Coronavirus : message pressant des médecins généralistes de Waterloo et de Braine-l'Alleud !

Les médecins de Waterloo et de Braine-l'Alleud et que l'hôpital Chirec de Braine-l'Alleud - Waterloo sont complètement débordés par la pandémie actuelle

Pour limiter les demandes inutiles des patients, le cercle des généralistes des deux communes et de l'hôpital tient à communiquer un message important à la population.

Au nom de l'Amégé BAW (Association des médecins généralistes de Braine-l'Alleud - Waterloo), la médecin généraliste waterlootoise Paule Janssens, coordinatrice de la garde de Waterloo et membre du comité Covid de l'Amégé BAW, souhaite rappeler avec insistance les indispensables consignes liées à la pandémie du Covid-19 pour éviter l’encombrement de l'hôpital et la saturation des professions médicales :

"1) Se faire tester n’est pas une urgence médicale. Il ne sert à rien de harceler votre médecin après les heures de consultation ou le week-end.

Le test ne change RIEN à votre traitement. Si vous avez été en contact avec un cas positif, peu importe le résultat du test (même s’il est négatif), vous devez effectuer une quarantaine de 7 jours. Si vous n’avez pas eu de retour de votre médecin, restez en quarantaine.

2) Personne ne se rend aux urgences pour suspicion de Covid sans un contact (téléphonique) préalable avec son médecin traitant ou le médecin de garde.

Si vous devez appeler une ambulance, précisez si vous avez des symptômes Covid (il faut alors une ambulance spéciale).

N’ayez pas peur d’appeler une ambulance pour une urgence vitale. L’hôpital s’assure de séparer les cas Covid des autres patients.

3) Les médecins généralistes étant surchargés, ne les harcelez pas pour des demandes administratives (ex.: ordonnance ou demande de test Covid). Ils reprennent contact avec vous le plus rapidement possible en fonction de l’urgence de votre demande.

4) L'hôpital Chirec de Braine-l'Alleud - Waterloo est en pénurie sévère de tests. Il réalise les tests uniquement chez les patients dont l'état nécessite une hospitalisation. Inutile de vous présenter aux urgences pour un test.

Les centres de tri sont eux aussi en pénurie de tests. N’y seront plus acceptés que les patients symptomatiques munis d’un formulaire spécifique fourni par leur médecin s’il le juge opportun."

(Re)lisez bien ce message, comprenez les consignes et appliquez-les, c'est essentiel. Tanguy de Ghellinck, blogueur Sudinfo Waterloo

10 commentaires Catégories : Société - Mobilité - Humanitaire Imprimer

Commentaires

  • Je ne peux que souscrire à cet appel car effectivement beaucoup de citoyens veulent se faire tester en oubliant qu'il y a d'autres personnes où le cas est plus urgent et au centre de lasne il y a une menace de" grève vu que le personnel est débordé
    Tout cela ne serait pas arrivé si certains avaient respecté les règles sanitaires sans parler de voyages qui n'étaient pas adéquats Cette dernière semaine Waterloo se trouve avec 223 cas ce qui place notre commune ,à la 5ème place dans la province
    Le confinement total a porté ses fruits Tâchons cette fois que tout le monde respecte les mesures et si on les trouve injustes dans certains secteurs elles sont bien nécessaires

  • Le confinement n'était pas total.
    La première vague a emporté de nombreuses âmes.
    Beaucoup n'ont pas reçu les soins qu'ils auraient dû recevoir.
    L'âge et la pauvreté ont été des facteurs déterminant dans leur sacrifice duquel personne n'a encore dû répondre.
    J'éviterais de parler de succès.
    La pandémie a gagné la première manche.

  • "sans parler des voyages qui n'étaient pas adéquats"...

    Veuillez svp arrêter d'insinuer que les gens qui sont partis en voyage ont tous pris des risques.

    Oui je suis parti en vacances à l'étranger. En Espagne qui de plus est, à Platja d'Aro, Catalogne, où je vais depuis plus de 40 ans. Je n'y ai jamais vu la plage aussi vide que cet été. Et je vous garantis que la plage là bas était bien moins fréquentée que n'importe quelle blage belge. En Espagne, le port du masque dans les commerces est obligatoire depuis plusieurs mois, donc bien avant chez nous.

    J'y ai respescté toutes les gestes barrières.

    Tant qu'on respecte les règles, il n'y a pas plus de risques d'attraper le virus à l'étranger que chez nous (tant qu'on ne va pas dans un rassemblement de masse comme les meetings de Trump...)

  • Bonjour,

    Il est temps qu'on arrête effectivement de tester les asymptomatiques.

    Malade depuis quelques jours, je regrette que mon généraliste n'ait pas eu le temps de m'ausculter, qu'elle ait juste fait une consultation par téléphone et ce fameux test.
    J'ai d'autres symptômes que ceux d'un état grippal ou que du Covid. Je ne suis pas arrivée a attirer son attention sur ces points.
    Je crains de ne pas avoir reçu les traitements adéquats ..

  • "dans les gdes surface il y a encore des récalcitrants qui ne veulent ni nettoyer leur chariot, ni nettoyer leurs mains et portent le masque sous le menton"
    Ça c'est vrai depuis qq semaines je me suis rendu compte. En général ce sont les personnes âgées qui nettoient leur chariot.
    Aussi depuis plusieurs semaines il y a des cas des personnes qui ne font plus attention aux fameux 1m50 de distance aux caisses.

  • - dans les transports en commun, il y a encore des récalcitrants qui vous eng-eule si vous leur demander de mettre le masque (qu'ils ont soit à leur coude soit en bandoulière à leur poignet).
    - dans les gdes surface il y a encore des récalcitrants qui ne veulent ni nettoyer leur chariot, ni nettoyer leurs mains et portent le masque sous le menton

    Ce sont pourtant des gestes simples et solidaires.

    Qd vont-ils comprendre que leur attitude peut être assassine ?

  • Le rebond est en partie dû à un cause évidente : la réaction des étudiants à la sortie des écoles. En classe, tout est fait pour éviter les contacts, et dès qu'ils sortent, ils se réunissent notamment dans le centre à plusieurs pour discuter, ou vont dans les cafés. Quand étudient-ils ? Cela se passe même près du bureau de police ! Il suffit de voir comment se passent les retours à la gare, de nombreux écoliers s'installent à l'aise. Les retrouvailles familiales sont une autre cause. Pourquoi la Chine s'en est-elle sortie ? Grâce à la discipline et au respect de l'autre, qui n'existent plus chez nous. Les bars sont un autre lieu plein de dangers mais fermés : ouf ! La seule chose qui pourrait nous sauver : un vaccin efficace - espérons.

  • pour décharger les généralistes est il possible de se faire vacciner contre la grippe par une infirmière (à domicile)?

  • Une fois de plus, pénurie de tests et de matériels divers... Pourtant ce qui arrive était parfaitement prévisible étant donné le comportement d'un grand nombre de personnes dont la négation de la situation, et les déclarations souvent stupides concernant la préservation de la "liberté" de chacun. Les pauvres personnes âgées, malades ou de santé précaire se retrouvent de nouveau à l'hôpital (quand il y a encore de la place), dans une situation plus qu'alarmante et très difficile à vivre, pour eux et leurs familles.
    Et à nouveau, tout le personnel soignant (qui est encore en plus ou moins bonne santé) se
    retrouve mobilisé pour assumer les bêtises de certains, en se mettant eux-mêmes en danger
    ainsi que leurs proches. Une pensée très émue et reconnaissante pour eux !

  • Seule l'auto-discipline permettra de contrer le covid pour éviter un confinement total mais combien de temps encore avant que certains vont acquérir cette valeur ?

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel