Bizarroïde appel à se rassembler à Waterloo contre "l'intrusion policière à domicile" !

Créé il y a peu, un étrange événement Facebook ne laisse pas d'interroger

Il appelle "le peuple" à se rassembler ce dimanche 27 décembre 2020 à 13 heures devant la gare de Waterloo pour lutter contre divers phénomènes et mesures rattachés à la crise du coronavirus.

Les organisateurs de l'événement Facebook veulent en gros lutter à la fois contre les mesures gouvernementales pour endiguer la pandémie et contre la délation tout en appelant à la désobéissance civile.

Police intrusion 2.JPG

Pour ceux qui hélas ne pratiquent pas le néerlandais, première langue du royaume pour rappel, voici la traduction du texte ci-dessus publié sur Facebook :

Stop à l’intrusion de la police dans les lieux privés
Mesures  du gouvernement "De Croo Comedy Club" limitant de plus en plus la liberté :
- L’abus d'intrusion domiciliaire pour laquelle le gouvernement a donné son autorisation
- Le couvre-feu
- La limitation de la bulle familiale. (y compris les enfants de moins de 12 ans)
- L’encouragement à la dénonciation
Face à cette situation, qui ressemble très étrangement aux heures sombres de notre histoire, la désobéissance civile devient plus que jamais un devoir sacré. Les droits fondamentaux doivent être préservés dans des Etats prétendument démocratiques.
Parallèlement aux lois, nous faisons tous partie de la même race : LA RACE HUMAINE ! Nous demandons donc pour une fois aux policiers d’être à nos côtés. Rappelez-vous que vous êtes là POUR les gens et non CONTRE les gens.
POLICIERS, baissez les armes !
Dimanche 27/12/2020 à 13h à la gare de Waterloo

Initiative du Referendum Partij

Police intrusion Capture.JPGL'événement semble avoir été créé par le Referendum Partij. Celui-ci a été fondé  en 2014 par une dizaine de personnes estimant que les habitants ont trop peu d'influence sur la gestion politique qui affecte le vivre ensemble.

Le Referendum Partij veut mettre fin à la particratie et soutient la démocratie directe grâce à une plus grande participation des citoyens. Au système actuel dans lequel la représentation du peuple est assurée par des parlementaires élus périodiquement, le parti souhaite ajouter deux instruments : la réunion populaire et le referendum (ou consultation populaire), ce dernier étant doté d'un pouvoir législatif.

Le rassemblement de dimanche à la gare de Waterloo est aussi relayé ailleurs sur Facebook par un homme qui s'annonce comme anarchiste et gilet jaune. A sa publication, il ajoute ce message nettement plus cru :

Police intrusion 133102796_116385203654726_4894229587518248646_n.jpg

Que l'événement se tienne à Waterloo est vraisemblablement à rapprocher avec les incidents violents qui se sont produits il y a une semaine entre une famille waterlootoise et la police et que nous avons évoqué dans l'article ici.

Bizarre, vous avez dit bizarre

Il n'en reste pas moins que cette initiative, ses auteurs et ses motifs demeurent plutôt obscurs, confus et peu coordonnés. On ignore si les autorités communales ont été averties et si elles ont donné leur autorisation. Quant à la police de Waterloo, sera-t-elle présente ? Tanguy de Ghellinck, blogueur waterlootois

5 commentaires Catégories : Dans les quartiers, Evénements, Faits divers, Société - Mobilité - Humanitaire Imprimer

Commentaires

  • Si le maître d'œuvre de ce mouvement veut mettre le "brin" qu'il le fasse dans son Limbourg et surtout qu'il y reste ! :p

  • Il faut surtout arrêter la propagation du virus et accepter certaines règles.
    PAS DE RASSEMBLEMENT S.V.P.!!!

  • Des crétins, il y en a eu de tous temps. Et c'est, malheureusement, pas prêt de changer...

  • En Belgique les manifestations sont régies par un système déclaratif, il n'y pas de demande d'autorisation; on doit juste déclarer en respectant certaines formalités.
    Meilleurs vœux!

  • L'article 26 de la Constitution énonce que "les Belges ont le droit de s'assembler paisiblement et sans armes, en se conformant aux lois qui peuvent régler l'exercice de ce droit, sans néanmoins le soumettre à une autorisation préalable.

    -> Cette disposition ne s'applique pas aux rassemblements en plein air, qui restent entièrement soumis aux lois de police".

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel