Coronavirus : dans certains établissements waterlootois, on fait fi des mesures de protection !

Depuis le 8 juin dernier, les établissements horeca peuvent enfin rouvrir et revoir leurs clients

Pour la majorité des bars et des cafés, c'était essentiel et même vital sur le plan économique après environ trois mois de fermeture obligatoire. Pour beaucoup de clients, le besoin de se retrouver entre amis autour d'un verre se faisait de plus en plus ressentir.

Mais la réouverture et la fréquentation des établissements doivent se faire en respectant certaines mesures de prévention et de protection reprises dans le Guide pour un redémarrage sûr de l’horeca du SPF Economie et le document Les bonnes pratiques dans le secteur horeca du Economic Risk Management Group piloté par la Banque nationale de Belgique.

Laisser-aller ?

Déconfinement Knokke Out Capture2.jpg

Ce n'est hélas pas toujours le cas comme le confirment des images et des vidéos qui nous ont été envoyées dernièrement. La distance physique de 1,50 mètre entre personnes, la limitation des déplacements dans l'établissement, l'interdiction du service au comptoir ne semblent guère respectées. C'est regrettable même si on peut comprendre l'enthousiasme des patrons et clients.

Mesures appliquées

Marc Susisni Capture.JPGFace à ces comportements potentiellement dangereux dans certains bars et cafés, le grand metteur en fête nocturne du clos Lamartine à Braine-l'Alleud depuis 30 ans, Marc Susini, pousse un coup de gueule : "Il y en qui ont une vision particulière du déconfinement échelonné : alors que certains se décarcassent pour faire ce qu'il faut, d'autres bousillent tout. C'est franchement ch... Chez moi, L'Acte 3 est fermé puisqu'on me dit de ne pas organiser des concerts avec public."

Les mesures de protection sont aussi pratiquées dans la discothèque Doktor Jack : "On y accepte des groupe de maximum 10 personnes, sur réservation uniquement et répartis en trois tranches horaires : 19-21h, 21-23h et 23-1h. On n'a ni DJ ni musique forte. Les tables sont séparées comme il se doit, l'entrée et la sortie de la boîte sont bien distinctes", confirme Marc Susini.

Nous avons demandé à la bourgmestre et au commissaire de police de Waterloo quelle était la stratégie pour faire respecter les mesures de prévention et de protection dans les bars et cafés mais n'avons pas reçu de réponse. Tanguy de Ghellinck, blogueur Sudinfo Waterloo

Coronavirus bars Capture.JPG

 

1 commentaire Catégories : Faits divers, Loisirs et temps libre, Société - Mobilité - Humanitaire Imprimer

Commentaires

  • Je ne suis guère étonné de cette situation quand je vois une légère hausse des contaminations pour la semaine passée et concernant notre commune qui est la lanterne rouge dans le Brabant Wallon pour les nouvelles contaminations
    Dès lors l'association qui chapeaute l'horeca devrait recadrer les brebis égarées mais la commune de Waterloo a aussi un devoir de rappeler les consignes car dans le dernier Woo info on annonce des projets d'avenir ce qui est très bien mais elle se doit aussi de lancer un message aux inciviques même si cela fait tache dans le dernier Woo info avant les vacances

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel