| SCOOP | CORONAVIRUS : LA BOURGMESTRE ET LES ÉCHEVINS DE WATERLOO EN QUARANTAINE !

Comme chaque semaine, le Collège communal de Waterloo s'est réuni lundi dernier pour traiter les affaires communales

Lundi soir, l'échevin de la population et de la culture Yves Vander Cruysen a averti ses collègues du Collège communal qu'il ne se sentait pas dans son assiette et qu'il allait se faire tester pour savoir s'il était contaminé au coronavirus.

Le résultat du test est tombé mercredi en fin de journée : Yves Vander Cruysen a bien attrapé le Covid-19. Conséquence : par précaution, tous les membres du Collège communal se sont placés en quarantaine en attendant de se faire tester le plus rapidement possible.

Quarantaine immédiate pour tous

Outre l'échevin Vander Cruysen, les autres membres du Collège communal qui assistaient à la réunion de lundi se sont donc mis immédiatement en isolement.

Il s'agit en théorie de la bourgmestre Florence Reuter, de l'échevin Cédric Tumelaire (bâtiments publics, mobilité, transition écologique, informatique), de l'échevin Brian Grillmaier (enseignement communal, commerce, tourisme), de l'échevin Alain Schlösser (citoyenneté, cultes, relations internationales, égalité des chances et cohésion sociale), de l'échevine Célinie Leman (urbanisme, logement, sport) et de l'échevine Aisling D'Hooghe (petite enfance, famille, santé).

Idem pour les deux autres membres de droit du Collège communal : le président du CPAS Étienne Verdin et le directeur général de l'administration communale Fernand Flabat.

Pendant leur quarantaine de sept jours, chacun d'eux ira subir le test du coronavirus. Si le test est positif, la quarantaine d’une semaine est de mise. Si le test est négatif, chacun pourra immédiatement suspendre la quarantaine pour autant que sa santé le permet.

Un WaHFF 2020 sans édiles communaux ?

Pas de panique : la commune continuera à être gérée grâce au télétravail et aux programmes qui le permettent (e-mails, Teams, Zoom, etc). Ce qui est plus regrettable, c'est qu'Yves Vander Cruysen ne devrait pas être présent à la huitième édition du Waterloo Historical Film Festival (WaHFF) qu'il a initié et qui se déroule du 15 au 18 octobre, à moins d'une intervention en vidéo. Tanguy de Ghellinck, blogueur Sudinfo Waterloo

1 commentaire Catégories : Politique, SCOOP ! Imprimer

Commentaires

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel