dite culturelle.
    Soutenons nos commerces de qualité et ils sont nombreux, de l'alimentaire au vestimentaire en passant par la culture de librairie indépendante, une papeterie de qualité,...pour "finir" cette liste non exhaustive, les possibilités multiples de bricolage et autres activités manuelles.
    Les deux mois écoulés nous ont montré l'importance des petits commerces alimentaires, des circuits-courts et locaux, de qualité et non de la quantité.
    Je les soutiendrai toujours car ce sont de vrais commerçants chez qui je peux avoir un service, un conseil et qui ne travaillent pas sous la protection d'une certaine garantie d'emploi de chaîne de magasins.
    Belle journée à tous
    Et merci Monsieur de Ghellinck et Sud Press de nous informer de la vie de notre commune!

  • Ce qui est dommage, voire désagréable, c'est le mélange des infos intéressantes sur la commune avec les abonnements à certains journaux ! Ainsi, on voit qu'on doit se méfier d'arnaqueurs qui se présentent pour offrir des masques, on se précipite sur l'article pour en savoir plus...et c'est illisible si on ne s'abonne pas à "SudPresse"....où sont les arnaqueurs, svp ???

  • Madame Wilputte,
    Êtes vous déjà entrée dans un magasin Cultura en France ?
    Personnellement,je trouve le concept sympathique et intéressant.
    Ne vaut-il pas mieux avoir Cultura à Waterloo plutôt que dans une commune voisine en brabant wallon ? Quand les habitants de waterloo iront chez Cultura dans une commune voisine,ils seront tentés d'y faire des achats dans d'autres commerces ?Par contre des visiteurs de Cultura à Waterloo seront probablement tentés de visiter d'autres enseignes locales eux !
    Quelle est la meilleure solution pour notre commerce local ?
    Pourquoi a-t-on laisser Maisons du monde s'installer drève de richelle ,n'est-il pas aussi en concurrence avec des indépendants ou commerces existants ? Pourquoi est ce que certains peuvent s'installer et d'autres pas ? Je voudrais comprendre.
    J'apprécie beaucoup comme vous faire mes achats auprès de commerçants locaux en favorisant les indépendants et artisants qui sont talentueux et doivent être encouragés.

  • J'ai suivi de loin ce dossier et si - personnellement - je favorise les petits commerçants (et donc je n'aurai pas été client), je trouve très bizarre l’implication politique dans ce dossier.
    Je peux comprendre le lobbying d'une commerçante en particulier, c'est de bonne guerre, mais le politique n'avait pas à intervenir. Où alors, effectivement, on élimine Maison du Monde, Burger King, Pizza Hut,...

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel