Le Waterloo Ducks perd un président marquant et en gagne deux nouveaux !

Dimanche, à l'occasion du Super Sunday contre la Gantoise, le Watducks et son public ont tenu à remercier leur président en partance

Géry Dohmen avait en effet annoncé le 8 septembre dernier qu'il souhaitait mettre fin à son mandat de président du Waterloo Ducks Hockey Club qu'il occupe depuis six ans.

Au sein du club, Géry Dohmen a appliqué la même recette que dans son entreprise de rénovation et d'aménagements :  la réalisation de projets par le travail en équipe. "Après avoir été administrateur du club pendant 10 ans et son président pendant 6 ans, j'ai décidé d'arrêter car j'avais trop de travail pour une seule personne sur les plans professionnel et sportif. Mais on m'a demandé de rester administrateur du Watducks et de me concentrer sur l'un ou l'autre projet."

Applaus !

Dimanche, après un speech de l'échevine des sports Célinie Leman-Brabant avant le match des Messieurs contre la Gantoise, la belle chambrée de supporters présents a applaudi le travail accompli par le désormais ex-président et encouragé les deux nouveaux coprésidents nommés par le conseil d'administration : après s'être occupé de la rénovation du club house, Bertrand Van Marcke prend en charge la gestion interne du club. Administratrice du club depuis 2015, Laurence de Meeûs est chargée des relations extérieures.

En collaboration avec le conseil d'administration, les nouveaux coprésidents vont s'atteler le plus rapidement possible à la préparation du plan Wadu 2020-2025.

Ses meilleurs souvenirs

P1050531.JPGQuand on demande à Géry Dohmen les événements et projets qui ont le plus marqué sa présidence, il répond sans hésiter: "Le titre de champion d'Europe des Messieurs en 2019, le premier titre de championnes de Belgique des Dames en 2018, l'extension et la modernisation de nos infrastructures sportives avec les nouveaux terrain et tribune et la rénovation du club house." Il oublie d'ajouter la forte croissance du nombre des nouvelles inscriptions tant chez les garçons que chez les filles, croissance que les structures du club doivent assumer.

Super Sunday fifty-fifty

P1050492.JPGP1050498.JPG

Pour en revenir au Super Sunday de ce 27 septembre, les Dames du Watducks ont été très sèchement battues par la Gantoise (1-6). Quant au match Messieurs opposant Waterlootois et Gantois, véritable démonstration de hockey de haut niveau, il fut passionnant et s'est achevé sur le juste score de 3-3, le Watducks ayant mené deux fois à la marque. Il semble bien que l'équipe locale parvient à compenser le départ de deux de ses piliers partis sous d'autres cieux : John-John Dohmen et Vincent Vanasch.

P1050499.JPGP1050521.JPGP1050512.JPG

Mesures sanitaires pour les supporters

Comme dans tous les sports, le Watducks a mis en place les mesures sanitaires requises contre le coronavirus pour accueillir ses supporters dans des conditions idéales :

- se désinfecter les mains dès l’entrée dans le club avec le gel à disposition 

- inscription obligatoire via le QR code placé à l’entrée 

- respecter les consignes de circulation sur l’enceinte du club 

- port du masque obligatoire dans toute l’enceinte du club, aussi bien dans les allées, autours des terrains, dans le club house que dans les tribunes (où un certain laisser-aller plane...)

- nombre de supporters limité à 400 autour du terrain 

- ne pas prendre de selfie avec les joueurs 

P1050515.JPG

Ceci dit, si les garçons de l'équipe première ont bien débuté la saison avec deux victoires et un match nul (le match contre Braxgata Boom a été reporté car un de ses joueurs a été testé positif au coronavirus), il y a du pain sur la planche avec les filles qui traînent en fond de classement de la division d'honneur. Ce sera un des nombreux défis à relever par la paire Bertrand Van Marcke - Laurence de Meeûs. Tanguy de Ghellinck, blogueur Sudinfo Waterloo

 

P1050489.JPG

0 commentaire Catégories : Sport Imprimer

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel