Travaux à Brussels Airport : "7 chances sur 10 que les Waterlootois seront enquiquinés" !

Brussels Airport rénove la piste de décollage et d’atterrissage 07L/25R du 13 juillet au 23 août

Après les rénovations approfondies des pistes 07R/25L en 2015 et des pistes 01/19 en 2016, Brussels Airport procède cet été à la rénovation de sa principale piste de décollage et d’atterrissage : la piste 07L/25R.

Les travaux de rénovation, planifiés du 13 juillet au 23 août, sont nécessaires pour garantir la sécurité du trafic aérien dans le futur, annonce Brussels Airport. Le chantier se déroulera 7 jours/7 et 24 heures/24 afin de limiter la durée de la fermeture de la piste et ses conséquences.

La piste 07L/25R ne peut donc pas être utilisée pour le trafic aérien pendant la rénovation et l’utilisation des pistes sera différente de celle qui prévaut en temps normal. Brussels Airport se conformera aux règles des autorités publiques relatives à la pandémie du coronavirus.

L’utilisation des pistes pendant les travaux

Conformément à la ligne directrice de la Direction générale du transport aérien (DGTA) et si les paramètres habituels (système préférentiel d’utilisation des pistes, disponibilité des pistes et des taxiways, météo, intensité du trafic et, en priorité, sécurité du trafic) le permettent, il est prévu que la piste 19 sera utilisée de préférence pour les décollages et les atterrissages, comme indiqué ci-dessous.

Airport 1 Capture.JPG

 

Airport 2 Capture.JPG

La piste 25L pourra exceptionnellement être utilisée pour les atterrissages, en fonction des paramètres précités, parmi lesquels les conditions météorologiques et l’intensité du trafic jouent principalement un rôle. 

La seule exception au schéma d’utilisation des pistes adapté tel qu’il figure ci-dessus concerne la nuit du samedi de 23h à 5h59 au cours de laquelle le schéma préférentiel d’utilisation des pistes en circonstances normales pourra effectivement être appliqué si les paramètres repris ci-dessus le permettent. 

Description des travaux

Les couches supérieures d’asphalte seront retirées et remplacées sur la quasi-totalité de la surface de la piste (3,3 km sur 45 m). Le système de balisage et son câblage seront également remplacés. Enfin, le système de drainage des eaux sera remis à neuf avec de nouveaux caniveaux et conduites. 

D’autres travaux seront réalisés pour éviter des fermetures de la piste dans le futur : câblage des réseaux de données et à haute tension, système de balisage et remise à neuf des pelouses. De cette manière, des travaux de cette ampleur ne devraient plus être nécessaires pendant environ 15 ans.

Charles Sohet-Piste 01 ça suffit DSC_3033.jpg"Les Waterlootois enquiquinés"

"Pour le Brabant wallon et Waterloo, si le vent provient du secteur nord à est, p. ex. s'il y a un anticyclone sur la Scandinavie, ça risque d'être compliqué pour les Waterlootois qui auront 70% de chance d'être enquiquinés", explique le Waterlootois Charles Sohet de l'ASBL Piste 01 ça suffit !.

Celui-ci ajoute : "Entre janvier 2019 et mars 2020, l'association Piste 01 ça suffit a obtenu 50% de survol en moins, notamment sur Waterloo, grâce au meilleur respect théorique des normes de vent."

 

Airport 6 3147459083.jpg

Intervention fructueuse du médiateur

Cependant, dès le 15 juillet 2020, le médiateur de l'aéroport de Bruxelles, Philippe Touwaide, s'est fendu d'une lettre au ministre fédéral de la mobilité François Bellot (MR), chargé de Skeyes (entreprise publique autonome chargée du contrôle du trafic aérien) pour lui signaler que la piste 01 est utilisée avec du vent arrière ou du vent d'ouest pendant les travaux.

Airport 5 3924574477.jpg"J’ai pu constater des utilisations de la piste 01 avec un vent arrière supérieur à 3 nœuds, et même avec un vent de 250° ! La situation actuelle induit qu’on préfère prioritairement diriger les atterrissages sur la piste 01 au-dessus de zones urbanisées et densément peuplées, alors que la piste 25 Left est disponible pour les atterrissages arrivant par des zones non construites (champs et prairies).

Une gestion efficace des survols nécessite de choisir les couloirs qui minimisent les nuisances et survolent le moins de personnes. Les approches vers la piste 25 Left sont, à ce titre, les plus adéquates au vu de la configuration du couloir final qui reste une zone non constructible.

Le peu de trafic actuel (-60 % par rapport au niveau habituel ) pourrait permettre des utilisations de pistes plus rationnelles : atterrissages sur la piste 25 Left et décollages sur la piste 01 ou, par vent d’est/sud-est, atterrissages sur la piste 19 et décollages sur la piste 07 Right."

En plus du fait que le trafic aérien actuel n'atteint que 40% de son niveau habituel à cette époque de l'année, il semble que, depuis le récent courrier du médiateur de l'aéroport de Bruxelles adressé au ministre fédéral chargé de Skeyes, les consignes d'utilisation des pistes pendant les travaux sont mieux respectées. Tanguy de Ghellinck, blogueur Sudinfo Waterloo

 

Données des travaux de rénovation

Couches d’asphalte

Partie de la piste 25R/07L à rénover : 3,3 km sur 45 m

Ensembles piste et voies de circulation : 270 000 m² (= 40 terrains de football) 

Drainage

7400 m de canaux de drainage

1400 m de nouvelles canalisations d’égouts 

Balises lumineuses

1000 pour la piste + 1000 pour les voies de circulation

Toutes les balises de voie de circulation deviennent des LEDs

320 km de câblage

10 km de tranchées

290 puits de transformateur

2 commentaires Catégories : Dans les quartiers, Société - Mobilité - Humanitaire Imprimer

Commentaires

  • Tant que la Wallonie sera un bantoustan de la Belgïe, cela ne changera jamais, à moins qu'un reconfiement ne mette en faillite l'ensemble de ces compagnies d'aviation criminelles.

  • Je ne croise plus à Waterloo que des voisins ayant fait des AVC. Que dire de plus ?

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel