Impressionnant : le plus grand diorama public de la bataille de Waterloo a été inauguré dans le Mémorial !

Depuis début juillet, les visiteurs reviennent progressivement au Mémorial de la bataille de Waterloo 1815 qui vient de frapper un joli coup

Kléber Rossillon, l'exploitant du Mémorial de la bataille de Waterloo 1815, a en effet trouvé un arrangement avec le créateur hollandais pour acquérir la plus vaste représentation publique de la bataille de Waterloo.

P1050349.JPGPiet Prinsen, 81 ans, vit avec sa femme près d'Alkmaar au nord-ouest des Pays-Bas. Pendant 30 ans, de 1985 à 2015, il s'est attelé à réaliser un impressionnant diorama (reconstitution d'une scène, ici historique, en volume) de la bataille de Waterloo qui représente les positions des armées française et alliée le 18 juin 1815 en fin de matinée avant le début des combats.

Un travail de Titan

Voyez plutôt ses caractéristiques : 7 x 4,80 m, 33 m2, 93 segments, 10 000 figurines (certaines achetées en Australie) et 1500 chevaux au 1/72 tous peints à la main, les quatre fermes stratégiques d'Hougoumont, de la Haie Sainte, la Papelotte et de la Belle Alliance. Cette oeuvre colossale a été inaugurée ce mardi en fin de journée dans le hall d'accueil du Mémorial.

Diorama.jpgP1050356.JPGP1050362.JPGP1050364.JPG

"Je n'ai hélas pas pu construire la ferme de Mont-Saint-Jean (NDLR : qui servit d'hôpital aux troupes britanniques) car cela nécessitait d'agrandir la superficie de ma création au-delà du raisonnable, justifie Piet Prinsen. Je suis heureux car ma maquette est maintenant à la maison."

P1050344.JPGComme l'a expliqué Catherine Coste, directrice du Mémorial de la bataille de Waterloo 1815, "il s'agit du plus grand diorama de la bataille exposé au public. Il en existe un autre légèrement plus grand mais privé".

Une oeuvre spectaculaire, minutieuse et pédagogique

P1050346.JPGAntoine Charpagne, responsable culturel du Mémorial, a souligné "le travail de recherche historique et la reproduction minutieuse des différents uniformes accomplis par Piet Prinsen. La maquette sera aussi un formidable outil pédagogique, notamment pour les Guides 1815 et leurs groupes de visiteurs".

P1050341.JPGP1050343.JPG

Cette magnifique acquisition accroît sans nul doute l'attractivité du Mémorial dont les responsables se réjouissent de voir revenir les visiteurs depuis le début du déconfinement et des grandes vacances. Les touristes étrangers, qui représentent 60% des visiteurs du champ de bataille de Waterloo, osent enfin franchir les frontières. Tant mieux.

L'installation du nouveau diorama est aussi l'occasion pour ceux qui connaissent les lieux d'y retourner pour voir le champ de bataille sous un angle différent et intéressant, permettant de mieux comprendre le déroulement des combats. Tanguy de Ghellinck, blogueur Sudinfo Waterloo

P1050359.JPGP1050376.JPG

0 commentaire Catégories : Bataille de Waterloo, Culture et histoire Imprimer

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel